Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
AQUARIUS

AQUARIUS

 

Les francs-maçons qui travaillent à la gloire du Grand Architecte de l’Univers, participent à un ordre initiatique imprégné des traditions, suivant la méthode du symbolisme de la construction, des valeurs de la chevalerie spirituelle, leur mission étant la transmission de la loi morale universelle empreinte de partage.

 

L’universalité répond à deux définitions suivant le sens que l’on veut lui donner. Un sens horizontal et un sens vertical. Sur le plan horizontal elle se répand sur toute la surface de la terre, elle concerne tous les hommes en relation avec le cosmos.

 

Sur le plan vertical anagogique, c’est à dire de l’élévation de l’âme, vers les choses célestes, vers la spiritualité, l’universel se définit par rapport à sa source, son étymologie c’est à dire par l’un.

 

L’un pour le franc-maçon est un principe qu’il assimile au Grand Architecte, principe supérieur qui va au-delà de l’entendement des possibilités de la raison humaine, il élève l’homme, par la connaissance de son homme intérieur, empreint de spiritualité. Certains voient dans ce principe, les dieux ou Dieu, ensemble les francs-maçons de tradition sont tournés vers la transcendance sans dogmes.

 

Le franc-maçon considère donc les deux dimensions de l’universel. Il croit en l’homme perfectible, en l’amélioration de la famille humaine, et pour y parvenir il travaille sa verticalité son domaine spirituel, persuadé que la rencontre des deux dimensions au centre, est créatrice de l’amour universel réalisation, but, de sa quête initiatique au terme de laquelle il pourra contempler l’harmonie de l’un.

 

 

L’actualité récente nous rappelle les exodes  qui ont jalonnés l’histoire de l’humanité. Des hommes de tout temps ont bravés l’injustice, l’ignorance, le fanatisme, l’exploitation de l’homme, la misère morale et matérielle. Ceux qui ont suivi Moïse en traversant symboliquement la mer rouge, puis le désert du Sinaï. Ceux qui en 1947 ont embarqués sur l’Exodus dans le port français de Sète, pour un retour en Palestine, pour faire leur alya. Des péripéties de cette épopée qu’avons nous retenu si ce n’est la valeur du partage. Cette loi universelle morale du partage, n’est pas innée, elle est comme la fraternité, un jardin qui se cultive tous les jours.

 

Aujourd’hui le périple d’un autre navire l’Aquarius nous le rappelle. Que ceux qui sont sur l’Aquarius sont nos frères en humanité, ce ne sont pas des exilés volontaires. Il serait trop facile comme Ponce Pilate de détourner les yeux et d’accabler nos voisins italiens, avons-nous pris notre part ?

 

Il nous faut a tout prix associer les deux dimensions de l’universel, pour pouvoir faire vivre le partage.

 

JF.

EXODUS

EXODUS

JOURNAL LIBÉRATION

 

L’Italie refuse désormais d’accueillir dans ses ports le bateau humanitaire «Aquarius» avec quelque 600 migrants à son bord.


Ce n’est pas seulement une rime : Aquarius, Exodus… Le gouvernement italien vient d’annoncer par la voix de son ministre de l’Intérieur Matteo Salvini (Ligue) que l’Italie refusait désormais d’accueillir dans ses ports le bateau humanitaire Aquarius avec quelque 600 migrants à son bord. Il a enjoint aux autorités de Malte de laisser le bateau amarrer dans l’île, mais le gouvernement maltais a rétorqué qu’il n’avait rien à voir dans cette affaire et qu’il refusait de laisser entrer l’Aquarius. En 1947, un bateau affrété par la Haganah, la branche militaire du mouvement sioniste et rebaptisé Exodus, en référence à l’exode des Juifs en Egypte aux temps bibliques, transportant plusieurs milliers de rescapés de la Shoah, avait été arraisonné par la marine britannique et interdit de débarquer en Palestine, but de son voyage. Le gouvernement britannique, pour ménager les Etats arabes, avait promis d’interrompre l’immigration des juifs d’Europe en Palestine. Le sort de ces passagers misérables, errant sur les mers, avait touché le monde entier et favorisé, par l’émotion suscitée, le vote d’une résolution de l’ONU prévoyant un partage de la terre palestinienne entre Juifs et Arabes, ce qui conduisit à la création de l’Etat d’Israël en 1948. Aquarius, Exodus : comment ne pas faire la comparaison ?

Point Godwin, dira-t-on : le sort des Juifs d’Europe pendant la guerre et celui des migrants d’aujourd’hui ne sauraient être comparé. Certes. Mais beaucoup des migrants recueillis à bord de l’Aquarius viennent de Libye. Or on connaît le sort de ces réfugiés dans la Libye anarchique et violente. Beaucoup sont pris en otage à des fins de rançon par des bandes sans scrupule, torturés, violés. Les conditions de détention dans ce pays sont souvent inhumaines. On a même détecté la présence dans certaines villes libyennes de «marchés aux esclaves» modernes,qui évoquent un passé en principe révolu. Point d’extermination ni de massacre de masse, bien sûr, distinguons les situations. Mais une violation systématique, cruelle, barbare parfois, des droits humains les plus élémentaires. Sur ce plan-là, et sur ce plan seulement, les situations de l’Exodus et de l’Aquarius finissent par se ressembler.

La fermeture des ports au navire humanitaire, comme le rappelle l’opposition italienne, est totalement contraire au droit maritime et aux conventions internationales, qui prévoient l’accueil impératif des naufragés en mer. L’Italie dirigée par la coalition populiste Ligue-Cinq étoiles leur tourne le dos : immense régression. Il est vrai que l’Italie n’est pas seule responsable. Salvini a beau jeu de rappeler que d’autres pays européens manquent à leurs obligations et ferment autant que possible leurs frontières aux migrants. Du coup l’Italie, comme la Grèce, pour des raisons de proximité géographique, supporte la charge principale de l’accueil des migrants venus du sud de l’Europe. C’est l’impuissance de l’Union à organiser un accueil coordonné qui porte la principale responsabilité de cette situation. Que cette impuissance perdure et la comparaison Exodus-Aquarius deviendra de plus en plus pertinente.

Laurent Joffrin Directeur de la publication de Libération

DES DIMENSIONS DE L’UNIVERSEL AU PARTAGE

A LIRE

 

Société secrète, société fermée, société discrète... La franc-maçonnerie entretient bien des mystères. L'auteur lève ici le voile sur certains épisodes de l'histoire. Saviez-vous que la bible utilisée par Washington lors de sa prestation de serment de président provenait d'une loge maçonnique ? Qu'une bannière maçonnique est plantée sur la Lune ? Que des "frères" sont à l'origine de La Marseillaise et du buste de Marianne dans les mairies ? Que des sports comme le golf et le rugby sont des inventions maçonniques ? André Citroën, Mickey, Louis XVI, Napoléon et bien d'autres vous attendent au fil des pages...

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog