Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LAFAYETTE LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ- XX - 1797-1799 Le Retour en France

LAFAYETTE LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ – XX – Le Retour en France 1797-1799.

 

Au terme de sa captivité Lafayette se réfugie à Hambourg, sa présence n’étant souhaitée en France et surtout à Paris. Georges Williams, le représentant des commerçants américains, lui assure s’il le souhaite un accueil en Amérique.

 

"Si vous choisissez d’entreprendre la traversée de l’atlantique, nous vous donnons l’assurance à vous, et votre aimable famille et à vos compagnons, que tous les citoyens des Etats-Unis vous accueilleront, avec leur cœur et leur affection. »

 

A Paris on cherche à rallier Lafayette au directoire, mais il est inflexible, il critique les arrestations arbitraires, les déportations en Guyane.

Il écrit :

 

« Je n’ai pas besoin de vous dire ce que je pense du 18 fructidor, l’homme qui a fait la déclaration des droits (…). J’ai la passion de la Liberté au plus haut degré qu’elle entrât jamais dans le cœur de l’homme (…) j’y joins la douleur inexprimable des maux qu’ont faits en France les violateurs de la doctrine que j’avais contribué à établir ; j’ai la haine de l’anarchie, de l’intrigue, l’amour de la justice, ce qui forme un composé qui ne ressemble point au modérantisme des tièdes, puisque au contraire je ne suis modéré sur aucun de ces objets. »

 

Réfugié à Wittmold en 1797 il entreprend la rédaction d’un ouvrage historique. Son épouse Adrienne fait des démarches pour son retour en France. Mais la diplomatie n’est pas le fort de Lafayette.

En 1798 il écrit :

 

« Quoique j’aime mieux la République que la monarchie, j’aime mieux la Liberté que la République, et je suis fort loin de croire que la Liberté existe actuellement en France. »

 

Finalement il décide de rentrer en France, ce qui irrite Bonaparte, le nouveau Cincinnatus se retire dans le château d’Adrienne à La Grange Blémeau en Seine et Marne. Lafayette va y mener une vie simple et paisible d’agriculteur. Il y restera pendant 15 ans.

 

A suivre la mort d’Adrienne, la défense du suffrage universel et de l’abolition de l’esclavage.

JFG

Commenter cet article

JFG 06/07/2016 20:28

Commentaire à l'article du 04 juillet: Par Claudius



" Quoique j’aime mieux la République que la monarchie, j’aime mieux la Liberté que la République, et je suis fort loin de croire que la Liberté existe actuellement en France. »

Dixit La Fayette

cincinnatus 08/07/2016 08:42

Effectivement mon commentaire était tronqué et une simple erreur de transcription probablement l'a attribué à l'ami Claudius!
Je ne pense pas que celui ci s'en formalisera mais je lui présente toutes mes excuses!

JFG 08/07/2016 08:20

Erreur le Commentaire de Cincinnatus était tronqué il ne faisait donc pas sens ! Et pourtant du sens il en a notre ami et pas forcément celui de l'air du temps. Mais toutes, toutes les Libertés ont pour moi droit de cité et surtout la Liberté d'expression si malmenée et chacun est libre de répondre ! je vous livre donc son commentaire intégral. Et pour les courageux à vos plumes!
JFG

de Cincinnatus: "
Commentaire à l'article du 04 juillet:



" Quoique j’aime mieux la République que la monarchie, j’aime mieux la Liberté que la République, et je suis fort loin de croire que la Liberté existe actuellement en France. »

Dixit La Fayette



Mais si, mais si, la liberté existe bel et bien en douce France puisque si les LGBT ont droit à leur "marche de la fierté" (!) il n'est pas encore interdit à ceux et celles qui assument complètement leur "petit robinet" ou leur "gentille tirelire" d'envisager une marche qui ne pourra être que .... celle de la honte!
En effet il est à craindre qu'un jour prochain, la jolie photo de Doisneau, "le Baiser de l'Hôtel de Ville" , ou la célèbre statue de Rodin qui traite du même thème, apparaîtront comme un outrage aux bonnes moeurs, pensez donc, un homme et une femme qui s'embrassent, beurk, beurk beurk, quel acte dégoûtant et...contre nature!" ; que dire par ailleurs de "l'Embarquement pour Cythères" du délicat Watteau, et qui laisse à penser que les couples énamourés que l'on y découvre semblent impatients de se livrer à toutes les turpitudes! re -beurk, quelle horreur!

Mais les "modernes", les progressistes, les gens "in", les je ne sais quoi, vous diront qu'il faut vivre avec son temps et se débarrasser de tous les obstacles à l'expression de notre sacro sainte liberté.
Si vous êtes nés avec les attributs d'Adam, compte tenu du fait qu'on ne vous pas demandé votre avis, vous êtes parfaitement habilités à vous considérez comme Eve et vice versa, sinon ou se situerait notre libre choix?
Cependant je ne sais pas si ces extravagances (aïe qu'est ce que je vais prendre!) sont tout à fait conformes au projet du GADLU?
Ce dernier, quelque peu interloqué par le comportement de ses propres créatures, lesquelles viennent ainsi chambouler l'Ordre qu'il voulait instaurer, doit se demander s'il ne serait pas souhaitable de suggérer à tous ceux qui se réclament de lui sous la voûte étoilée de nos temples, de substituer l'annuaire du téléphone, le catalogue de la Redoute, ou mieux...le Kamasoutra au volume de la sainte loi, ce serait plus logique! "

JFG 04/07/2016 10:02

Bonjour Claudius
Vaste sujet, pas facile de savoir ou commence et ou s'arrête la Liberté, ce qui nous renvoie à la Tolérance, à l'intolérance ,aux outrances beaucoup de sujet de discussion
JFG

Claudius 04/07/2016 09:48

Lafayette, que penserait-il de notre époque ? Du mot liberté dont il se faisait avec conviction le champion !Que penserait-il de l'étalage des déviations de la nature , abordons celui de la parade dans les rues de le GAY PRIDE, un peu de discrétion, les problèmes sexuels relèvent exclusivement de l'intimité,a l'origine, ils s'expriment entre le sexe masculin et féminin aux fins de procréation, pour d'autres approches et pratiques de déviations sexuelles, elles se doivent d'être aussi discrètes pour être tolérées. Toutes les déviations considérées comme perverses ont toujours été pratiquées chez les hommes, voir le monde animal.
Actuellement ce qui est inadmissible, c'est la perversité qui a libre cours par la pornographie outrancière, devenue officielle sur internet, a laquelle la jeunesse peur avoir accès;Cette pollution détruit la noblesse des sentiments au profit de la bestialité qui s'étale au grand jour.
La Franc-Maçonnerie tolère par excès ces déviations comme étant naturelles en créant et autorisant des loges spécifiques, aimons-nous les uns et les autres !!!!! Vaste sujet !!!!
Mes Ff:. le monde de l'absurde est en marche, les masses déferlantes tant cultivées, qu'incultes submergent les règles de la morale, elles vont droit au chaos !!!
Claudius

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog