Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA VOUTE ETOILLEE,LE COMMENCEMENT,LA FIN, LE RETOUR

LA VOUTE ETOILEE, LE COMMENCEMENT, LE FIN, LE RETOUR

 

L’initiation maçonnique traditionnelle est commencement et fin, retour en soi, construire dans la lumière. Simples passeurs de cette lumière vers notre cathédrale intérieure, nous ne détenons pas la Vérité, nous n’avons que la nôtre.

« Aucune interprétation de la Vérité n’est absolue ; chaque interprète a le devoir de prolonger la pensée de ses prédécesseurs, et, en s’aidant de son expérience d’enrichir la tradition. »

 

Chaque jour par notre travail sur soi, nous avons le pouvoir de transmettre une parcelle de lumière, pour faire scintiller l’unique constellation qui vaille d’être regardée celle de l’amour fraternel. Cet ensemble d’étoiles dont les projections dans la voûte céleste sont suffisamment proches forment une chaîne qui relie les hommes de bonne volonté, alors le mystère de l’initiation, s’incarne illumine notre cœur et le monde qui l’entoure.

 

L’alliance ternaire du matériel, de la chair, du psychique, de l’intellect, du spirituel du cœur et sa pointe l’âme, permettent notre réunification dans l’un originel.

C’est l’intuition du un qui nous met sur la voie de l’Art Royal, celle de la construction et de l’élévation de notre être intérieur. L’approche de la Connaissance, de l’imprononçable, de l’ineffable, de l’incommensurable, du tout indivisible est la symbiose entre l’individuel et l’universel.

Bien au-delà des théories, des dogmes, des apparences, l’idiosyncrasie de l’homme occidental cède alors la place à la fraternité qui réunit ce qui est épars.

 

L’initiation maçonnique fait le choix de la lumière de l’intuition, du développement de la conscience, qui s’enrichit aux sources éternelles de la tradition. Les fleuves grossissent sans jamais oublier leurs sources, sans lesquelles ils ne seraient que des couches de pierres sèches. Le plus mince des filets d’eau, est comme l’or fin de l’alchimiste patiemment élaboré dans l’œuf cosmique, il est aussi précieux que la quantité d’eau déversée en cascades bruyantes, il est la beauté de l’homme intérieur.

 

Ce filet d’eau où flotte le profane qui a poussé la porte du temple scintille d’un éclat nouveau. Chacun d’entre nous est différent et c’est bien ainsi, chacun a sa place dans le cosmos, sous la voûte étoilée. La franc-maçonnerie dans ses loges de Saint-Jean, construit pierre après pierre la folle utopie de réunir les contraires en suivant l’enseignement d’amour, la révélation de Jean de Patmos. « J’ai d’autres brebis qui ne sont pas dans cet enclos et celles-là aussi, il faut que je les mène ; elles écouteront ma voix et il y aura un seul troupeau et un seul berger.Jean 10-16 »

 

Ainsi le commencement est semblable à la fin, l’initiation est le retour à l’un, par la voie de l’amour.

 

JF.

 

Jean 10- LE BON PASTEUR.

LA VOUTE ETOILLEE,LE COMMENCEMENT,LA FIN, LE RETOUR

ACTUALITES MACONNIQUES

LE FRERE RAMOND

LE FRERE RAMOND

 

SUR LE BLOG LA LUMIERE DE L’EXPRESS
 

Gérard Ramond a été brillamment réhabilité avec le titre de «Grand Maître Provincial d’Honneur», par ordonnance n°1832 du 2 décembre 2017 signé par le Grand Maître de la GLNF Jean-Pierre Servel. Soit douze années après les ordonnances 1068 & 1069: l’une radiait le frère Ramond, l’autre lui interdisait de mettre les pieds dans un temple de la GLNF, ces deux décisions infamantes signées par le Grand Maître de l’époque, Jean-Charles Foellner. Pour cette brutale éviction, la GLNF a d’ailleurs été condamnée en 2006 à réintégrer le frère Ramond… une décision qui n’a pas permis à l’intéressé de reprendre une vie maçonnique normale.

Quelle crime de lèse majesté avait donc commis le frère Gérard Ramond pour mériter un tel bannissement? En septembre 2004, ce patron d’une entreprise de produits cosmétiques du Tarn-et-Garonne, président de la CGPME de Midi-Pyrénées, avait osé se présenter contre le grand maître sortant, Jean-Charles Foellner. Une première. A l’issue de cette compétition, dans une obédience officiellement hostile à la démocratie interne, Ramond avait obtenu 24,4% des voix. Foellner, et son assistant Grand Maître François Stifani, qui lui succédera avant d’être lui-même radié, considéraient que le Grand Maître ne devait pas être l’élu d’une compétition démocratique mais un homme providentiel, un guide spirituel issu d’une recherche consensuelle.

Le nouveau Grand Maître, Jean-Pierre Servel, n’a nécessairement pas la même vision, lui qui a été élu le 6 septembre 2012, avec le score de 61% face à quatre concurrents. On verra en septembre prochain, lors de l’élection du candidat à la Grande Maîtrise par le Souverain Grand Comité, si le Député Grand Maître Jean-Pierre Rollet est seul ou si d’autres frères présentent leur candidature, ce qui constituerait un gage de vitalité pour cette obédience tant malmenée de 2009 à 2012. La GLNF a pour le moins retrouvé le chemin de la croissance avec un effectif officiel de 29 600 frères (alors que le nombre de membres avait chuté de moitié pendant la crise, passant d’environ 45000 à 24000).

LA VOUTE ETOILLEE,LE COMMENCEMENT,LA FIN, LE RETOUR

 

SUR GADLU INFO

 

 

Pierre Simon, médecin, gynécologue, premier français expert en sexologie, a lutté tout au long de sa vie pour changer les consciences et la société. Son nom revient avec insistance quand est évoqué aujourd'hui le droit des femmes à disposer de leur corps.

Initiateur en France de l'accouchement sans douleur et de l'éducation sexuelle, cofondateur du Planning familial, artisan infatigable de la légalisation de la contraception et de la dépénalisation de l'avortement, Pierre Simon pensait que la vie humaine était avant tout une succession de choix, de la décision de donner la vie au droit de mourir dans la dignité.

De Metz, où il est né en 1925, à Londres, en 1963, d'où il revient les valises chargées de diaphragmes contraceptifs, de la Résistance, où il s'engage à 17 ans, au Sain-Germain-des-Prés des écrivains et des peintres, et à la Grande Loge de France dont il deviendra Grand Maître, mais encore et surtout de l'URSS de 1953, où il découvre l'accouchement sans douleur, aux cliniques de Pigalle et aux premiers services publics proposant l'avortement, le roman d'une vie menée tambour battant pour libérer les corps, les esprits et la société.



Emmanuel Pierrat est écrivain ainsi qu'avocat spécialiste de la propriété intellectuelle et de la censure, conservateur du musée du Barreau de Paris, auteur d'essais et de romans.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog