Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA DIALECTIQUE CE QUI EST....EST COMME CE QUI EST....

LA DIALECTIQUE CE QUI EST....EST COMME CE QUI EST....

RÉFLEXION : UN ÊTRE ACCOMPLI

 

Chacun a son chemin de vie et cherche a s’accomplir, c’est la recherche de sens pour son passage sur terre.

 

Plotin dans le livre III de sa première Ennéade qui traite de la Dialectique, ou des moyens d’élever son âme au monde intelligible, distingue trois sortes d’homme qui sont en recherche pour atteindre le bien et accéder au monde de la haute connaissance spirituelle. Pour certains cela correspond à des étapes, des passages, l’homme doit être « le plus savant » possible. Il doit donc être descendu ici-bas pour se former en Philosophe, Amant, Musicien toujours selon Plotin.

 

L’homme doit descendre au plus bas dans sa caverne, pour s’élever le plus haut possible, jusqu’au sommet suprême, qu’il atteindra peut être quand la porte de l’éternel Orient s’ouvrira. Il aura ainsi fait le chemin du monde des sens, du monde matériel au monde de l’intelligible de l’esprit, pour atteindre le monde de la spiritualité universelle.

 

Plotin décrit les étapes en quelque sorte d’un chemin initiatique. Le Musicien dit il se laisse toucher par le beau, qu’il ne peut atteindre seul, il doit être stimulé, il recherche l’harmonie de l’Unité. Il lui faudra découvrir le beau absolu et non les parties du beau. Il devra donc franchir la barrière de ses instincts.

 

L’Amant lui est charmé par les beaux objets qui s’offrent à sa vue. Il ne doit pas admirer un seul corps, mais embrasser tous les corps où se rencontre la beauté. Il recherchera le beau, dans les arts, les sciences, les vertus. Il se dirigera vers toutes les choses incorporelles. Il s’élèvera à l’intelligence à son être véritable, il sera alors proche du but suprême.

 

Quant au Philosophe il est porté naturellement vers le monde intelligible, il est dégagé des objets du sensible. Il cherche simplement la bonne route. Le Philosophe a besoin d’un guide, il faut donc lui montrer la bonne route, comme il est vertueux par nature, on n’aura qu’à élever sa perfection de la vertu. (Libre de bonne mœurs… fuir le vice pratiquer la vertu…  quelle est votre ambition ? Faire de nouveaux progrès en maç….)

Le faire parler avec son âme. C’est par la pratique de la Dialectique processus de l’élévation de l’âme selon Platon, qu’il y parviendra.

 

Plotin successeur de Platon considérait la Dialectique comme la partie la plus importante de la Philosophie, voire comme le but de la philosophie toute entière, voie vers la sagesse.

 

Le Franc-Maçon à la recherche du sens à donner à sa vie marche dans les pas de Plotin sur le chemin de l’élévation spirituelle, de l’élévation de son âme. Il sera Musicien, Amant et Philosophe, son guide : le rituel et les Frères de sa Loge, il progresse avec force, sagesse et beauté, comment ? Par la pratique des Exercices Spirituels chers aux philosophes de l’antiquité, exercices qui structurent sa progression initiatique scalaire. Il n’est pas dévoré par l’ambition, l’orgueil ou le fanatisme de vouloir devenir ou redevenir un Dieu, mais aspire à être un homme accompli au service de ses Frères en humanité.

 

JF.

 

 DE LA DIALECTIQUE : ConverserèParlerèDistinguerèTrierè Véritéè

 

Platon : “La dialectique est la seule qui rejetant successivement les hypothèses, s’élève jusqu’au principe même pour assurer solidement ses conclusions, la seule dont il est vrai de dire qu’elle tire peu à peu l’oeil de l’âme du grossier bourbier où il est enfoui et l’élève en haut” (La République)

 

Hegel : “La dialectique est le mouvement rationnel supérieur, à la faveur duquel des termes en apparence séparés passant les uns dans les autres spontanément, en vertu même de ce qu’ils sont, l’hypothèse de leur séparation se trouvant ainsi éliminée” (Science de la Logique)

 

Marx : “La dialectique se réduit à la science des lois générales du mouvement, tant du monde extérieur que de la pensée humaine, à deux séries de lois identiques au fond, mais différentes dans leur expression” (Le Capital)

 

 

Kant : “Critique de l’entendement et de la raison par rapport à son usage hyperphysique, critique qui doit dévoiler la trompeuse apparence des prétentions sans fondement de cette faculté et rabaisser son ambition” (Critique de la raison pure)

Commenter cet article

Claudius 08/01/2017 10:48

De l'uniformité nait l'ennui, il en est aussi des idées et de tous les moyens tant indispensables que ceux plus ou moins utiles crées par les hommes tout au long de leur éphémère existence.
L'histoire humaine n'est qu'un mélange permanent de conflits ,d'horribles tueries , de créativités artistiques remarquables sublimées par les dons naturels de certaines intelligences celles de nombreux prodiges, qui ont émergés de la simpliste multitude.
Notre vie n'est qu'une recherche permanente plus ou moins consciente, d'un accomplissement plus ou moins raisonné en fonction de tous les facteurs qui étoffent le développement culturel de chaque individu. Ce développement culturel, ce besoin de communiquer ,se partage entre les hommes par la maitrise de la langue, d'une dialectique qui devrait être ouverte par sa simplicité, la justesse des mots, pouvant ainsi être comprise des plus humbles. Je viens de lire un livre remarquable intitulé: Et tu trouveras le trésor qui dort en toi; De Laurent Gounelle, dont le sujet est celui d'une jeune femme diplômée athée, amie d'enfance d'un jeune Prêtre de campagne, laquelle est amenée à se plonger dans le monde de la spiritualité, de la bêtise inculte de certains croyants et de la rectitude bornée d'un certain épiscopat.
Ceci me ramène à un certain parallèle avec notre Franc Maçonnerie qui enferme les FF:. à observer un certain mutisme hypocrite sur des problèmes de société, au nom des règles de l'Ordre.
L'ouverture d'esprit qui se partage en des échanges culturels constructifs et non conflictuels
sont une jouvence créatrice pour mieux apprécier une joie fraternelle à communiquer en toutes occasions avec son prochain.
Claudius

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog