Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois

LE GWENN HA DU EMBLÈME DE LA BRETAGNE

Ce drapeau blanc et noir flotte sur les édifices publics, il est l'emblème de la Bretagne, considéré aujourd'hui comme apolitique ce ne fût pas toujours le cas.

Son créateur Maurice Marchal, dit Morvan Marchal né en 1900 à Vitré (35) mort à Paris en 1963. Fait ses études à Rennes (Lycée St Martin proche de la Rue de l'Hôtel Dieu, puis aux Beaux Arts il sera architecte). A 18 ans Royaliste Maurassien avec quelques amis rencontrés à l'Action Française il participe à la création d'un mouvement Régionaliste Breton. En 1930 Fédéraliste Breton il échoue aux élections , il devient membre de la Gorsedd de Btagne, il a également participé à la création du Parti autonomiste Breton. Après 1935 il intégrera le Parti Radical dont il sera exclu à cause de ses positions sur la Bretagne.

Il fait des études philosophiques et occultistes, intègre des mouvements néodruidiques et symbolistes. Collaborationniste pendant la seconde guerre, il prône une Fraternité Raciale Celte et soutient l'Allemagne contre la France et adopte l'antisémitisme.

A la libération il est condamné à une peine d'indignité nationale de 15 ans. Il devient employé du gaz en région parisienne et meurt dans la misère en 1963.

LA CREATION DU DRAPEAU BRETON

C'est en 1923 que Morvan Marchal créa le drapeau mélange subtil entre différents emblèmes bretons. Les 11 mouchetures d'hermine représentent la Bretagne ducale. Les 9 bandes égales représentent les 9 pays historiques de la Bretagne, les 4 blanches ceux de Basse Bretagne et les 5 noires ceux de haute Bretagne. Ce drapeau apolitique figure bien la diversité Bretonne.

Morvan Marchal a peut être été inspiré dans sa création d'abord par les couleurs traditionnelles de la Bretagne : le noir et le blanc et par la symbolique de l'hermine. Ensuite par le drapeau Américain ou Grec et les armoiries de la Ville de Rennes capitale de Région et peut être de manière plus douteuse du drapeau d'une famille Irlandaise du nom de Marshall.

L'ensemble forme une synthèse harmonieuse.

Morvan Marchal et la Franc Maçonnerie

Morvan Marchal aurait été initié le 1er Mai 1938 dans la Loge VOLNEY du Grand Orient de France à Laval (53), dans la Loge de Marius Lepage célèbre F M.

Cette Loge est devenue célèbre pour avoir reçue en réunion maçonnique le R P RIQUET en 1961.

Michel Riquet, né le 8 septembre 1898 à Paris1 et y décède le 5 mars 1993, est un prêtre jésuite français, prédicateur et théologien2.

Le Père Riquet était grand officier de la Légion d'honneur, président d'honneur de l’Union nationale des déportés, vice-président de l’Office national des anciens combattants (ONAC), président d’honneur du Réseau du Souvenir et vice-président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA).(Source WIKIPEDIA)

Cette réunion provoqua à l'encontre de Marius Lepage des sanctions de la part du conseil de l'ordre du G.O. Il démissionna du G O en 1963 pour des raisons différentes. Marius Lepage participa ensuite à la création de la Loge Ambroise Paré à Laval rattachée à la G L N F sous le N°80.

Quand à Morvan Marchal il participa à la revue "Le Symbolisme " de Marius Lepage.

LE GWENN HA DU AUJOURD'HUI

Cet emblème a été repris par plusieurs Loges Maçonniques de Bretagne, de différentes obédiences, montrant ainsi leur attachement d'abord à la Bretagne, on y trouve des FF Bretonnants et il n'est pas rare d'y entendre des chants Bretons dont l'hymne Breiz ma bro. Ceci tendant à démontrer si besoin est que la F M n'est pas hostile aux cultures et traditions régionales, contrairement à ce que voudraient laisser des groupuscules extrémistes mettant en avant des théories du complot.

Il existe d'ailleurs de nombreuses Loges portant des noms Bretons autres que GWENN HA DU.

Si la F M est une Fraternité Universelle, elle n'exclue aucune particularité, culture ou tradition régionale.

Le personnage de Morvan Marchal comporte néanmoins sa part d'ombre qu'il convient de ne pas ignorer, même si le contexte de l'époque était pour le moins particulier.

JFG

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog