Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ELIGIBLE

ELIGIBLE.

 

Chaque année dans les Loges il est procédé à l’élection du Président, Vénérable et de son collège d’officiers. C’est le temps du choix, c’est un acte volontaire essentiel pour la pérennité de la Loge, mais aussi pour la transmission de la tradition dans sa pureté et l’harmonie de la Loge.

 

Pour être éligible les règles sont diverses suivant les obédiences. Mais les Frères électeurs seront guidés par des critères de choix, préservant l’intérêt de la Loge en particulier et de l’ordre en général.

 

C’est souvent naturellement que s’imposera le candidat à la plus haute fonction, au poste de Vénérable, presque naturellement, il y a peu de compétition ‘électorale’. Chacun comprend l’intérêt général, l’intérêt de la Loge. Le candidat réunira donc un grand nombre de suffrages, sachant qu’un Maître vote il ne s’abstient pas.

Le candidat aura démontré son aptitude au poste, on préférera l’expérience à la jeunesse, la bannière de la Loge devra être maintenue fermement, la pratique et la connaissance du Rite primordiale.

 

Le futur président saura créer la nécessaire alchimie propice au bien être de sa Loge, réunir tous les Frères dans l’athanor, dans l’œuf primordial, faire naître l’égrégore. Le candidat à la fonction suprême aura une attention particulière pour les jeunes Frères et les plus faibles, il saura modérer les passions des plus vigoureux, favoriser l’essor des plus discrets. Éteindre les incendies à leur naissance, gérer les conflits dans l’intérêt général, être fort dans les tempêtes internes, protéger sa Loge des influences externes.

 

Dans cette période électorale qui agite notre société, on parle beaucoup de la Vertu ou des Vertus que devraient avoir les candidats aux suffrages. Les plus vertueux d’entre nous sont sans doute les ermites, les ascètes, les parfaits qui vivent en dehors de la société. Vertueux ils sont, mais souvent incapables de gérer un groupe, ils se sont retirés du monde au sommet de la Montagne, auront t’ils la force de redescendre.

Leur exemplarité suscite l’admiration le respect, ont t’ils pour autant l’aptitude a diriger les autres au-delà d’eux mêmes.

D’abord rectifier en soi même pour pouvoir prétendre rectifier autrui me direz vous, certes mais est-ce toujours ainsi ?

 

Le « Guru », maître précepteur, guide spirituel, éclaireur de l’esprit, leader dans son âshram s’il est apte a améliorer les esprits, est t’il apte a diriger une collectivité, un état. Le dernier des « Gurus » chez les Sikhs est un livre.

J’ai toujours eu de la défiance vis à vis de ceux qui mettent en avant leur Vertu. Seuls mes Frères me reconnaissent pour tels. Mais encore plus de défiance envers ceux qui s’octroient le pouvoir de juger autrui, de peser leur vertu, leur âme.

 

Le « Guru », le vertueux a sa place, il doit peser de son poids dans notre société moderne, c’est le philosophe, le sage, que l’on doit consulter. C’est celui qui doit aider, conseiller le Président, le Vénérable. Dans ma Loge c’est l’Orateur.

 

JF.

ELIGIBLE

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog