Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
HIERARCHIE ET FRANC-MACONNERIE

HIERARCHIE ET FRANC-MACONNERIE.

 

Il y a presque comme un hiatus, les forts en orthographe, ce qui n’est pas mon cas, y verront comme une élision, entre la Franc-Maçonnerie et la définition de la hiérarchie.

La Franc-Maçonnerie et la hiérarchie seraient contradictoires, le mariage de la hiérarchie et de l’égalité serait incompatible, ne sommes nous pas tous des Frères ? Pire la hiérarchie serait une atteinte à la Liberté et la Fraternité.

La hiérarchie est d’une manière générale difficile à supporter pour le profane, alors pour le Franc-Maçon ! Cette hiérarchie à moins que l’on soit à sa tête est ressentie comme une ingérence, c’est le débat constant de l’interaction des corps maçonniques entre eux.

 

Et pourtant la Franc-Maçonnerie se réfère à la tradition et donc à une nécessaire transmission de celle-ci, il faut donc des leviers de transmission. La Force est une des composantes du travail, elle mène à la sagesse et est couronnée par la beauté.

 

La confusion vient de la forme prise par la hiérarchie elle peut être d’honneurs ou spirituelle. Ce qui est difficilement tolérable en c’est la hiérarchie d’honneurs et sa forme la plus aboutie « la cordonite », qui fait ressembler certains Francs-Maçons à des généraux d’opérettes, ces Frères chargés de médailles et de fanfreluches.

Plus sérieusement la hiérarchie qui nous intéresse est celle que l’on peut qualifier de spirituelle, celle de la recherche constante d’une élévation de l’esprit.

Non pas une sorte de hiérarchie intellectuelle, mais celle qui se construit en chacun de soi par la persévérance, le respect d’autrui, le sens du devoir et de son devoir, celle où chaque pas est mesuré, compris, où la volonté agit à chaque instant où l’équerre est inséparable du compas, où la modestie s’amplifie avec le temps, où la joie vient au cœur, après avoir aidé ses Frères.

 

Cette hiérarchie se décline pour certains en 3 degrés, pour d’autres en 18 ou 33 et même en 99 degrés. On trouve des représentants de cette hiérarchie sur les Colonnes, ils sont reconnaissables, par leur simplicité, leur écoute et leur exemplarité. Ils donnent souvent sans compter ce qu’ils ont reçus, ils ne font certes que leur devoir, mais méritent d’êtres reconnus comme tels. Ces anciens sont souvent silencieux, ils sont là pour aider, les jeunes, les cœurs purs, leurs mains tendues sont blanches. Ils aspirent à la sublime hiérarchie celle des anges, qui mènent à la vertu, ils regardent le trône sachant qu’ils ne l’atteindront jamais ce lieu où réside la hiérarchie spirituelle, ils sont conscients de leurs limites, fiers de leur humanité. Dans leur brille la joie d’un monde meilleur, leurs conseils ne sont pas des ordres mais des témoignages d’amour fraternel.

 

JF.

HIERARCHIE ET FRANC-MACONNERIE

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog