Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ORALITÉ ET INITIATION

ORALITÉ ET INITIATION

 

Au commencement était la parole, dans de nombreuses loges maçonniques dites de Saint-Jean, les travaux sont ouverts en présence de la Bible volume de la loi sacrée, ouverte au prologue de l’évangile de Jean, qui consacre le verbe.

Les Francs-Maçons sont à la recherche de la parole. La transmission initiatique en maçonnerie eu lieu longtemps de manière orale.

Il subsiste des Rites qui continuent cette pratique de l’oralité, en particulier le Rite Anglo-saxon Émulation et le plus récent Rite Opératif de Salomon. D’autres rites ont choisis de coucher sur le papier leurs secrets.

 

Pourquoi l’initiation était t’elle autrefois transmise par voie orale, et quels avantages en retiraient les initiés ?

 

Que l’on fasse remonter la Franc-Maçonnerie à la légende de la construction du premier temple de Salomon ou aux collégias romaines ou plus récemment aux maçons opératifs constructeurs de cathédrales, toutes ces fraternités connaissaient l’écriture, et pourtant ils ont choisis l’oralité dans leurs rituels.

 

Les Druides, très instruits ont fait de même, sans doute parce qu’ils ne destinaient pas leurs mystères et leurs enseignements à l’ensemble de la population, ils ne souhaitent pas non plus transmettre, ni laisser des témoignages aux linguistes ou philologues, mais seulement à des adeptes, les Druides comme les Francs-Maçons s’intéressaient plus au contenu qu’au contenant, plus au fret qu’au camion. Sachant que pour former un Druide sérieux il faut au moins une vingtaine d’année, c’est donc par la pratique que peut se transmettre l’initiation et non par la lecture, l’instruction se propage dans le cercle des initiés pour être véritable.

 

L’initiation se transmet aussi dans le temps et l’espace, elle est vivante elle s’adresse aux hommes et aux femmes de la cité. Ce qui explique le phénomène de manipulation des rituels écrits dans le temps, on les dénature souvent sous prétexte de revenir aux origines ou de les adapter au monde moderne. Le même phénomène atteint les jeunes obédiences maçonniques qui expriment leur volonté d’être dans la tradition, ce qui peut apparaître comme paradoxal.

 

L’initiation ne peut donc être figée par l’écrit ? Le souffle initiatique transmis par la parole expression du cœur, les mots ne vibrent que dans la bouche de l’initié, c’est par là que les sons sont multiples, que les sentiments se dévoilent avec l’émotion sincère, il faut que ce soit le créateur qui exprime sa pensée pour lui donner sa force, c’est, le par le cœur du Rite Emulation. C’est, par ces sonorités magico mystiques que s’opère la transformation du profane en initié.

 

Bien sûr les mots écrits fixés sur le papier ou sculptés dans la pierre des cathédrales, sont propres à éveiller, à provoquer un essor spirituel, mais cela demeure un exercice solitaire, l’initiation maçonnique se fait aussi collectivement. La transmission des mots sacrés, des secrets, des mots de passage se communiquent d’une oreille à l’autre.

 

Il ne s’agit pas de nier l’importance de l’écrit, mais son évidente insuffisance dans le processus initiatique, sinon pourquoi la présence physique serait t’elle indispensable aux réunions maçonniques, pour vivre l’initiation, qui ne se lit pas dans les livres, mais sur les lèvres et les yeux ?

 

Le développement de l’écrit, sa socialisation grâce à la découverte et l’expansion de l’imprimerie décuplée aujourd’hui par la communication informatique qui accélère la transmission des messages de toutes sortes, ouvre le champ des connaissances et du savoir au plus grand nombre et c’est bien, l’ignorance est peu à peu vaincue.

 

Mais les connaissances et le savoir ne sont pas la Connaissance, sans tomber dans le piège de l’élitisme, les voies initiatiques sont réservées aux cherchants, pas à une aristocratie de naissance ou une hiérarchie en recherche d’honneurs, l’initiation est ouverte à ceux qui demandent, qui frappent à la porte des temples, ceux qui sont en état et prêts a recevoir, à s’ouvrir à plus de spiritualité à privilégier l’être sur l’avoir. A ceux qui patients attendent de connaître et d’entendre quelques paroles, qui resteront au plus profond de leur cœur, quand ils auront oubliés tous les livres lus dans la hâte, ils auront retrouvé la parole d’amour, la parole perdue, puissions nous faire que cette parole circule.

 

JF.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog