Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
UNE VOIX DANS LA VOIE DU SILENCE

UNE VOIX DANS LA VOIE DU SILENCE

 

Henri le Saux, une voix d’occident sur le chemin de l’orient, Henri Le Saux est Swani Abhishiktananda, ce Breton de Saint-Briac en Ille et Vilaine, d’abord moine Bénédictin à l’Abbaye Sainte-Anne de Kergonan, cette abbaye construite au milieu des mégalithes à Plouharnel près de Carnac. Henri Le Saux fût un oecuméniste il a beaucoup œuvré pour le dialogue entre l’hindouisme et le christianisme.

Marie-Madeleine Davy s’est intéressé à sa vie et son œuvre, elle le cite à plusieurs reprises dans son livre « L’homme intérieur et ses métamorphoses. », en particulier dans le chapitre qu’elle consacre au silence. Elle a constaté que les hindous parvenaient avec facilité a prendre de la distance vis-à-vis de l’extérieur pour s’intérioriser. J’ai pu moi-même récemment voir des fidèles dans un temple consacré à Shiva pratiquer leurs liturgies sans sembler êtres troublés au milieu d’une foule immense.

Ils arrivent malgré l’agitation extérieure à ce calme, à ce silence propice à la croissance de la vie intérieure.

 

Cela rappelle l’initiation maçonnique, loin du tumulte de la vie profane, celui-ci est plongé hors du temps, dépouillé de ses métaux dans le cabinet de réflexion, il subira les épreuves propices à le mettre dans un état approprié à sa renaissance. Il commencera par se recueillir en silence sous la pâleur de la lune. C’est en silence qu’il aura son premier contact avec le mystère du monde. «  Le silence est le mystère du monde futur. La parole est l’organe du monde présent. » a dit Isaac Le Syrien.

 

Ce rite initiatique, cette liturgie maçonnique a pour but de mettre le candidat face à son intériorité, en faisant, dans le silence le vide en lui, il est capable d’ouvrir la porte qui est en dedans.

Il est constant d’observer que le silence associé au secret est inséparable de l’initiation maçonnique, plus l’on franchit des degrés, plus le silence s’amplifie, il relie au sacré, au divin.

 

Le silence est une voie royale au-delà des mythes, des symboles il est la marche ultime de l’escalier qui mène à la beauté et à l’amour.

Le silence de l’apprenti l’accompagne jusqu’à la porte de l’orient éternel où il devient un filtre de la Lumière.

 

Marie Madeleine Davy conclut sa réflexion sur le silence par cette phrase : « La divinité est heureuse, l’humanité malheureuse ; en se divinisant par le silence, l’homme parvient à la béatitude résultant d’une fusion entre l’infini et le fini. »

 

JF.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog