Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
L'INDISPENSABLE JE !

L’INDISPENSABLE JE !

 

L’initiation Maçonnique, comme méthode, discipline pour le combat contre l’Ego, poursuivant sombre de notre conscience. Mais est-ce si simple ? L’affirmation du « Je » n’est t’il pas la première pierre pour la construction du « Nous ».

 

Ne faut il pas le préalable de la domination du Je, la volonté de Liberté, de désobéissance, de transgression aux règles imposées. Désobéir est une voie de sagesse, une voie d’éthique. Ne pas se soumettre aux convenances, aux fausses exigences imposées.

 

Réapprendre chaque jour par soi même comme le suggère l’empereur philosophe Marc Aurèle dans ses « Pensées pour soi-même. » Prendre soin de soi, de son soi plus que choses matérielles. Provoquer le dialogue intérieur avec sa conscience, « Penser » tout simplement comme le dit Hannah Arendt, désobéir à la pensée collective imposée, pour affirmer sa responsabilité individuelle être un homme de devoir.

 

L’exigence première du Je est un combat contre toutes les tyrannies singulières ou collectives. Si le Franc-Maçon s’engage à respecter les lois de son pays pourvu qu’elles soient pesées sur la balance de l’équité. Il ne s’interdit pas de penser par lui-même et de critiquer à l’instar de Socrate.

 

Résister, désobéir à l’oppression, c’est conquérir sa Liberté de penser et d’agir en homme libre, c’est l’indispensable étape pour accueillir en soi les forces de l’esprit, et élever sa conscience, accomplir la véritable réforme de son soi. Ne pas avoir peur de son soi, le purifier ou pour le moins l’alléger des poids  qui empêchent son élévation vers l’amour Fraternel, vers le « Nous »

 

Être soi, affirmer sa différence, toutes les pierres ne se ressemblent pas, mais elles ont toutes leur importance et leur place dans la cathédrale de l’humanité, les plus belles, sont les plus humbles de tous.

 

Ne pas rejeter l’autre, c’est d’abord s’affirmer. Il n’y a de voie directe vers le « Nous », il faut passer par la volonté du « Je ».

Il nous faut répondre à cette injonction : « Allez mon Frère, même seul répandre dans le monde l’Amour Fraternel. »

JF.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog