Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Cabu

Cabu

LOI.

Au nom de la loi, je vous arrête ! Chaque jour, chacun d’entre nous enfreint au moins une loi, cent décrets, plusieurs réglements fumeux et de nombreux édits intempestifs. Mais doit-on plaindre une société où les lois sont parfois ignorées ? Pas sûr.

Imaginons un instant que dans un beau pays comme le nôtre, tout à coup, du jour au lendemain, chacun se mette à respecter absolument toutes les lois, toutes les règles, et que rien, aucune faute, aucune infraction, aucun délit ni aucun crime (que sais-je encore !) ne puisse être reproché à qui que ce soit. Que se passerait-il ? Dans un premier temps, les contractuels s’ennuieraient ferme, pas le moindre papillon à glisser sous les essuie-glaces. Le matin même, les autorités s’inquièteraient de la bonne marche des radars automatiques qui ne flasheraient plus personne. Très vite, les tribunaux de police seraient déserts et les autres suivraient en quelques semaines, quelques mois peut-être. Rapidement, la gendarmerie, la police, les juges, les gardiens de prison, les huissiers, les avocats et de très nombreux fonctionnaires et professionnels de qualité seraient sans travail. L’absolu respect des lois mènerait plus sûrement la société à l’implosion que quelques émeutes révolutionnaires.

Car le trépied juge-gendarme-voleur est le socle inaltérable sur lequel repose toute société humaine (ou presque). Nous édictons des lois, les contournons, en imaginons d’autres, les enfreignons, punissons, payons, enfermons, tranchions des têtes même et tout cela au nom d’un principe unique : le bien. C’est une affaire entendue, chacun d’entre nous sait ce qu’est le bien. C’est la loi qui le dit… On voit ici que la tautologie pointe le bout de son nez malicieux mais il n’est sans doute pas né ce député qui osera un jour proposer une loi au nom du mal.

Alors d’où nous vient ce besoin irrépressible de la loi ? Si toute loi humaine est d’abord un aveux de faiblesse, il faut alors admettre que la source de ce désir se trouve dans notre impossibilité à transgresser les lois de la physique. Et c’est par une curieuse torsion du dépit que la loi humaine érige des barrières, là où les lois de l’univers nous parlent d’infini. Mobilis in mobile, au nom de la loi, je vous mets en mouvement…

Théodore Neville.

BIEN OU MAL, BON OU MAUVAIS.

Merci à Théodore, d'ouvrir la réflexion,qui n'est pas sans rapport avec notre "Libre et de bonnes Moeurs", ainsi que la transgression nécessaire au chemin initiatique.

Surtout aujourd'hui Votez ! Pour qui vous Voulez ! mais Votez !

JFG

Merci à Serge pour ce Coup de Pied

Merci à Serge pour ce Coup de Pied

Commenter cet article

jm 08/12/2015 10:37

Nous croulons absolument sous les lois et cela parce que les principes sont oubliés: si chacun appliquait la règle simple selon laquelle la liberté de l'un s'arrête où commence celle de l'autre, ou mieux encore si chacun se souvenait de ne faire à autrui que ce qu'il voudrait qu'on lui fit il n'y aurait pas besoin de légiférer sur tout tout le temps...mais c'est utopique; autant d'ailleurs que l'application intégrale des lois; on connait bien la grève du zèle qui consiste à appliquer strictement et totalement la loi et les règlements !!! qui a connu une grève du zèle des douaniers sait qu'il est inutile d'espérer avoir sa correspondance avec l'avion suivant !!
le problème est que l'accroissement démentiel des lois et règlements traduit une réalité consternante: l'infantilisation des individus. Plus nous sommes dans l'avoir et moins l'être est autonome; plus le "matériel" se partage, d'ailleurs fort inégalement, plus le "spirituel" s'estompe et s'assèche. plus au travers de la mondialisation sous ses formes multiples nous tendons à être les reflets les uns des autres moins nous sommes chacun unique! Nous pervertissons l'exigence de rassembler ce qui est épars au profit d'un UN qui ressemble fort au veau d'or; qui comme toute les "valeurs" doit être protégé par les lois justement.

JFG 08/12/2015 14:42

Merci pour ton commentaire JM, je l'ai fait parvenir à notre Frère Théodore Neville, qui nous gratifie tous les dimanches.
Bonne journée.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog