Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
OMBRE ET LUMIÈRE

OMBRE ET LUMIÈRE

 

Aquarius, le Lifeline sont à la dérive en mer méditerranée, cela nous rappelle la vision de Jean Raspail décrite dans son roman « Le Camp des Saints » en 1973, livre qui fit polémique, qualifié de raciste, d’extrême droite, d’outrancier, il décrivait la submersion de la Côte d’Azur par des migrants venus d’Inde en bateaux, bateaux refusés d’entrée dans tous les ports depuis leur départ de l’Inde.

En 2018 Philippe Claudel dans son excellent roman l’Archipel du Chien décrit une histoire humaine autour de deux migrants échoués sans vie sur la plage d’une petite île de méditerranée et le refus de voir la vérité de ses iliens bien tranquilles chez eux pour extrait : «   Le pacte de silence qui lie ces témoins est brisé par le nouvel Instituteur que le village regarde d’un drôle d’œil parce qu’il vient d’ailleurs. Il est le seul à s’insurger contre ce traitement inhumain et rappelle à chacun son devoir de vérité. »

 

L’indifférence, le mépris, le refus de l’autre, ne peuvent perdurer, bien sûr il est plus facile de dire, d’écrire, voir de s’indigner que d’agir. Les migrants frappent à la porte de notre cœur, celle-ci doit t’elle rester fermée définitivement ?

 

Dans ce monde de confusion où règne les fausses nouvelles pour impressionner les plus naïfs d’entre nous, les cœurs purs. La lutte entre l’ombre et la lumière a pris une force particulière. Nous rappelant que ces deux concepts sont désespérément inséparables l’un de l’autre. Avons-nous la force, la qualité, pour résoudre cette question existentielle ?

 

Nos banlieues s’embrasent, nous déversons depuis des années des milliards d’euros pour éteindre le feu qui brûle sous cette marmite, alors que dans nos campagnes, les agriculteurs travaillent, pour rien, dignement sans gémir constamment  et nous les laissons se suicider tous les jours dans l’indifférence, ombre et lumière de notre société.

 

L’ombre avec ses corollaires la peur et l’angoisse de l’autre, nous radicalise de plus en plus, l’individualisme, l’égoïsme, la division, la suffisance et l’orgueil, fracturent la société. La colère gronde dans l’ombre, nourri le fanatisme, prémices de la guerre.

 

Il reste à propager les vertus d’espérance et d’amour, en nous rappelant que de l’ombre jaillit la lumière.

Il faut cependant être vigilant, les francs-maçons enfants du siècle des lumières, qui a vu le triomphe de la raison sur l’obscurantisme, doivent se mobiliser pour entretenir cette lumière éternelle dans le cœur des hommes.

Etres conscients que ces lumières se sont dégradées peu à peu, que les progrès des sciences et des techniques doivent êtres au service de l’humanité entière et non seulement de quelques privilégiés.

 

Du siècle des lumières est née la liberté, elle est universelle, à Paris, à New York et partout dans le monde, elle n’est pas l’esclave de la matérialité et de sa forme la plus avancée le numérique, qui arrive masqué derrière le progrès illusoire s’il rejette la personne et son âme, notre identité profonde.

 

La franc-maçonnerie propose une re naissance de l’homme pour sortir de l’ombre et voir la lumière en unifiant ainsi les deux contraires, admettre notre part d’ombre, pour recevoir la lumière de l’esprit et être un homme véritable.

 

JF. 

OMBRE ET LUMIÈRE
OMBRE ET LUMIÈRE

NOTRE ACTUALITÉ

 

Le Lifeline, un navire humanitaire menacé de mise sous séquestre par l'Italie, attendait samedi dans les eaux internationales une solution diplomatique et un approvisionnement pour les 230 migrants à bord, à la veille d'un mini-sommet européen consacré à la crise migratoire.

Après l'odyssée de l'Aquarius et de ses 629 migrants, à qui Malte et l'Italie ont refusé d'accoster et finalement accueilli par l'Espagne, le Lifeline est en passe de devenir un nouveau symbole du bras de fer entre pays européens sur la prise en charge des migrants secourus en Méditerranée.

A la veille du mini-sommet, le président français Emmanuel Macron s'est dit favorable à l'établissement de sanctions financières pour les pays européens qui refuseraient d'accueillir des migrants.

De son côté, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a vivement dénoncé samedi l'"arrogance" du président Macron, l'invitant à "arrêter les insultes et à démontrer sa générosité avec des faits en ouvrant les nombreux ports français et en arrêtant de refouler des femmes, des enfants et des hommes à Vintimille", à la frontière entre la France et l'Italie.

Ces divisions rendent peu probable un consensus européen. Angela Merkel a déjà averti qu'aucun accord ne serait conclu fin juin et Paris juge que ce sera "difficile".

 

 source AFP

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog