Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ELIE EST MORT ! GÉMISSONS MAIS ESPERONS

ELIE EST MORT.

 

Le prix Nobel de la paix Elie Wiesel est mort à l'âge de 87 ans

Cet écrivain et philosophe célèbre, issu d'une famille juive hongroise, était aussi un survivant de l'Holocauste.

 

Elie en quelques Lignes.

Selon lui, un danger gangrène le monde : « l’indifférence », perçue comme « le mal » : « l’opposé de l’amour n’est pas la haine mais l’indifférence, l’opposé de la vie n’est pas la mort mais l’indifférence à la vie et à la mort ».

 

« Le français est une langue cartésienne. Or, ce que j’ai vécu dans mon enfance, mon adolescence, toutes mes aventures intérieures, c’était le contraire : je baignais dans le mysticisme. S’il y a une langue qui rejette le mysticisme, c’est le français »,

 

« La seule décoration que je porte, c’est la Légion d’honneur, par gratitude pour la France à qui je dois beaucoup »,

 

« en tant que juif » : « Je peux être juif avec ou contre Dieu. Mais pas sans Dieu. Mon père était croyant, mon grand-père était croyant, son propre père était croyant et ainsi de suite. Comment pourrais-je rompre cette chaîne ? »

 

Mourant sur son lit de camp, son père le supplie de venir à ses côtés. «C’était son dernier voeu - m’avoir auprès de lui au moment de l’agonie, lorsque l’âme allait s’arracher à son corps meurtri - mais je ne l’ai pas exaucé. J’avais peur. Peur des coups». Tétanisé, il voit les coups de gourdin mortels d’un SS s’abattre sur son père. «J’ai laissé mon vieux père seul agoniser. Sa voix me parvenait de si loin, de si près. Mais je n’ai pas bougé. Je ne me le pardonnerai jamais. Jamais je ne pardonnerai au monde de m’y avoir acculé, d’avoir fait de moi un autre homme, d’avoir réveillé en moi le diable, l’esprit le plus bas, l’instinct le plus sauvage», écrit-il dans la version originale de La Nuit, intitulée en yiddish Et le monde se taisait

 

 «Seuls ceux qui ont connu Auschwitz savent ce que c’était. Les autres ne sauront jamais.» Mais aussi : «L’oubli signifierait danger et insulte. Oublier les morts serait les tuer une deuxième fois.»

 

Dans un communiqué, le président américain a rendu hommage à «une des grandes voix morales de notre temps et, à bien des égards, la conscience du monde». «Sa vie, et la force de son exemple, nous poussent à être meilleurs», a poursuivi Barack Obama.

 

Le président français Francois Hollande a salué "la mémoire d'un grand humaniste, inlassable défenseur de la paix". 

 

Hommage au témoin, hommage à la modestie, hommage à l'humilité, hommage à l' homme, hommage à la paix.

 

JFG

Commenter cet article

Claudius 03/07/2016 09:26

Ne gémissons pas, mais espérons, ce sont deux verbes qui animent une volonté de vivre en utilisant toutes les vertus existantes dans l'esprit humain, hélas bafouées en permanence dans la course au progrès, par l'outrance des mots, des paroles et des actes, Elie, une grande figure rejoint l'Orient éternel, emportant avec lui les souffrances imposées avec lâcheté par d'autres hommes fanatisés , acteurs de tueries organisées, inutiles, hélas, dans l'avenir, reléguées ,elles rejoindront le monde des souvenirs , peut-être s'ajouteront-elles à d'autres sinistres périodes à venir dont les hommes ont le secret.La mémoire s'affaiblit et suit l'usure du temps!!!
Nous les vivants, qui ne le sont que pour l'espace d'une vie,soyons vigilants à préserver la nôtre et respectons celle des autres, tâchons de garder un esprit lucide et les mains propres !!!!
Claudius

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog