Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE RETOUR AU SACRÉ

LE RETOUR AU SACRÉ

 

Dans un monde sans sens, dans un monde homogène, sans limites, où le centre bouge sans cesse, où le chaos remplace l’harmonie, où à peine établies les règles sont bafouées, par l’individualisme forcené de quelques uns, qui du sommet de leur arrogance ignorent et méprisent les plus faibles, et glorifient les plus forts.

 

Ce monde profane, qui a libéré l’homme des contraintes, des dogmes, des intégrismes, mais qui détruit la nature, l’essence de son univers, ne suffit plus il est à bout de course, à bout d’humanité.

Il convient de retrouver un centre un point fixe pour étancher la soif d’absolu de l’homme. Il faut que le sacré réapparaisse, pour faire renaître l’homme véritable, débarrassé de ses apparences trompeuses. Il faut que l’homme puisse à nouveau contempler chaque chose, chaque événement comme une manifestation du sacré, en lui et dans le monde, alors sa vie pourra reprendre un sens.

 

Pour le franc-maçon l’initiation est le chemin de cette révélation, cette hiérophanie décrite par Mircea Eliade à propos des religions.

 

Le postulant aux mystères en passant le parvis du temple, du profane ou il errait a l’espace sacralisé du temple, il pénètre en lui-même en pénétrant dans la loge maçonnique. Il verra dès lors l’intérieur des choses et non plus seulement leur apparence. Seul l’espace sacré deviendra réel, cette véritable révélation sera porteuse d’un monde meilleur, plus humain, plus fraternel.

 

Le plus profane des hommes a ses lieux sacrés au plus profond de lui-même, sa première rencontre avec l’être aimé, le lieu de la naissance de son premier enfant, il garde son espace sacré à jamais dans son cœur, c’est son point fixe, son centre nécessaire, dans un univers fractionné, brisé, où l’homme erre au gré d’une société industrielle, société de la matière qui révèle de plus en plus son insuffisance. Comme le disait Antoine de Saint Exupéry : « On ne peut vivre de frigidaire, de politique, de bilans et de mots croisés voyez vous ! On ne peut plus vivre sans poésie, couleur ni amour. » Ou encore (…) tout lyrisme sonne ridicule et les hommes refusent d’être réveillés à une vie spirituelle. » Extrait d’une lettre qui aurait été rédigée le 30 juillet 1944, le 31 juillet son avion était abattu dans le ciel d’azur au large de Marseille.

 

Cette digression souligne l’impérieuse nécessité  du sacré, du spirituel dans un parcours de vie.

 

Franchir le seuil entre le profane et le sacré, pénétrer dans le temple, dans l’espace sacralisé est une expérience humaine incomparable à nulle autre. C’est la vision d’un monde nouveau, qui était pourtant là, à notre portée de cœur. Alors les objets les plus simples deviennent des symboles profonds, agissent comme des leviers vers les idées, dévoilent peu à peu le mystère de la vie. Le temple devient un lieu de transcendance, le fil à plomb, les colonnes, les échelles montent jusqu’au ciel, notre irruption dans le temple est irruption en nous-même, une rencontre avec notre unité. C’est ainsi que le chaos se transforme en cosmos, et que nous participons humblement à notre place à sa construction.

 

L’apprenti les yeux ouverts, genou à terre, maillet et ciseau en  main, découvre la vraie nature de la pierre brute, premier pas de sa construction spirituelle.

 

JF.

LE RETOUR AU SACRÉ
LE RETOUR AU SACRÉ

 

ALLEZ DAC PIERRE !

 

Je me suis souvent demandé en vain et je me demande encore, avant de ne plus jamais avoir à me poser la question, à quoi peuvent bien songer ceux qui ne pensent à rien.

 

Pierre Dac. Arrière-pensée : Cherche Midi Éditeur.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog