Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Journal le Point du 18 mai 2017
Journal le Point du 18 mai 2017

Journal le Point du 18 mai 2017

DANS LA PRESSE LES FRANCS-MACRON DU PRESIDENT.

 

Vu dans l’hebdo le « LE POINT » du Jeudi 18 mai 2017 rubrique le Point de la semaine page 16. Une fois de plus la Politique frappe à la porte des Loges, le Frère Expert a posé son glaive. Bien sûr il s’agit de prises de positions évoquées sur les parvis des temples, ou l’on cause et ou parfois l’on fait commerce, ce qui est souvent reproché aux Frères.

 

Notre nouveau Président est souvent comparé à Bonaparte, la parution du dernier numéro de Franc-Maçonnerie Magazine s’inscrit dans l’air du temps avec son thème principal « Les fastes de la maçonnerie impériale. » et son sous-titre en forme d’interrogation : « Une maçonnerie sous contrôle ? ».

 

Notre Président semble réussir a « réunir ce qui est épars » comme le témoigne « La Fraternelle Camille Desmoulins » dont le porte parole est le Frère Jean-Laurent Turbet, qui se dévoile comme socialiste et membre de la Grande Loge de France et maintenant au service du Président voir article du « Point ». Sauf que notre Frère Jean-Laurent est es qualités responsable de la communication de la Grande Loge de France. Parle t’il en son nom propre ou au nom des Frères de la Grande Loge ? La voix est forte , mais elle est aussi étroite.

 

Les Francs-Maçons savent que l’on ne parle pas en Loge de Politique et de Religion, en entrant en Franc-Maçonnerie ils ont acceptés cette règle érigée en son temps en Land Mark. Chaque Maçon étant un homme libre, il a comme tout un chacun et c’est bien normal ses opinions.

La constitution de la Grande Loge de France à laquelle ont souscrits tous ses membres précise dans son Art 1. Pour extrait :

« Elle ne se revendique (la Grande Loge) d’aucune position ou opinion politique et respecte toutes les sensibilités religieuses ou politiques. »

 

En ce qui concerne le respect des opinions, il n’ y a pas dans cette position prise dans l’article en question d’ambiguïté. En ce qui concerne la revendication d’appartenance politique, c’est plus troublant.

 

Dans un temps récent la GLNF, a été secouée par une grave crise due en partie à l’allégeance faite par son Grand Maître alors en charge au parti du Président. Bien sûr il s’agissait du Grand Maître es qualités qui engageait alors l’obédience, donc l’ensemble de ses membres. Aujourd’hui il s’agit d’un des responsables de la communication de l’obédience.

Et vous au fait quelle est votre opinion ?

 

JF.

FRANC-MACONNERIE MAGAZINE N°56 de MAI/JUIN 2017

FRANC-MACONNERIE MAGAZINE N°56 de MAI/JUIN 2017

 

Les fastes de la Maçonnerie impériale

Avec les deux décennies qui précèdent la Révolution et la IIIe République, l’Empire a incontestablement été un âge d’or pour la franc-maçonnerie. Le Grand Orient réunit 300 Loges en 1804, plus de 600 en 1808 et… 1200 dans les 130 départements français du Grand Empire au début 1812 ! De surcroît, avec Cambacérès, Murat, Masséna, Lacépède, Kellerman, Lannes, Regnaud de Saint-Jean d’Angely, etc. la direction de l’obédience se confond presque avec le gouvernement de Napoléon.

En kiosque dès aujourd'hui !

Commenter cet article

douteur 23/05/2017 18:33

JLT n'est pas un communicant de la GLdF (il l'était)
Le mot _sensibilité_ ne figure pas dans nos textes
Mon opinion, pour cette nouvelle : un F:. de la GLdF s'affiche, dont acte

JF 24/05/2017 08:10

La réponse de Claudius à Cincinnatus une rencontre de Romains à l'Agora !

Cincinnatus, ton article est excellent, tu y déplores le non respect de la tradition dans le comportement des obédiences, au final dans les loges à vouloir éviter de mettre en action les 2 moteurs de la vie que sont l la politique et les religions dans les rapports humains, nous ne favorisons pas la maitrise des passions qu'elles peuvent engendrer mais au contraire l'hypocrisie.
Cependant, si les FF:. avaient la maturité d'une logique intellectuelle permettant le partage des différences d'opinions, un consensus fraternel devrait faire éclore les meilleures idées afin de faire progresser ce qui serait utile dans la société, laquelle est toujours en marche vers un éternel progrès.
Claudius.

JF 20/05/2017 11:40

Bonjour Je vous soumet un texte de notre contributeur Claudius, plein de sagesse.

La Franc-Maçonnerie , toutes obédiences confondues, si elle veut
perdurer, face au changement de civilisation, laquelle est "En Marche",
elle aussi, que nous impose l'intelligence artificielle, elle qui a pour
principe de rassembler ce qui est épars, se doit d'adapter ses règles à
la modernité de telle façon à amener les FF:. dans les loges à échanger,
réfléchir et rendre les esprits cohérents, afin qu'ils s'intègrent de
manière intelligente, à bâtir ce chemin de vie vers une certaine lumière
en évitant les jugements erronés, qui ne débouchent que sur des
critiques stériles.

Permettez d'ouvrir par mon monologue le fond de ma pensée: Déjà à peine
élu, les anciens maîtres de la politique, se voient privés de leurs
fromages bien gras, ils doivent céder leur place à un nouveau Bonaparte,
qui comme à Arcole, drapeau en tête, a la lucidité , la compétence
intellectuelle, la volonté de vouloir entrainer un peuple
divisé, contestataire, vieillissant, vers un avenir incertain qu'il faut
maitriser de toute urgence.

Nous devons le soutenir afin d'écarter la débilité égoïste des nombreux
opposants qui sont prêts à crucifier ce nouveau MESSI, dont la France a
tant besoin.

Claudius

JF 23/05/2017 12:28

Fort bien !
Ainsi donc la FM se lance dans la politique,... !
Ce n’est pas nouveau, rappelons nous la troisième République et revenons sur le comportement de certaines obédiences qui durant la récente campagne présidentielle n’ont fait aucun mystère de leurs « sympathies » pour un parti plutôt que pour un autre !
C’est d’ailleurs là un euphémisme car on a bel et bien invité les frères à voter …comme il fallait !
Encore une entorse à notre malheureux règlement, que dis je, un beau doigt d'honneur fait à notre tradition, laquelle, si j’ai bien compris, interdit tout débat politique dans le cadre de la Maçonnerie.
Du moins c’est ce qu’on m’avait dit, tout comme il m’avait été précisé que l’on n’y discutait pas non plus de religion, excellente chose qui m’a permis durant quelques années de fréquenter fraternellement, en loge, de braves Musulmans qui festoyaient avec moi à Noël et avec lesquels je faisais de même lors de l’Aïd !
J’ai cru comprendre que la GLF appelait à voter, sinon pour Emmanuel Macron, du moins contre Marine le Pen, est ce là son rôle ?
Les frangins qui sont sympathisants FN, car il y en a, bien qu’on feigne de l’ignorer, (« cachez ce sein que je ne saurais voir » vont être ravis de cet ostracisme manifesté à leur endroit.
Dans ce domaine comme dans d’autres, la FM est « à côté de ses pompes » et s’éloigne de ce qui est son rôle premier à savoir « rassembler ce qui est épars ».
A mon sens, et tout comme l’Eglise, laquelle à travers les déclarations de nombre de ses représentants de hauts rangs a cherché à orienter le vote de ses ouailles, ces deux honorables institutions se mêlent de ce qui ne les regarde pas.
Que des frères, militants ou simples sympathisants de divers partis, discutent entre eux de politique ou d’idéologie, si possible sans en venir aux mains, bien sûr, mais qu’ils prétendent le faire au nom de leur obédience, il y a là quelque chose qui ne tourne pas rond et je m’étonne des prises de position du monde maçonnique, « régulier » s’entend, sur ce genre de sujets !
Décidemment notre tradition est de plus en plus malmenée, je ne m’y retrouve plus…et vous ?

Cincinnatus.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog