Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ARCANE VI.

ARCANE VI.

ARCANE VI : Le Grand Hiérophante = Waw

Symbolisme :

Le cercle caché déterminant le polygone initiatique à neuf côtés égaux, non révélé.

Deux triangles isocèles, l’un évolutif, l’autre involutif, symbolisent les deux colonnes entre lesquelles l’Initié passe.

Ces deux triangles sont isocèles, pour signifier l’imperfection de l’initiation du Monde d’en bas. Le triangle de gauche comporte les trois cercles formant le TERNAIRE mystérieux des Sciences Occultes ; le triangle de droite comporte le quaternaire dynamique mais symbolise aussi, dans son ensemble, le bouclier des Chevaliers de la Guerre Sainte.

Entre les deux, en bas, le Microcosme représente l’Initié du monde d’en bas connaissant le principe créateur symbolisé par la racine carrée du nombre d’Or et s’élevant par la maîtrise des deux forces comprises en UN pour tendre vers l’Initié d’en haut, représenté par le Macrocosme contenant le Nombre d’Or ou Principe Divin.

L’initié Franc-Maçon, assis sur la Colonne du nord, reçoit la Lumière pâle de la Lune, puis éclairé par le Soleil de la Colonne du midi, il voyage libre enfin, il aperçoit l’Etoile porte d’entrée des Grands Mystères. Libéré des outils, il explore le monde d’en haut, placé enfin à l’entrée il marche à reculons de l’occident vers l’orient.

Sur le plan de l’initié :

Le sage passe par la Voie Initiatique qui lui révèle la Connaissance Occulte et la Foi, pour élever son esprit par la maîtrise des deux forces afin de parvenir de l’état d’Homme Véritable à l’Homme Transcendant ; c’est à dire de passer de la Connaissance des Petits Mystères à celle des Grands Mystères.

Les Grands Mystères, que l’initié découvre lui impose le choix, de la Lumière sur les ténèbres, il décide et choisi de fuir le vice et pratiquer la vertu. C’est son libre arbitre qui le gouverne, l’on retrouve cette image de l’amoureux dans les cartes divinatoires.

Quant au profane :

Il pressent en lui le besoin d’acquérir des connaissances plus approfondies dans le domaine exotérique ; il est animé d’une Foi Mystique qui se développe en lui une générosité de cœur et de tendresse envers les autres. Sa recherche des connaissances exotériques l’incite à enseigner autour de lui tant sur le plan professionnel que mystique mais sans cesser d’appartenir au Monde d’en bas.

Le profane développe en lui la notion d’amour, amour éros et philia, mais il s’arrête au seuil de l’amour agapae.

Synthèse :

Cultivé, riche de savoir, clairvoyant, animé de tendresse et de bonté. Mais selon les associations, le consultant recherche peut-être un tel homme pour le guider et lui enseigner le chemin. En rejet, le consultant n’est pas attiré par la Connaissance. Ce qui signifie, entre autre, que les études un peu poussées ne sont pas une motivation dans sa vie.

Je choisi, j’aime, je renonce.

Hierophante : Antiquité : titre du prêtre qui présidait aux mystères d’Éleusis, et qui enseignait les choses sacrées aux initiés « celui présidait la cérémonie s’appelait hiérophante, et il était revêtu d’un habit singulier ; il ne lui était point permis de se marier »

Celui qui montre les choses sacrées, prêtre qui explique les mystères. ( Extraits du Littré)

Étiquette et sources : Extraits en Italique En quête de la Parole perdue de José Bonifacio Éditions Télètes.

JFG

LE GRAND HIEROPHANTE - WAW
LE GRAND HIEROPHANTE - WAW
? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

 

HUMEUR CA VA DECOIFFER !

 

Quel mépris de la part de nos élites intellectuelles surdiplômées, le ministre a dit, bientôt l’aube d’une ère nouvelle après les bus écologiques qui vont parcourir les autoroutes gratuites pour les voitures électriques qui roulent à basse vitesse pendant 100 kms maxi. Voici le temps venu des qualifiés disqualifiés. Bientôt n’importe qui pourra ouvrir un salon de Coiffure. En apparence cela ne doit pas susciter un mouvement réprobation populaire.

 

Pourtant en y regardant de plus près, cela remet en cause pas mal de choses, par exemple la qualification professionnelle, les stages pour apprendre un nouveau métier, l’apprentissage pourtant réclamé par tous.

 

Il doit y avoir une urgence nationale à ouvrir des salons de coiffure serions nous en pénurie de coiffeurs ou cette profession, est t’elle tellement nantie, qu’il y a un gros fromage a distribuer ? Après avoir observer mon coiffeur, j’ai pas l’impression qu’il roule sur l’or cet artiste du ciseau. Peut-être que nos cheveux se sont mis a pousser brutalement, sans doute un effet du réchauffement de la planète ! ou alors des terroristes ont mis du fortifiant dans nos shampoings, sérieusement, pourquoi casser l’espérance de milliers de jeunes en formation à qui l’on expliqués qu’un bon métier permet de trouver du travail à condition d’être qualifiés.

 

Pour résorber le chômage ? 

Bientôt les techniciens et techniciennes de surface, seront conseils en management dans les cabinets ministériels.

 

Mais me direz vous cela n’a rien à voir , je suis rétrograde, après tout les métiers manuels n’importe qui peut les faire, pas besoin d’être qualifié. On doit pouvoir ouvrir un salon de coiffure si l’on est boulanger et vice versa attention quand même aux cheveux dans la farine.

 

Tout ça c’est moderne, regarder Bla Bla Car et l’ubérisation ils sont pas heureux les chauffeurs d’Uber si aimables, si dévoués.

 

J’ai toujours rien compris il s’agit simplement de pouvoir ouvrir un salon de coiffure sans être coiffeur il y a pas de quoi casser la patte à un ministre si beau, si jeune si dynamique au moins il a des idées, il se bouge, il donne des repères aux jeunes.

 

Je propose alors si c’est le nouveau plan contre le chômage qu’on autorise que nos nouveaux combattants du ciseaux les Ubers coiffeurs défiscalisés, puissent s’installer ou ils veulent quand ils veulent sans papiers ou avec papiers, il faut poursuivre le grand choc de simplification ; s’installer par exemple sur les marchés aux coins des rues passantes, dans les galeries marchandes des grandes surfaces, où se promènent nos jeunes en attente de travail faute de pouvoir trouver un stage en apprentissage, un peu comme à Marrakech c’est beau dans le paysage, ils peuvent mettre des tenues chatoyantes se sera plus gai pour les touristes.

 

Tiens mon beau frère qui est un entrepreneur dans l’âme, qui a fait des études supérieures BEP métallurgie, il est preneur mais il hésite encore entre Avocat, notaire ou pharmacien, il se dit que les trois ensemble se serait bien et que par mesure d’économie de locaux il ferait tout au même endroit dans la galerie marchande. Il cherche d’ailleurs des employés qualifiés polyvalents et pas trop chers en salaire de préférence des ubers qui ne payent pas de charge, pas de cotisation de retraite tant pis pour les futurs retraités pauvres, pas exigeants sur les horaires non plus acceptant de travailler le dimanche et pourquoi pas en nocturne jusqu'à 22h les supermarchés ils font bien çà et c’est pratique, c’est moderne, à temps partiel comme chez Mac Do et pour éviter la  monotonie ils pourraient, le lundi tenir la Pharmacie, le mardi le Cabinet d’Avocat et le Mercredi l’Étude du Notaire, polyvalents quoi. Et si sa star top elle marche, il fera une chaîne pour pouvoir la vendre à un fonds de pension américain ou chinois, il est pas raciste mon beau frère, il aime bien aussi le Qatar c’est beau le Qatar avec ses champs de Derricks, ses pelouses de foot bien vertes au milieu du désert y a pas plus écologique que le Qatar d’ailleurs il reçoit tous les invités de la Recup 21 dans nos (erreur leurs) hôtels de luxe à Paris . Puis quand ils voudront ils revendront leur chaîne à un autre fonds de pension, encore plus riche et plus malin hébergé dans les îles aux Caïmans joli nom, pour des requins. Sérieusement je délire grave, comme disent les jeunes les futurs coiffeurs du fonds de pension.

Allez bon courage pour trier tout çà, moi j’ai mal au crâne je vais chercher de l’aspirine chez le charcutier.

 

JFG

 

PS : j’offre ces quelques lignes à tous ceux qui travaillent encore à former nos jeunes : Les Centres d’apprentissage, les AFPA, les Lycées techniques et professionnels, les Associations Compagnonniques etc.. Afin qu’ils commencent à chercher du travail, soyez moderne enfin ! 

Manuscrit original du poème "Liberté" rédigé en 1941. Le premier titre "Une seule pensée" a été rayé par Eluard.

Manuscrit original du poème "Liberté" rédigé en 1941. Le premier titre "Une seule pensée" a été rayé par Eluard.

LIBERTE.

Sur mes cahiers d'écolier.

Sur mon pupitre et sur les arbres.

Sur le sable et sur la neige.

J'écris ton nom.

 

Sur toutes les pages lues

Sur toutes les pages blanches.

Pierre sang papier ou cendre

J'écris ton nom

 

Sur les images dorées

Sur les armes des guerriers

Sur la couronne des rois

J'écris ton nom

 

Sur la jungle et le désert

Sur les nids et les genêts

Sur l'écho de mon enfance

j'écris ton nom

 

Sur les merveilles des nuits

Sur le pain blanc des journées

Sur les saisons fiancées

j'écris ton nom.

Paul Eluard.

Ecrire pour résister.

 

N’OUBLIONS PAS VENDREDI 13.

« Je ne vais pas mourir »

Je suis installé sur un transat. Mon sauveur regarde ma blessure :  « La balle t’a traversé, tu vas t’en sortir ». Jamais cet homme, qui est un flic, ne me laisse tomber. Il jure que ça coule moins. Il se relaie, avec d’autres, notamment une étudiante en médecine, pour comprimer ma blessure. Au bout d’un temps interminable, on entend une fusillade. Des explosions. Des bruits énormes de verre brisé, de pas dans l’escalier.  « les flics donnent l’assaut final », assure mon ange gardien. Mais si les terroristes venaient simplement nous finir ? Je suis sourd et aveugle. Mon épaule pisse un geyser de sang. La grenade flash des flics a pété à quelques centimètres de moi. Merde je ne vais pas mourir maintenant qu’on est en train de me sauver. Le médecin du Raid au regard empli de terreur, me bouscule comme à la guerre : « Allez monsieur, il faut y aller ».

Anonyme.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog