Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Egypte Ancienne
Egypte Ancienne
Egypte Ancienne

Egypte Ancienne

SYMBOLE : KA.

 

Essayer de comprendre ce qu’est le KA, n’est pas simple, mais après tout je ne suis pas Egyptien et je n’avais pas besoin de choisir ce symbole. Dans l’Égypte ancienne, il est une partie de l’être ou plutôt un double de l’être. A chacun son Ka, Pharaon est souvent représenté avec son Ka, il est constamment à côté de lui (généralement plus petit), jusqu’au passage ultime l’on fait des offrandes à son Ka en général des aliments dont il ne puise que l’essence.

 

Le ka est donc notre double, notre force vitale est t’il l’âme, ou son enveloppe ? Est il corps ou âme ? Corps ou esprit ? Est ce notre enveloppe charnelle, car mourir c’est perdre notre Ka. Au moment de la pesée de l’âme du franchissement du fleuve éternel sur la barque céleste. Notre Ka reste t’il sur terre, quand notre force vitale nous quitte, que notre âme s’élève dans les volutes spiralées de l’encens. (pour ceux qui croient avoir une âme ou ce qui lui ressemble.)

 

Mais c’est trop simple notre Ka est plus complexe, s’il est énergie, il est plus psychique, que physique il est donc lui-même un tout de l’être.

 

Il a été écrit : « Ka était la divination du Ka, l’essence même de l’être. »

 

Notre Ka serait notre énergie spirituelle, notre conscience sans cesse qui veille à côté de nous, pour d’autres notre Ange.

 

Le Ka est individuel, à chacun son Ka, mais tout le monde a le sien donc il est universel. Notre Ka, notre double est notre vieux sage, mais aussi la force vitale de notre jeunesse.

 

Finalement je ne sais pas ce qu’il est, j’ignore même si je serais un jour capable de le définir, de le nommer correctement, mais je sens qu’il est. Il est peut être, une sorte de Graal, la recherche d’un être accompli, fini, comme un compagnon sur le chemin.

 

JFG.
INFO

INFO communiquée par Serge pour votre Dimanche, une visite virtuelle de l’expo de la BNF sur la Franc-Maçonnerie. Cliquez sur le lien ci-dessous.

 

Commenter cet article

Frère Tuck 05/06/2016 11:36

Pour comprendre le symbole du Ka, il a lieu de remonter aux origines de la civilisation égyptienne... et le "grand océan primordial" d'où naquirent la terre et les premiers dieux qui envoyèrent leur fils Osiris comme le premier pharaon d'Egypte. Chacun connait la suite du mythe qui permet de comprendre que pour les égyptiens "l'âme est immortelle"...
Ainsi le royaume des morts représente une énergie universelle, cosmique, enrichie continuellement par l'arrivée des nouvelles âmes dont la pureté a été éprouvée lors de leur "pesée".
Celui qui arrive, de son vivant, à se connecter à cette énergie universelle peut être doté de pouvoirs exceptionnels dont il pourra se servir à des fins bienfaitrices. Visions, magnétisme, etc... C'est aussi pour lui la prise de conscience des 9 éléments essentiels de l'être et de l'énergie créatrice du Ka.

Les Indiens y parvenaient également à l'aide de techniques chamaniques liées au monde des esprits, et l'homme médecine en connaissait tous les pouvoirs.
C'est aussi à partir de ces connaissances qu'une autre théorie s'est développée (19/20° siècles) sur les bases de pratiques anciennes de l'Inde que des écrits guénoniens ont mis en évidence: celle d'une "mémoire akashique" qui permettrait le "voyage astral" et la découverte de la "mémoire universelle"...
Bon dimanche à tous!
Bien fraternellement, de Frère Tuck.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog