Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
SAINT PIERRE DE ROME

SAINT PIERRE DE ROME

 

Communiqué du Grand Orient de France (GODF) : Les lois de la République et les interventions religieuses

Suite aux nombreuses intrusions des différentes religions dans l’espace public, et dernièrement au pèlerinage à Rome des élus de la région Auvergne Rhône-Alpes à l’instigation de l’archevêque de Lyon, le GODF tient à rappeler que la République n’est pas à brader pour quelques votes.

Parce que la Laïcité est un principe constitutionnel, fondement essentiel de la République, parce que la liberté de conscience qu’elle assure en fait un facteur de paix sociale loin des dangers des communautarismes, des replis identitaires et des rejets de l’autre. Parce que la séparation entre les religions et les institutions publiques garantit à chaque citoyen le droit de croire ou de ne pas croire, tout en permettant aux cultes de s’exercer librement dans le respect de l’ordre public, parce qu’elle est une condition pour sauvegarder l’Etat et l’intérêt général de toute influence d’intérêts religieux particuliers ; Le GODF ne peut cautionner cette démarche commune des élus et des représentants d’un culte qui bafoue la République laïque et démocratique en remettant en cause la Constitution et la Loi du 9 décembre 1905 qui instaure la séparation définitive des Eglises et de l’Etat.

Cette recherche de bénédiction papale, assumée et médiatisée, transgresse le devoir de neutralité des représentants de l’Etat et des élus de la République. Il en est de même lors des inaugurations des lieux de culte ou de la participation de ces mêmes représentants aux différentes manifestations religieuses.

Ce fervent empressement liant tourisme religieux et bigoterie serait risible s’il ne donnait poids aux revendications rétrogrades des Eglises concernant la vie des citoyens, les droits des hommes et des femmes de notre pays et notamment la contraception, l’avortement, et plus récemment le PACS et le mariage pour tous.

Rappelant Victor Hugo qui disait : « Je veux l’Eglise chez elle, l’Etat chez lui », le GODF invite les citoyens à placer les valeurs républicaines et laïques avant les croyances personnelles, afin que les dogmes religieux ne puissent faire obstacle aux lois de la République.

Le 8 décembre 2016

SAMEDI ACTUALITES MACONNIQUES

LIRE VU SUR GADLU INFO

 

Jamais la France n’a eu autant besoin de franc-maçonnerie de Bernard Ollagnier (Editions L’Harmattan – décembre 2016)

Franc-maçon de base, ni Grand Maître ni dignitaire, président du think tank « Franc-maçonnerie et société« , Bernard Ollagnier publie un bref mais très percutant essai sous un titre qui annonce l’intention : « Jamais la France n’a eu autant besoin de franc-maçonnerie ». C’est la première fois qu’un franc-maçon exprime clairement, sans se cacher, ce que la franc-maçonnerie devrait et peut apporter à la France en proie au désarroi politique, à une crise économique et sociale qui n’en finit plus, à un vide spirituel vertigineux.

La situation actuelle de la France réclame la mobilisation de toutes les forces afin que l’espérance du rétablissement moral et économique devienne réalité dans la civilisation numérique face à la barbarie totalitaire et à une mondialisation échevelée. La franc-maçonnerie, par son idéal et sa méthode, peut contribuer de façon importante à favoriser la discussion, mobiliser les forces républicaines et ouvrir des voies nouvelles de la démocratie française. Les francs-maçons l’ont fait par le passé, aujourd’hui ils ont le devoir d’être à nouveau au travail pour poursuivre la construction du bonheur citoyen. Ce livre montre pourquoi jamais la France n’a eu autant besoin de franc-maçonnerie !

 

EXTRAITS de « Jamais la France n’a eu autant besoin de franc-maçonnerie »

     …/… Même si aucune époque ne fut tranquille et douce, y compris celle des années 60, il est évident que les français n’ont jamais connu un tel état de fatigue démocratique et de douleur morale. Le questionnement du futur leur devient insupportable ! Alors grande est la tentation de rejoindre les idéologies simplistes et dangereuses dont celle de l’exclusion de l’autre n’est pas la moindre. Beaucoup, je dirais trop, de philosophes et de sociologues font ainsi la part belle au pessimisme ambiant, comme si cela était une forme de mode. Où est l’optimisme battant ? Où sont les voix de la force constructive ? Où sont les résistants ? Les réponses à ces interrogations se trouvent non plus chez certaines élites qui se délitent mais dans la jeunesse et dans les quartiers dits sensibles. Là où s’invente le futur au cœur du grand mouvement de la mutation technologique, de l’avènement de la civilisation numérique. Des mots illustrent ce mouvement que les conservateurs de tout bord tentent encore de marginaliser : partage, service, échange, innovation, gratuit, don, aide, c’est la philosophie du « co », le « co » de commun et de coresponsabilité.

…/…

Les massacres de 2015 et 2016 en France, les milliers de morts dans la belle « mare nostrum », les centaines de milliers de morts en Afrique comme en Orient et les succès des populistes européens se confondent pour former une toile d’où peut surgir à nouveau le grand malheur. Nul d’entre nous ne devrait se satisfaire de cette réflexion exaspérante « que peut-on faire? » comme si, assis dans son fauteuil devant un écran, chacun soupirait « bof! » avant de partir joyeusement en week end…

Jamais la pensée et l’idéal francs-maçons n’ont été autant nécessaires à notre pays et au-delà. La méthode maçonnique, l’œuvre humaniste et l’élévation spirituelle dans la liberté de penser doivent présider aux travaux des dirigeants et des élites. Sans pour autant les recruter en maçonnerie! Tout franc-maçon a un devoir exigeant : porter au dehors ce qu’il pratique dans le temple. C’est une affaire de courage. Prendre l’initiative, ne pas se taire, dire « non » et agir pour construire sont essentiels pour le devenir de notre pays et du monde futur.

…/…

Il ne suffit plus d’un engagement individuel de frères et de sœurs dans telle ou telle organisation politique, sociale ou économique. Ni de participer à des associations « fraternelles », entre francs-maçons réunis sur un thème commun culturel ou professionnel. Il s’agit de créer un vaste mouvement de groupes maçonniques ouverts à tous les non-maçons pour opérer sur des champs civiques, sociaux et économiques. Ces groupes, fondés sur la méthode maçonnique du respect de l’autre et de l’écoute, joueront un rôle de creuset d’idées et d’initiatives. Tels les historiques hussards de la République qui ont instruit des millions de jeunes, ces groupes se mettront au travail pour soutenir de nouveaux modes de financement, pour assister des instituteurs et éducateurs, pour favoriser la construction de logements sociaux, enfin en un mot comme en cent pour être à nouveau opératifs à la pointe de la modernité, de l’unité du pays et de la laïcité.

…/… .

FRANCOIS CHENG

FRANCOIS CHENG

 

DANS LE PROLONGEMENT DU SILENCE (article paru cette semaine sur Lafrancmaconnerieaucoeur.com)

 

 

A l'orient de tout, là où se souvient

La mer, l'orage a dispersé écailles

Des dragons, carapaces de tortues

Nous nous prosternerons vers le pur silence

Régnant par-delà la terre exilée

A l'heure du soir, à l'orient de tout

 

Où se lève le vent de l'unique mémoire

 

 

***

Lorsque nous nous parlons

Le rêve est à portée

Lorsque nous nous taisons

Le rêve demeure intact

 

Apprenons à cueillir

Tout instant qui advient :

Sente gorgée de soleil

Grisée de lune, clairière...

 

 

****

COMME UN SOUFFLE

 

 

Dans l'Ouvert, toutes choses se révèlent présences

Leur voie n'est point écoulement-épuisement

Présence à présence, elles se suscitent et s'élèvent

Transformant la marche droite et horizontale

En fumée bleue de l'accueil. Corps ailés tendus

Vers le clair et le haut, mouvement même du Tao

 

Ah, élan du souffle, pur jaillissement, chant!

 

François CHENG de l’Académie Française.

SAMEDI ACTUALITES MACONNIQUES

 

CEREMONIE AU CAMP…..

 

Quatre obédiences se sont réunies pour cette cérémonie du 5 décembre 2016 au Struthof : Le Grand Orient de France, La Grande Loge de France, La Grande Loge Nationale française et la Fédération française du DROIT HUMAIN. Elles ont conjointement, fait apposer une plaque à la mémoire des francs-maçons morts en déportation.

Chaque Grand Maître de chaque obédience a prononcé un discours. Vous trouverez ci-après celui d’Alain Michon, Grand Maître National de la Fédération française du DROIT HUMAIN.

Discours d’Alain Michon.

Ils ont voulu détruire, briser, réduire à ce qu’ils se figuraient être un néant sans lendemain, à l’oubli.

Et puis, plus tard, vint ce qu’ils n’avaient sans doute pas imaginé, le temps de la mémoire et de l’hommage à celles et ceux qu’ils ont voulu rayer de l’Histoire de notre pays, et de l’Humanité.

Et nous voilà ici, Francs-Maçons de diverses Obédiences, de diverses traditions, unis au-delà de nos différences. Et sans doute amis profanes partageant notre temps de l’hommage.

Ici ou là ils avaient abattu les murs, rasé, mais nous avons rouvert nos temples, rebâti des lieux dédiés à nos travaux. Nous avons perpétué la flamme qui ne s’était éteinte que pour des yeux inattentifs et mal exercés, que pour celles et ceux qui ignorent que certaines lumières ne meurent pas, même pas dans l’innommable de la chambre à gaz ou d’un crématoire.

          

 

Qu’ont-ils voulu détruire en interdisant les Obédiences maçonniques ?

Le 27 juin 1940, cinq jours après la signature de l’Armistice par Pétain, les nazis posent les scellés au 5 rue Jules Breton à Paris, siège alors de l’Ordre International et de la Fédération française. Le temple est dévasté, les archives confisquées. Le 27 février 1941 la nullité juridique de la Fédération française du DROIT HUMAIN est prononcée.

Qu’ont-ils voulu faire en menaçant, en donnant les noms dans une presse ignoble ?

En dressant des listes si bien renseignées, nom, prénom, âge et profession ? Parfois le travail de fichage est exécuté avec application, d’une plume assurée et calme, avec pleins et déliés…

Nous avons bien sûr l’idée de ce qui motiva l’anti maçonnisme vichyste ou nazi.

Il s’agissait de s’en prendre à l’aspiration à la « liberté chérie », aux idéaux républicains, à la liberté de pensée et de conscience, au progrès social, au respect et à la dignité de tout homme, à l’universalité du message humaniste, à l’égalité des droits dont ceux des hommes et des femmes…

Mais les Francs-Maçons ne sont pas d’une autre farine que les humains. Du reste nombre d’entre eux ont été arrêtés et déportés au titre de la Résistance, de leur engagement politique, de leur appartenance à une foi religieuse, réelle ou supposée. Souvenons-nous du prétendu complot judéo-maçonnique de sinistre mémoire, toujours rôdant dans tel ou tel site internet, dans tel blog.

L’appartenance maçonnique de nos Frères et Sœurs n’était pas séparée, isolée, elle était un élément, pas forcément connu des bourreaux, d’une aspiration humaniste plus large, cohérente avec leurs serments de Maçons.

               

 

Quelques noms de morts en déportation ? Nous en connaissons. En cette région de France ceux de Camille Charvet et de Berthe Bouchet parlent aux cœurs de nos Frères et Sœurs : Auschwitz pour l’une, Ravensbrück pour l’autre.

Il existe même des listes mémorielles, tapez sur vos claviers et vous trouverez. Et c’est force vive de pouvoir nommer ces Frères et Sœurs, à défaut de leur donner visage et regard.

Et puis il y a les sans noms, celles et ceux qui, pour n’avoir rien dit de leur secret, l’ont emporté, anonymes, dans l’horreur.

Illustres ou non, dignitaires ou maçons sur les colonnes, leur présence dans la Chaîne d’union au-delà du temps et de l’espace est la même.

              

 

Nous voici en cette fin de 2016. Nous regardons, nous observons à l’aune de nos valeurs et de notre idéal fraternel. Nous observons la France où nous nous trouvons, l’Europe et au-delà…

Nous voyons avec la plus extrême inquiétude la diffusion des discours identitaires, parfois sous les apparences d’idées de progrès. Le sens des mots, la justesse des aspirations, la force des combats sont ainsi détournés.

A nous aussi, Francs-Maçons, comme d’autres hommes et femmes, car nous ne sommes pas les seuls porteurs de nobles idéaux, de prendre conscience de cela, d’être des vecteurs et des acteurs d’une forme de résistance si nos valeurs venaient à être menacées.

Ce n’est pas parce que l’Autriche a échappé à une expérience funeste que nous devons nous réjouir sans lucidité.

 

Regardons devant nous, plus haut et plus bas que nous, ces forêts, ces pentes qu’on a voulu échappées aux regards d’en bas, ces baraquements sinistres, criant le silence de la mort de nos Frères et Sœurs et des autres Frères et Sœurs humains.

Regardons avec effroi mais sans crainte ces lieux de mise à l’écart, d’expérimentations sordides, d’enfermement, de violences, de mise à mort.

Nous traverse la chair vive des hommes et des femmes qui ici passèrent, transitèrent en allers et retours parfois, souffrirent, périrent, sans peut-être que leur main ne pût être tenue dans une autre main fraternelle.

Nous sommes là et nous voulons construire parmi les humains, et non à leur écart, nous voulons bâtir un Temple de l’Humanité.

Nous voulons être des pierres taillées de cet édifice.

Nous voulons le dire ici, en ce lieu particulier.

Nous voulons porter lumineuse et droite la mémoire des pierres vives que furent nos Frères et Sœurs, qui étaient des Frères et Sœurs humains.

SAMEDI ACTUALITES MACONNIQUES

 

RASSEMBLEMENT

 

111ème anniversaire de la loi de 1905

Un rassemblement laïque et républicain aura lieu samedi 10 décembre 2016 à 15h, au pied de la statue du Chevalier de La Barre, Square Nadar (Butte Montmartre, sortie funiculaire).

Cette invitation est à l’initiative des obédiences suivantes :

Le Grand Orient de France, La Fédération française du DROIT HUMAIN, La Grande Loge de France, La Grande Loge Féminine de France, La Grande Loge Mixte Universelle, La Grande Loge Mixte de France et d’autres obédiences amies.

Ce rassemblement est organisé avec le concours de l’Association « Le Chevalier de la Barre ». Pour les Frères et les Sœurs qui le souhaitent, les bannières, sautoirs et cordons sont les bienvenus.

Yvette ROUDY

Yvette ROUDY

 

 

BLOG LA LUMIERE DE L’EXPRESS

 

Yvette ROUDY

 

 

Ce 9 décembre 2016, l’ancienne ministre socialiste Yvette Roudy, sœur de la Grande Loge Féminine de France âgée de 87 ans, a reçu le Prix de la Laïcité 2016 du Grand Chapitre Général de Rite Français du Grand Orient de France, au siège de l’obédience, Rue Cadet à Paris. La cérémonie s’est déroulée en présence de Claude Bartolone, président PS de l’Assemblée nationale, sous la présidence de son camarade et ami Philippe Guglielmi, Très Sage et parfait Grand Vénérable du Grand Chapitre Général, ancien Grand Maître du GODF, et, par ailleurs, Premier secrétaire de la Fédération socialiste de Seine-Saint-Denis, et sous le patronage de Christophe Habas, Grand Maître du GODF.

Pourquoi honorer Yvette Roudy sur l’autel de la laïcité ? Réponse (écrite) du président du Jury Alain Simon, ancien Conseiller de l’Ordre du GODF: «Par ses ouvrages, par ses actions en tant que ministre, députée, maire aussi bien qu’en militante d’associations, Yvette Roudy n’a cessé de promouvoir les droits des Femmes, et la laïcité au sens le plus large, parce que l’intégration du principe de laïcité dans ses institutions constitue un indice probant de la garantie de l’égalité des droits entre hommes et femmes de ce pays. Le sort réservé aux femmes par tous les intégrismes et fondamentalismes religieux et moraux, comme la remise en cause partout dans le monde, et même en Europe voire en France, de la liberté d’usage de la contraception ou du recours à l’avortement constitue autant de motifs de reconnaissance à celle qui a mené ce combat depuis plus de 50 ans.»

Et Alain Simon d’ajouter dans son discours : «Les premières victimes sont toujours les femmes. C’est pourquoi le situation des femmes constitue partout le baromètre le plus sûr de la démocratie. Et c’est pourquoi les femmes ont pris la succession des instituteurs dans le combat laïque.»

Le Prix de la laïcité du Rite Français du GODF est décerné chaque année à un franc-maçon par un jury de 8 membres sur les propositions des chapitres du RF (ateliers de hauts grades). Une vingtaine de candidatures ont été présentées cette année. Yvette Roudy a manifestement été couronnée pour la longévité et l’opiniâtreté de son combat politique en faveur des Droits de la femme. Ce flambeau a été repris par des sœurs des générations suivantes. Elles recevront peut-être le prix dans quelques années.

A côté du Prix national, a été aussi décerné le Prix international à Huseyin Ozgen, Très Puissant Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de Turquie Rite Ecossais Ancien et Accepté, ancien Grand Maître de la Grande Loge Libérale de Turquie. «Dans un pays qui a connu une grande tradition laïque initiée par Ataturk, il continue courageusement à défendre la laïcité contre les attaques dont elle est l’objet dans un climat de violence redoublé», indique Alain Simon.

SAMEDI ACTUALITES MACONNIQUES

 

UN BLOGUEUR PLANCHE AU GODF.

 

L'obédience idéale est forcément une obédience improbable, introuvable...

 

Et pourtant, c'est une perspective réellement maçonnique. Elle oblige à penser l'avenir hors des cadres habituels du prêt-à-penser contemporain...

 

"Partir du réel pour aller à l'idéal", comme le prescrivait Jaurès...

 

Gérard Contremoulin

JOËL GREGOGNA

JOËL GREGOGNA

 

CONFERENCE A LA GLDF.

 

Conférence publique Condorcet-Brossolette

Joël Gregogna, ancien premier Grand Maître adjoint et écrivain animera une conférence publique sur le thème:  « A la Grande Loge de France, expression d’une sensibilité. »

Rendez-vous le samedi 10 décembre à 14H30

Adresse : Hôtel de la Grande Loge de France - Temple Pierre Brossolette - 8 rue Puteaux 75017 Paris

Entrée libre et gratuite

SAMEDI ACTUALITES MACONNIQUES

 

LES RENDEZ-VOUS DE LA GLNF

 

Sous l’égide de la Province de la Vallée du Rhône l’Equipe des Amphis présente son programme annuel saison 2016/2017 sur le thème « Les sentiers initiatiques ».     Les prochaines rencontres : Le 14 décembre 2016 : Carrefour des spiritualités   Le mercredi 15 février : Les chemins initiatiques Le mercredi 12 avril : L’énigme des Arêtes de Poisson le mercredi 17mai : François Guillaume St Paul Lieu des rencontres : Hôtel de la GLNF 140 avenue de l’Industrie – Rillieux la Pape 69140 Contact : les.amphis@gmail.com http://www.lesamphis.org Réservation obligatoire

HUMOUR !

HUMOUR !

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog