Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Louis Prince de Bourbon-Condé, Comte de Clermont et Abbé de Saint-Germain des Prés (1709-1771) le 11 décembre 1737, il est élu Grand Maître de la Grande Loge de France et le restera jusq'à sa mort, battant tous les recors de Grande Maîtrise. Populaire chez les Maçons, sous son gouvernement les Loges s'accrurent considérablement.

Louis Prince de Bourbon-Condé, Comte de Clermont et Abbé de Saint-Germain des Prés (1709-1771) le 11 décembre 1737, il est élu Grand Maître de la Grande Loge de France et le restera jusq'à sa mort, battant tous les recors de Grande Maîtrise. Populaire chez les Maçons, sous son gouvernement les Loges s'accrurent considérablement.

HISTOIRE – Lionel Vibert.

« On ne comprend rien à l’essentiel, si on en reste à l’actuel. »

Jules Michelet.

Un point de vue historique sur la Franc-Maçonnerie.

L’article d’aujourd’hui s’intéresse à Lionel Vibert, Anglais né en 1872, devenu Maçon en 1892 à 20 ans ! Employé des douanes à la couronne Britannique, puis à la réception des postes à Madras en Inde. Co fondateur de la Loge Justicia en Inde. Il revient en Angleterre est admis à la célèbre Loge des Quatre Couronnés dont il fût Vénérable Maître, il a contribué à divers articles de la revue Ars Quatuor Coronatorum, il est l’auteur de divers livres, dont « La Franc-Maçonnerie avant l’existence des Grandes Loges » (traduction Française) Il est mort en 1938.

Dans cet ouvrage, il tente de limiter les divagations sur les origines de la Franc-Maçonnerie en refusant de prendre en compte toute association à l’antiquité qui ne possède pas la majorité des marques suivantes :

« Nous allons trouver que ces marques sont au nombre de dix. Notre société :

1° Appartient à un métier ou une profession spécifique.

2°Possède une constitution particulière (Maîtres, Surveillants et autres officiers).

3°Admet des candidats au cours de cérémonies spéciales, et ses candidats doivent êtres adultes, masculins et « libres » (ou « Francs »)

4° Possède un ensemble de signes secrets et de mots de passe, qui permet à ses membres de se reconnaître entre eux, et qu’on ne doit pas révéler.

5°A son histoire traditionnelle

6°A son costume spécial de cérémonie ;

7°Possède un rituel élaboré. Qu’elle applique avec précision, et dont elle exige la stricte observance.

8°Enseigne le devoir d’aider les autres membres de la société, connus sous le nom de Frères, et une morale simple illustrée par les instruments de travail du métier.

9°Utilise le symbolisme élaboré, non seulement comme véhicule de l’instruction morale, mais faisant corps avec toutes nos cérémonies et signes ; et enfin.

10°Se réunit périodiquement, non seulement pour expédier les affaires de la société, mais aussi dans le but de répandre et enseigner la science technique de l’Ordre, que l’on considère comme un mystère qui ne doit pas être communiqué aux étrangers. »

A ces dix points, il faut en ajouter un onzième commun à toutes les formes d’initiation : la continuité d’une chaine de transmission qui remonte aux origines, souvent légendaires, du métier qui lui sert de support.

L’application de ces règles élimine de prétendus devanciers dont on ne sait pas grand chose, comme les Druides et les Esséniens. Elle justifie une grande analogie avec les tailleurs de pierres allemands, les maçons écossais et irlandais et le compagnonnage continental. Ces organisations, dont par l’intermédiaire des constructeurs plus anciens l’origine peut être commune, se rattachent à l’antiquité et se réfèrent à la construction du Temple de Salomon.

C’est la théorie historique du Frère Lionel Vibert, elle a le mérite de la simplicité, chacun restant libre de rechercher des valeurs morales plus avant.

JFG

BONUS HUMOUR

“Les belles gonzesses, c'est comme le camembert, on ne peut pas les garder longtemps.”

“Un intellectuel est un type qui est rassuré quand il n'est pas compris.”

“Il ne faut jamais dire Fontaine... Il faut dire : Patron, un muscadet !”

“Trop parler nuit. Le jour aussi d'ailleurs.”

“Un jeune con est assurément plus redoutable qu'un vieux : il a tout l'avenir devant lui !”

Pierre Perret.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog