Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.
La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.

La rivière, le bourg, le musée, l'ancienne Abbaye.....faire défiler les photos.

Aujourd’hui une approche du site, des méandres de l’Aulne à l’ancienne abbaye en passant par le Musée et un moment à la nouvelle Abbaye.

Demain un compte-rendu du Spectacle Verbe Sacré 2015 6ème Edition : SANTA Teresa. Quijote.

Dès que vous quitter le ruban de la route qui mène à Brest, après la traversée du Faou petit village typique. La route sinueuse qui longe l’onde, annonce la douceur d’un havre de paix, laissons de côté les carcasses échouées des géants d’aciers gris, qui après avoir parcouru le monde ont perdus de leur superbe. Ils attendent ces bateaux démilitarisés les tronçonneuses qui scelleront définitivement leur mort, ils semblent souffrir de lassitude dans ce purgatoire saumâtre.

Un arrêt avant le Pont de Terenez, ou aux abords du pont vous permettra de sentir les effluves contrastés de la mer et de la terre, je ne sais si c’est la terre, la forêt qui pénètre la mer, ou la mer qui prend dans ces bras cette terre aux confins de l’occident.

Ne prenez pas la route directe pour aller au Bourg de Landévénec, prendre celle qui passe par le Folgoat vous apprécierez mieux dans cette Forêt domaniale du Parc d’Armorique les promesses naissantes de l’or automnal.

L’arrivée au Bourg vous conduit naturellement au bord de la grève, près du bord, à l’abri se balancent au grès des marées les bateaux alignés par la brise. L’Église Notre Dame veille sur les tombes de son cimetière marin. En contre bas la cale annonce le départ des promenades sur l’eau.

Vous reviendrez ensuite sur vos pas, pour découvrir l’Ancienne Abbaye de St Guénolé, ses ruines ont été investies par les archéologues qui font renaître sous nos yeux, les mystères du passé.

Un peu plus loin un jardin botanique, garde manger et pharmacie à ciel ouvert ce sera le prétexte à la redécouverte des remèdes de santé d’Hildegarde de Bingen première phytothérapeute moderne. Le musée qui jouxte le jardin et l’abbaye vous permettra de comprendre la vie des Moines, la construction de l’ancienne abbaye, et bien plus encore pour le cherchant. L’empreinte Celtique est remarquable.

« Née dans les déserts d’Egypte et de Syrie, l’ascèse monastique s’adapte, au ponant de l’Europe, à l’océan, aux îles aux rochers. Le moine Celte, à l’image des pères orientaux se bâtit un univers de signes. Le monastère se constitue comme un axe du Monde à l’image de la Jérusalem future. Il met en communication le ciel et la terre, le transcendant et l’immanent, le cercle et la croix. De l’Orient nous vient l’image des quatre vivants gardiens des portes du sanctuaire placés aux points cardinaux, présentations du mouvement des constellations sous la voûte des cieux»

Dans ce musée, près de 500 000 visiteurs nous ont précédés, près de 15 siècles d’histoire Bretonne sont au menu, des journées à thème possibles autour du jardin des simples, de l’archéologie etc….

Mon regard a été attiré par les représentations de Saint Jean l’Evangéliste, en particulier une représentation anthropozoomorphique (voir photo). Il commence son Évangile par un prologue sur le Verbe, la voix venue du Ciel. Ce mystère céleste lui vaut donc pour attribut l’Aigle. Son vol dans les hauteurs évoque les derniers moments de la mission du christ : l’ascension.

L’allégorie de jean dans le manuscrit de New-York nous présente l’évangéliste debout, ailé et auréolé. A gauche de sa tête, on aperçoit une inscription : « IOH ».

Des quantités de d’autres découvertes dans ce Musée du Monastère, qui nous rappelle que : « Toute construction Sacrée représente symboliquement l’Univers tout entier. » Mircea Eliade.

Après le Musée retourner sur vos pas prendre la route pour vous rendre à la nouvelle Abbaye, pas de chance 18 h accueil fermé, je rentre dans l’Église et assiste à la prière des moines, leurs chants, la sobriété de l’édifice permet un bon moment de recueillement et de méditation.

J’ai terminé l’après-midi avec un bon repas de Crêpes, ces ronds Solaires il paraît que tout est symbole ; je vous recommande donc :

La CRÊPERIE GOUSTADIG rue de l’Abbaye à Landévénec seul établissement de restauration, malgré l’absence de concurrence l’accueil et les Crêpes sont à la hauteur, avec quelques spécialités en particulier une Crêpe Froment à la confiture de Blosse, en accompagnement un bon cidre le Rozavern de Telgruc/Mer.

CREPERIE GOUSTADIG

Adresse : Rue de l'Abbaye,29560 Landévénnec Téléphone :06157110 20 Horaires d'ouverture : Ouvert· 10:30 – 21:30

La soirée ne fait que commencer, mais c’est une autre histoire à demain……

JFG

Voir les photos en rapport avec l’article.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog