Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Tableau : La Tour de Babel 1563 de Bruegel Huille sur bois 114 x 155 cm, Kunsthistoriches Museum, Vienne, Autriche.

Tableau : La Tour de Babel 1563 de Bruegel Huille sur bois 114 x 155 cm, Kunsthistoriches Museum, Vienne, Autriche.

Interprétation  du Tableau : Au premier plan, Nemrod accompagné de l’architecte, reçoit l’hommage des tailleurs de pierre, certains se prosternent devant lui, les deux genoux à terre, ce qui est contraire à la tradition européenne. C’est là l’un des rares indices qui rappellent l’origine orientale de l’épisode.

D’autres ouvriers poursuivent leur tâche. Dans la version de Rotterdam Nemrod n’est pas représenté, Bruegel insiste donc plus ici sur le thème de l’orgueil humain.

Le Chantier semble progresser de façon anarchique. La base de la tour n’est pas tout à fait achevée alors que de nombreux étages s’élèvent déjà au-dessus. Les derniers niveaux laissent voir l’intérieur du bâtiment en brique rouge. Près du port les fondements se confondent presque avec la roche. Plus haut également, la tour semble taillée à même la pierre.

C’est bien là une représentation de la présomption, de l’orgueil de l’homme  et de son hubris. 

NEMROD

Dans la Genèse Nemrod ou Nimrod est présenté comme le fils de Koush, lui même fils aîné de Cham et petit fils de Noé.

Nirumd ou Nimrod peut signifier en Hébreu ou en Arabe « se rebeller » ou « dompter ». Se rebeller contre Dieu.

Il est considéré comme le premier Roi après le Déluge, décrit comme héroïque devant Dieu nous sommes deux mille ans avant J C.

Nemrod établit sa capitale Babylone, symbole de l’autorité de son royaume, dont il se considérait comme le centre absolu, fils du Dieu Soleil, sa mère Sémiramis nommée la Vierge mère, tyrannique il assujettit les êtres selon ses volontés.

En quelque sorte déifier à l’image de Jésus Christ, sa naissance et sa vie furent comparés.

Il se faisait appeler « feu purificateur ». Son culte Nemrodisme est considéré parfois comme l’ancêtre du Mithraïsme.

On attribue également à Nemrod la construction de la Tour de Babel, il voulait dominer le Monde et Dieu.

NEMROD ET LA FRANC – MAÇONNERIE

C’est Albert Mackey qui écrit dans son encyclopédie Maçonnique que Nemrod, fût un des fondateurs de la Franc – Maçonnerie, probablement parce qu’il fût un grand constructeur et en référence à sa généalogie Noachite. Ce qui permit aux anti-maçons de faire un amalgame entre la Franc –Maçonnerie, les sciences occultes et les régimes tyranniques. L'histoire de Nemrod alimente également la théorie du complot.

(Albert Mackey (1807-1881) était un médecin américain connu pour ses nombreux ouvrages sur la franc-maçonnerie, et plus particulièrement les principes fondateurs maçonniques.

Il fut grand lecteur et grand secrétaire de la Grande loge de Caroline du Sud et secrétaire général du Suprême Conseil de la Juridiction Sud du Rite écossais ancien et accepté.)

Ceux qui voient en la Franc – Maçonnerie la construction d’un ordre mondial dominateur, ne pensent qu’aux temples de pierre.

VICTOR HUGO ET NEMROD

Dans son vaste poème épique et religieux : « La fin de Satan » Victor Hugo, symbolise Nemrod comme le fer qui deviendra un glaive destructeur de l’humanité. Nemrod tentera d’atteindre les cieux, après avoir ravagé la terre. Le bois deviendra le gibet, ou le fils de Dieu sera crucifié. L’humanité sera sauvée par une fille de Satan : « L’ange de liberté » créé par Dieu avec une de ses plumes qui volera vers les hommes. Satan est à la fin, tiré des ténèbres et pardonné.

DES IDOLES HUMAINES

Du vol d’Icare voulant s’approcher de Dieu (voir également le tableau de Bruegel,comme dans le tableau ci-dessus l'on remarquera l'indifférence de certains personnages devant les scènes qui se déroulent sous leurs yeux.) , en passant par la construction de la Tour de Babel par Nemrod, l’homme construit des temples matériels pour assouvir son besoin de puissance, désespéré par la tyrannie de son ego dominateur. Cette tyrannie se manifeste aujourd’hui dans les Tours de Dubaï et ailleurs sous couvert d’exploits architecturaux construits par des hommes asservis au rang d’esclaves, rétribués par l’or noir, ressource naturelle vendue a ceux qui contemplent ces temples de la consommation et du luxe, pendant que des populations de persécutés et affamés, errent à la recherche d’un abri, pour vivre simplement leur dignité d’homme. Est-ce le retour de Nemrod ? Où, l’approche d’un renouveau après les Ténèbres vient la Lumière.

JFG

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog