Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE BLOG EPILOGUS

LE BLOG EPILOGUS

 

Blog culturel et littéraire

Textes poétiques personnels

 

Un blog à suivre pour les amateurs de Littérature et de poésie

Un autre chapitre

 

Publié par Gabriel Epixem

Écrire. C’est aussi une manière de se livrer, de s’assumer tel que l’on est.

Cette sensibilité que l’on sent parfois trop présente. Oui, par moments on doute, par moments on recule aussi, mais on continue surtout. Grâce à ceux qui nous encouragent. Et car on est déterminé mais on ne veut rien imposer.

On l’accepte. Et quand on s’accepte, on accepte plus facilement l’autre. On accepte la différence. On accepte sa différence. On la cultive même. Et on l’encourage aussi.

C’est peut-être un des plus beaux chapitres. C’est en tout cas celui qui suit cette fameuse page blanche.

Alors, oui effectivement, une douce brise semble parfois se lever. Mais ! Qu’en faire ensuite ?

Il faut bien y trouver un sens. Il faut y trouver un but profond. Et ce, même si nous prenons un grand plaisir à écrire. Car c’est avant tout la cause et non le but. Oui, nous pourrions écrire seulement pour nous-même mais ce plaisir deviendrait très vite fade et insipide.

Donc. Plus profond que d’être simplement lu. Et ce, même si nous envisageons que nos écrits pourraient-être utiles. Et d’ailleurs, qui sommes-nous pour avoir cette prétention ?

Plus profond aussi que simplement d’être aimé. Ne le sommes-nous pas assez déjà ?

Et plus profond que d’être simplement reconnu. C’est si futile finalement.

Sinon il ne resterait que notre égo comme raison prétendument profonde. Et dans ce cas, ne serait-ce pas une façon de s’éloigner de l’intention du départ ? Ne serait-ce pas une façon de s’égarer sur un autre chemin ? De se tromper d’alizé ? De se perdre dans une nouvelle forme de narcissisme ? Alors même que c’est aussi ce que nous combattons dans nos textes…

Alors. Peut-être qu’il nous reste simplement, maintenant, à écrire notre propre livre. Afin de le vivre passionnément, de profiter de chaque instant, de profiter de chaque seconde. Afin de vivre pleinement et sereinement. Cette vie est courte, il faut enfin l’entendre. Nous avons perdu assez de temps à nous en défendre.

Peut-être qu’il nous reste simplement, maintenant, à lire d’autres livres. En particulier ceux que l’on n’a pas écrit. Afin d’y entendre un nouvel écho. Afin de chanter une nouvelle ballade. Afin de croiser d’autres sentiers. Afin d’entrevoir un nouveau phare. Comme si chaque recueil pouvait contenir une infime, mais essentielle, partie d’une seule et même notion.

Peut-être qu’il nous reste simplement, maintenant, à lire nos propres livres. Afin d’en étudier le sens. Afin d’en comprendre l’essence. Même si nous en sommes l’auteur, nous sommes aussi notre principal lecteur. Ou du moins nous devrions surement le devenir.

Oui, voilà ce qui serait bien plus profond.

Alors. Que cette plume dessine désormais ce nouveau chapitre. Que cette brise guide de nouveau mon gouvernail. Oui, voguons plus loin encore. Il me tarde déjà de le parcourir, de le vivre, de le découvrir, de le partager aussi.

Et surtout et avant tout, il me tarde de continuer à me lire sans oublier de vous lire. Oui, pour enfin l’écrire…

L’auteur aurait pu intituler son article écrire ou construire ma vie, vu avec le prisme de la Franc-Maçonnerie c’est dire son moi, pour ouvrir la porte de son chez soi, offrir son intime, le plus profond de son être véritable. Son Blog littéraire et Poétique entre sur la pointe des mots, des phrases, sans faire de bruit il s’invite s’installe chez nous, au coin de notre feu,comme un ami que l’on écoute avec joie.

JF.

D'autres moments  à découvrir sur :

http://epilogus.com/

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog