Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....

SHIMON PERES N’EST PLUS ….

 

Un des pères d’Israël n’est plus, homme de paix, de conviction, de fraternité, ce prix Nobel de la Paix a dit :

 

Chaque religion est persuadée d'avoir trouvé l'unique chemin véritable pour mener les hommes au bonheur

 

Les gens ont le droit de rêver comme ils ont le droit de manger et de boire.

 

Pour celui qui disait aux jeunes osez ! Ayons une pensée Gémissons et Espérons.

 

JFG.

 

 

Nationalité : Israël

Né(e) à : Wiśniew , le 02/08/1923

Mort(e) le : 28/09/2016

Biographie :

 

Shimon Peres, né Szymon Perski le 2 août 1923 à Wiśniew (Pologne, actuelle Biélorussie), est un homme d'État israélien, président de l'État d'Israël de 2007 à 2014.

 

Dans les années 30, sa famille et lui décident de rejoindre Tel Aviv, en Israël. Shimon Peres grandit là-bas et décide, après ses études, d’entrer au sein de l’armée clandestine de l’époque, appelée le Haganah.

 

Lorsque l’État d’Israël est reconnu et proclamé en 1947, Shimon Peres grimpe les échelons jusqu’à devenir, en 1953, directeur général du ministère de la Défense. Il devient député au sein du Parlement israélien, nommé la Knesset, en tant que membre du Parti travailliste. Les postes de ministre s’enchaînent pour lui, passant de ministre de l’Immigration, de l’Information ainsi que de la Défense avant de devenir Premier ministre en 1977.

 

Il assuma, à trois reprises, la charge de Premier ministre en 1977, à titre provisoire, de 1984 à 1986, puis de 1995 à 1996. Chef du Parti travailliste durant de nombreuses années, il rejoint le parti centriste Kadima, en 2005.

 

Prix Nobel de la paix 1994, titre qu'il partage avec Yasser Arafat et Yitzhak Rabin, Shimon Peres, à l'issue d'une longue carrière politique, est élu président de l'État d'Israël le 13 juin 2007 ; son mandat présidentiel de sept ans s'ouvre officiellement le 15 juillet 2007. Le président Peres est le premier chef de l'État israélien ayant été Premier ministre avant son élection. Il quitte ses fonctions le 24 juillet 2014, à l'âge de 90 ans.

 

Shimon Peres est, depuis la disparition de l'ancien Premier ministre Ariel Sharon, l'ultime père fondateur de l'État d'Israël.

WIKIPEDIA.

SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....

Commenter cet article

mehdi mountather 16/03/2017 10:04

La fin de l'état satanique israél la fin de la secte satanique la franc maçonnerie et aux francs maçons de se convertir a l'islam aujourd'hui urgent pour éviter leurs fin et la fin de leurs familles leurs sièges par ces punitions d'ALLAH les accidents de la route de train crash d'avion naufrage virus H1N1 ou pire arrêt cardiaque les forts séismes tsunami volcan les inondations engloutissement les tornades les foudres grêlon tempête de neige de sable incendie forêt gaz pétrole fusillade météorite explosion Ovni si la fin du monde Mars 2017 pour éviter l'enfer les chefs de la franc maçonnerie invisible pour nous mais visible pour ALLAH.

jean françois 17/03/2017 07:29

Mes excuses aux lecteurs fidèles, je suis contraint de modérer les commentaires, je ne puis relayer les messages de haine. J'en profite pour vous transmettre cette belle chanson retrouvée par le Blog GADLU INFO
La gente dévote entre elle s’interroge

Et veut savoir ce que le franc-maçon

Peut bien tramer au fond de chaque loge

Pour mériter de passer pour démon.

Qu’elle s’attache à sonder ce mystère;

Elle pourra vite s’apercevoir

Que le maçon, ami de la lumière,

N’est pas aussi diable qu’on le fait noir.

II

Nous faisons fi des quartiers de m’Etat.

Nous méprisons les titres, les richesses.

Et le clinquant et le faste, et l’éclat.

Nous soutenons nos frères en détresse

Et leurs enfants voués au désespoir.

Celui qui fait ces actes de sagesse,

N’est pas aussi diable qu’on le fait noir.

III

Nous pratiquons le culte de la France

Et nous aimons chacun notre prochain.

Nous appliquons la loi de tolérance

A tous, qu’on soit juif, musulman, chrétien.

Nous haïssons, c’est notre unique haine,

Les seuls cafards, amis de l’éteignoir.

Les francs-maçons, vous le croirez sans peine

Ne sont pas si diables qu’on les fait noirs.

IV

Nous honorons les vertus de la femme,

Nous chérissons nos épouses, nos soeurs.

Tous les maris, croyez le sur mon âme,

Reçsu maçons, deviennent meilleurs,

Si vous pouviez, par un trou de serrure,

Nous regarder remplir notre devoir,

Les francs-maçons, diriez vous, je le jure,

Ne sont pas si diables qu’on les fait noirs.

V

Les francs-maçons ont un secret terrible,

Je ne saurais vous le dissimuler :

Promettez-moi, si la chose est possible,

De le garder, je vais le révéler :

C’est d’inspirer une terreur sans bornes

Au goupillon, au spectre, à l’encensoir,

Le franc-maçon ne portant point de cornes,

N’est pas aussi diable qu’on le fait noir.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog