Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
A PROPOS DE : SOUFISME

A PROPOS DE : SOUFISME

 

C’est une des doctrines de l’islam, que certains considèrent comme le véritable islam. On peut s’accorder pour dire que c’est l’islam ésotérique. En reliant le soufisme à l’ésotérisme il devient par nature indéfinissable. C’est un phénomène qui arrive à l’homme par le cœur. Notre raison, notre mental ne peuvent servir qu’à en constater les manifestations, les parties extérieures, visibles, on ne peut donc parler du soufisme qu’avec le langage du cœur.

 

Il y a une sorte de pureté visible qui émane des adeptes du soufisme, par exemple leurs vêtements faits de pure laine. Son symbolisme numéral rappelle celui de Pythagore, mais aussi celui de la guémétria hébraïque de la Kabbale, la valeur numérale des lettres à l’exemple de lettre h ha le souffle qui expire en forme de boucle qui revient vers l’unité, c’est l’accomplissement du cercle, vers la sagesse divine. Cela rappelle la déambulation du Maître franc-maçon dans sa loge qui quittant sa place fait le tour de la loge dans le sens solaire pour revenir à la place qui est la sienne.

 

Le soufisme peut être qualifié hiérarchiquement de la partie la plus haute de la tradition spirituelle de l’ésotérisme islamique. La transmission de cette tradition spirituelle se fait par la voie étroite qui va de la circonférence du cercle à son centre, cette voie étroite est le rayon de lumière qui pénètre le cœur, c’est le parcours initiatique du soufi. C’est le vol de l’oiseau très présent dans la symbolique soufie, où les oiseaux sont comparés aux vols des âmes qui montent vers l’un créateur et se libèrent de la pesanteur terrestre. Le soufi initié suprême a atteint son centre, la partie la plus spirituelle de son être intérieur, il se dissout alors dans le principe.

 

Comment parvenir à cet état supérieur de l’être, simplement si j’ose dire par une discipline constante, une pratique régulière que les Grecs antiques nommaient, exercices spirituels, pratique des vertus. C’est le but que s’assignent aussi les francs-maçons dans leur loge et à l’extérieur. Point n’est besoin d’artifices ou de substances chimiques, les forces sont à l’intérieur de nous-mêmes et elles sont inépuisables.

 

L’intuition de la transcendance guide vers le perfectionnement degré après degré, l’on substitue les hiérarchies, les aristocraties d’honneurs, pour se recentrer sur une hiérarchie spirituelle accessible à tous les hommes et les femmes de bonne volonté, qui se mettent dans un état apte à recevoir la lumière de la Connaissance. Cette Lumière qui écarte l’ignorance, chasse tous les extrémismes, car elle touche à l’universel.

 

Le soufisme qui reconnaît l’égalité homme-femme s’éloigne des extrémismes religieux. Les francs-maçons en ce domaine n’ont pas toujours montré l’exemple, il a fallu passer par des loges d’adoption dispensatrice d’un ersatz d’initiation, ressemblant plus à un excès de galanterie qu’à une véritable transmission initiatique, fort heureusement c’est un temps révolu. Bien des loges féminines sont enviées par les hommes pour la qualité de leurs travaux. Il reste encore cependant beaucoup de travail pour ouvrir à deux battants les portes des temples aux femmes qui constituent la moitié de l’humanité.

 

Pour revenir à la tradition soufie, si l’on observe la branche particulière de l’ordre des mevlevi, que l’on reconnaît par leur danse cosmique, proche de celle en inde en l’honneur de Shiva, les mouvements de rotation de ces derviches font penser à la roue de la vie, la position de leurs mains , l’une tournée vers le ciel, l’autre vers la terre fait penser à la table d’émeraude d’Hermès le trois fois grand, signifiant que ce qui est en bas est semblable à ce qui est en haut. Les chevaliers Rose Croix connaissent aussi ces signes, de réunification dans l’amour fraternel.

 

JF.  

A PROPOS DE : SOUFISME

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog