Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA FRANC-MAÇONNERIE VOIE VERS LA PERSONNE

LA FRANC-MAÇONNERIE VOIE VERS LA PERSONNE

 

 

u de la « persona » à la personne, dans le dictionnaire historique de la langue française édité sous la direction d’Alain Rey, on peut lire que le mot personne est issu du latin persona qui signifie masque de théâtre, et partiellement du grec prosopée qui signifie action de faire parler une figure, une chose, un être, donc en quelque sorte un individu, dont on peut contempler l’aspect physique et doté de la parole.

 

Il y a donc en nous l’un et le multiple, le masque du corps, l’apparence, et l’homme intérieur la persona et la personne, cette personne qui est derrière le miroir, sous le voile, qui ne demande qu’à se révéler pour peu que l’on souhaite, la faire re naître et grandir, grossir en faisant tomber le masque.

C’est dans les yeux souvent de son frère, de son proche, dans ce miroir de proximité, que je peux découvrir non pas mon corps presque semblable à celui de l’autre, mais apercevoir la lumière de mon âme, c’est un miroir incertain, vouloir traverser ce miroir  qui relève du mythe, ne peut pas se faire sans une longue et lente préparation au risque sinon de se brûler les ailes dans une éclatante et subite lumière à l’instar de l’aveuglement d’un papillon, des ailes fabriquées à la hâte d’Icare, ou de la figure de l’archange empourpré décrit par Henri Corbin.

 

Un choix s’offre donc à nous demeurer dans le monde des apparences, garder, ou ôter le masque ? Etre apophatique se lancer dans la recherche de ce qui n’est pas, avoir  une démarche de connaissance par la négation, être en même temps hésychaste garder le silence, rester en paix, renoncer à connaître ce qui nous dépasse. Ou entreprendre une démarche initiatique de recherche de la vérité, de la parole perdue, de la lumière, de la Connaissance.

Le profane qui est animé du désir de la connaissance a frappé à la porte du temple maçonnique, pour recevoir la lumière, chercher la Vérité dissimulée derrière le masque, dans la profondeur  de son âme, il entreprend le chemin de la persona à la personne.

 

Les mystiques s’isolent pour faire cette recherche, le franc-maçon, va vers l’autre, il cherche son aide, persuadé que seul il ne peut rien faire. Les rituels maçonniques seront ses bâtons de pèlerins sur la route. Il sait qu’il y aura une réciprocité dans cette recherche. La cohésion se fera  en prenant la main de l’autre, qui lui tendra les clés du rituel transmis à travers des temps immémoriaux, il aura la charge lui-même de transmettre ces clés avec l’impérieuse nécessité d’en garder la pureté et les secrets.

Ces secrets, qu’il a par ses serments, juré devant ses frères et lui-même de préserver du regard des profanes.

 

La prise de conscience de notre persona de notre être extérieur, notre capacité à l’admettre et le désir de la connaissance de notre être intérieur la personne permet de trouver l’harmonie de la totalité de notre être et sa remise en ordre. Ce qui explique que la franc-maçonnerie est un ordre initiatique, fraternel et universel dont la devise est Ordo Ab Chao.

 

JF.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog