Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Étre au Centre de l'Étoile. Comme une Pierre Élevée (Cromlec'h de St Pierre Quiberon le 20/09/15Étre au Centre de l'Étoile. Comme une Pierre Élevée (Cromlec'h de St Pierre Quiberon le 20/09/15

Étre au Centre de l'Étoile. Comme une Pierre Élevée (Cromlec'h de St Pierre Quiberon le 20/09/15

La voie initiatique, voie de cherchant amène l’adepte à se poser au fur et mesure de sa progression, de l’élévation de ses états de conscience cette question existentielle faut il avoir ou faut-il être ?

Ou bien la conjugaison des deux mène t’il à un état harmonieux, un état d’équilibre une voie du milieu prisée par les orientaux.

Concernant l’avoir il convient de se poser la question QUOI ? Une accumulation de biens matériels, périssables dès qu’ils sont acquis, dès le désir, l’envie, le projet accompli. Le constat s’impose de l’inutilité de l’achat. Ce n’était que de la convoitise, un désir caché de statut social de possédant. Un besoin de différenciation par rapport à autrui ? Certes non puisqu’en général avec notre monde d’uniformisation, les objets sont tous semblables, seuls les marques ou les logos les différencient, leurs possessions relève donc d’un désir de faire partie d’un groupe ou du groupe moyen d’accès à un statut, à une reconnaissance. C’est le signe de la réussite : « La ROLEX » de Séguela. Nous avons partiellement répondu au QUOI, ce que possède les autres auxquels je veux m’identifier. Pourquoi pour avoir ma carte du Club.

A la question COMMENT ? Satisfaire cette envie, ce désir, par le travail, la ruse, l’influence, je dirais par tous les moyens, seule la victoire et la réussite est belle c’est bien connu. Notre société ultra médiatisée y a adjoint la Célébrité, à la question que désirer vous le plus, la réponse est le plus souvent, être connu et célèbre. Donc vous ferez sonner les trompettes de la renommée. Je ne chercherais pas pour ma part la compagnie d’amis qui me distingue par mon statut social ou mes réussites matérielles, qui m’accordent leur considération qu’en fonction de l’épaisseur de mon compte en banque ou de mes exploits professionnels. Ceux qui me décrivent auprès des autres ou décrivent les autres de la manière suivante tu sais il est chef de gare ou chef de ou il a réussi dans .. Mais ceux qui simplement m’aiment pour ce que je suis.

A la question POURQUOI ? Pour être connu et reconnu, c’est donc pour combler un manque d’être ou un mal d’être ! Tiens nous voilà arrivés au verbe Etre.

Que de chemins sinueux, empruntés pour en arriver là ! Mais pouvions nous faire autrement, que de parcourir les connaissances, pour aller à la connaissance de nous même, il a fallut tout oublier pour revenir au pays de notre cœur, revenir chez soi. Les choses simples étant les plus belles, la compagnie d’un ami quand on souffre, un lever de soleil en été sur la mer, la fureur du vent sur les rochers, une mélodie douce à nos oreilles, la contemplation d’un tableau, la nature qui s’éveille au printemps. Les paroles d’Ulysse ce voyageur qui reviens chez lui à la jeune princesse Nausicaa : « Puisse les Dieux t’accorder ce que ton cœur désire : un époux, une demeure, et l’entente pour compagne. Car rien n’est dans ce monde plus solide et plus précieux que l’entente d’un homme et d’une femme qui tiennent ensemble leur maison. » Ces plaisirs simples surpassent en beauté, tous les autres. Ils ne se vendent pas dans les hypermarchés, mais sont en libre service pour ceux qui veulent bien s’en saisir. Savourer, lentement, méditer, contempler ces choses simples est une forme d’avoir qui mène à l’être.

J’ai souvent entendu en Loge ces mots simples tu sais mon Frère la Franc-Maçonnerie c’est passer du verbe avoir au verbe ÉTRE.

Nous sommes de part notre position intermédiaire entre le matériel et le spirituel, libre à nous de doser notre inclination.

Ce chemin vers nous même qui paraît si facile requiert beaucoup d’effort et de persévérance. J’aspire à entendre aux portes de l’orient éternel il était plutôt qu’il avait.

JFG

BONUS HUMOUR

UN PEU D'ONOMATOLOGIE

Dorothée: Étymologie du Breton dorure sur bois et de l'anglais th. Daprès les onomatologues égyptiens, les Dorothée ont un caractère de chien et le coeur sur la main, un appétit de cheval et l'estomac dans les talons. L'ensemblecompose un physique agréble et imprévu. Leur présence est bénfique dans une réunion du comice agricole, lors d'une excursion en Suisse normande ou d'une promenade dans les égouts. On peut capter leur fluide,mais il faut le leur demander gentiment.

Pierre DAC.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog