Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE SENS DES MOTS, LE CHOC DES SYMBOLES.
LE SENS DES MOTS, LE CHOC DES SYMBOLES.

 

Dans une société fracturée par les violences de toutes sortes, celles des extrémistes, ces terroristes qui répandent la mort, sous prétexte de défendre une religion dont ils ont une connaissance partielle et dévoyée, ils abusent les plus faibles exploités et exclus par le mondialisme et le capitalisme sauvage. Ils les manipulent par les mots et les images, favorisant les réponses populistes toutes si mensongères, les mots deviennent alors des virus porteurs de tous les maux.

 

Les Francs-Maçons ne sont pas toujours exemptés de ces dérives, le spectacle de la division des obédiences en est l’un des symptômes. D’où l’importance du sens des mots et des idées sous les symboles. Nommer c’est créer.

 

La radicalité qui envahit nos sociétés européennes dites évoluées interroge, elle menace aussi le Nouveau Monde celui où Lafayette porta l’esprit de la Liberté. Il nous faut protéger la valeur et le sens des mots. Pascal Ory dans son livre au titre évocateur : « Peuple souverain. De la révolution populaire à la radicalité populiste. » Montre le chemin dangereux sur lequel est engagé notre société du dire et de ne pas faire, alors les mots ne créent plus, ils n’ont plus de sens.

 

Quand, l’injustice sociale fiscale est accolée à l’égalité, quand la liberté individuelle surpasse la liberté collective, la liberté ne devient plus qu’un concept réservé aux plus favorisés d’entre nous, quand la fraternité est laissée à la charge des associations caritatives visitées par les petits marquis de la république, « comme un voyage en terre inconnue. »

 

Les mots n’ont plus de sens alors on finit par mal nommer les choses. « Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur du monde. » Disait Albert Camus. La parole créatrice, les idées derrière les symboles, sont des balises de l’initiation, le Franc-Maçon s’élève progressivement vers la Connaissance, en élevant sa conscience il comprend intuitivement où est son devoir, imaginer un monde meilleur et combattre au quotidien pour sa réalisation. La Vérité et la Connaissance sont à la fois dans la raison, elles ne sont pas que raison, mais aussi au-delà de cette raison restrictive. Ou alors comment rêver d’un monde meilleur, d’une vie plus bonne, sans le secours de l’imagination.

 

Le sens des mots, le choc des symboles  doivent résonner sur la porte du cœur pour quelle s’ouvre, cette porte de l’espérance, oser l’utopie, car à la manière de Saint –Exupéry, on ne peut pas vivre réellement et véritablement que de frigidaire et d’écrans plats. Il est nécessaire de voir briller la Lumière de la joie dans les yeux des autres, de nos frères en humanité. Ne laissons pas les mots et les symboles entre les mains des extrémistes, défendons-les, donnons leur vie dans l’action.

 

JF.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog