Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Ile de Pâques, la Baie de Cook Ile de Pâques, Assassinat du Capitaine Cook le 14 Février 1779 Baie de Kealakekua à Hawaï, Débarquement de la Pérouse à Hawaï.
Ile de Pâques, la Baie de Cook Ile de Pâques, Assassinat du Capitaine Cook le 14 Février 1779 Baie de Kealakekua à Hawaï, Débarquement de la Pérouse à Hawaï.
Ile de Pâques, la Baie de Cook Ile de Pâques, Assassinat du Capitaine Cook le 14 Février 1779 Baie de Kealakekua à Hawaï, Débarquement de la Pérouse à Hawaï.
Ile de Pâques, la Baie de Cook Ile de Pâques, Assassinat du Capitaine Cook le 14 Février 1779 Baie de Kealakekua à Hawaï, Débarquement de la Pérouse à Hawaï.

Ile de Pâques, la Baie de Cook Ile de Pâques, Assassinat du Capitaine Cook le 14 Février 1779 Baie de Kealakekua à Hawaï, Débarquement de la Pérouse à Hawaï.

  La Pérouse de l’Ile de Pâques aux Iles Sandwich.

 

Le 09 Avril 1786 l’expédition est accueilli à l’Ile de Pâques. La Pérouse écrit : « Nous avons semé dans leurs champs toutes sortes de graines utiles, laissé dans leurs habitations des cochons, des chèvres et des brebis qui y multiplieront vraisemblablement »

 

La Pérouse civilise, fertilise cette terre désolée et pauvre. Les Pascouans manifestent leur joie à ces nouveaux venus, conservant néanmoins « la sale » habitude de voler des objets divers comme chapeaux et foulards, voulant éviter tout conflit La Pérouse pris au début le parti d’en rire.

 

Il découvrit les cavernes petroglyphes (cavernes ornées de gravures symboliques sur la pierre datant de la période de – 10 000 à – 5000 ans AV JC), il vit également leurs habitations en forme de pirogue pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes. Il aperçu enfin les plates formes de pierre les ahu, qui portent les géants de pierre, les Moai.

 

La Pérouse précipita le rembarquement, il garda de cette visite à l’Ile de Pâques une certaine amertume :Nous n’avons abordé dans leur île que pour leur faire du bien ; nous les avons comblés de présents, fait des caresses à tous les êtres faibles, particulièrement aux enfants à la mamelle(…) nous ne leur avons rien demandé en échange et ils nous ont jeté des pierres et volé tout ce qui leur était possible d’enlever »

La figure du « bon sauvage » célébré par les penseurs des Lumières, ne restait là qu’a l’état de concept !

 

 

Les frégates prennent la route des Iles Sandwich (Hawaï) avec prudence, c’est là que fût assassiné le Capitaine Cook.

La Pérouse débarque le 30 mai 1786 Lesseps écrit : « Notre premier soin, se bornait à placer des sentinelles aux escaliers, aux écoutilles et à toutes les issues pour les empêcher de pénétrer à l’intérieur du navire… »

A bord de leurs frêles pirogues l’accueil fût cependant chaleureux, La Pérouse en conclu qu’ils avaient déjà été visités par l’homme blanc :  « Il me paraît certain que ces îles ont été découvertes pour la première fois par Gaëtan, 1542 » L’Espagne ayant caché cette découverte pour éviter sans doute l’invasion des pirates.

Après le troc le ravitaillement commença en particulier en eau douce qui manquait, après 48 heures le signal du départ fût donné. La Pérouse se fit la réflexion suivante : « A quoi bon prendre possession d’une terre qui ne nous appartient pas au nom de Dieu ou du triomphe de la Raison et du Progrès ? »

Le but du navigateur, du découvreur n’est t’il pas de répandre les Lumières, de parfaire l’histoire de l’homme, de découvrir des régions inconnues du globe, de rendre plus heureux en particulier les insulaires visités, les aider, les soulager dans leurs travaux, leur tendre la main plutôt que de s’emparer de leurs faibles richesses !

A suivre en route vers l’Alaska…..

 

JFG

 

Etiquette et Source : La Pérouse autour du Monde Edition de Conti.

 

 

Le Biscuit de l’Amitié Fraternelle.

 

Jacques le Bon : « L’histoire bien connue est celle du biscuit de l’amitié. Le renommé capitaine corsaire français Jacques le Bon captura le brick Oak en 1813. Découvrant que le capitaine était Franc-Maçon, non seulement il lui rendit la liberté, mais il lui remit le petit appartenant à un autre Franc-Maçon récemment capturé. Il suspendit un biscuit au cou du chien, montrant ainsi qu’il ne voudrait pas retenir un maçon, ni même le chien d’un Frère, ni le voir manquer de nourriture. Le biscuit fut serti et est toujours soigneusement conservé par la Loge Amity N°137 de Poole. »

 

Vous pouvez voir ce fameux biscuit sur le site internet de la Loge : The lodge of Amity N°137, Poole, Dorset. (google)

 

JFG

Source: Dictionnaire des Francs-Maçons de la Mer Éditions Kronos-SPM.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog