Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
DU COMMERCE DE L'ÂME ET DU CORPS - 1785

A PROPOS DU COMMERCE DE L’ÂME ET DU CORPS

 

Dans la bibliothèque royale de Londres se trouve un ouvrage de 1785 écrit en latin qui à été traduit en langue française dont le titre est : « Du commerce de l’âme et du corps. » l’auteur de ce traité est le philosophe Emmanuel Swedenborg. (Il faut entendre le terme commerce dans le sens de correspondance)

En préambule de ce livre, se trouve un avertissement aux lecteurs.

 

Une question obscure, épineuse, pleine de difficultés et qui a exercé de tous les temps la sagacité des philosophes qui ont voulu pénétrer les mystères de la nature. C’est sans doute celle de l’union de l’âme et du corps, du commerce ou correspondance entre ces deux substances. Trois hypothèses partagent les savants sur cette importante question. Les uns prétendent qu’il y a une influence physique du corps dans l’âme ; ils veulent que le corps frappé par les agents extérieurs, porte le sentiment de cette commotion de l’âme. C’est le système des matérialistes, qui ne voient partout que la matière, et rien au-delà. D’autres soutiennent qu’il y a opération instantanée et unanime entre les deux substances, opération qu’ils nomment harmonie préétablie. Enfin un troisième système est celui de l’influence spirituelle, qui non seulement paraît plus vraisemblable, mais encore est le seul vrai, comme le démontre l’auteur de ce petit traité.(…)

On avait dit avant lui (l’auteur) qu’il y avait une influence de l’âme sur le corps, mais on n’avait pas dit qu’il y a eût une influence sur l’âme, et que sans cette influence il n’y aurait point de vie, point d’action, point de communication par conséquent entre les deux substances.

(De l’auteur il est dit qu’il a le souci de la recherche de la vérité, qu’il est bon citoyen, philosophe, un véritable sage, qui joignait la théorie à la pratique de toutes les vertus)

Emmanuel Swedenborg

Je dirais sans doute un homme libre et de bonnes mœurs. Il y a trois hypothèses sur la correspondance entre l’âme et le corps.

 

L’influence physique

L’influence spirituelle

L’harmonie préétablie

 

L’influence physique : fondée sur les illusions et apparences des sens, qui influent la pensée.

 

 

L’influence spirituelle : l’âme substance spirituelle, pure, antérieure et interne, par rapport au corps matériel, externe et grossier, le pur influence le grossier, et l’antérieur, le postérieur.

 

 

L’harmonie préétablie : fondée sur les illusions et les lueurs trompeuses de la raison, l’esprit agit en même temps que le corps. On passe d’une opération successive à une opération simultanée c’est une harmonie. L’esprit pense et parle ensuite.

 

La quatrième hypothèse : Il faut que l’âme agisse sur le corps, le corps sur l’âme, ou l’un et l’autre toujours ensemble.

L’influence spirituelle est celle adoptée par les sages. Tout ce qui est conforme à l’ordre est vérité, et la vérité se manifeste par la lumière qui est en elle, même dans l’ombre de la raison, ce qui  enveloppe dans l’ombre. Cette hypothèse met en relief l’ignorance de la nature de l’âme du spirituel qui influence, qui découle dans l’âme et par l’âme, dans la faculté perceptive et pensante. Intervient alors la foi ! Qui ne sait point ou ne peut savoir que le bien de l’amour et la vérité de la foi influent de Dieu dans l’homme, qu’ils influent sur son âme.

 

C’est en quelque sorte la rencontre du soleil spirituel et du soleil naturel celui des hommes. De ce soleil central qui concentre les deux soleils et  qui rayonne vient  la chaleur et la lumière, l’essence de l’amour, il influe dans l’homme.

Le pur feu de l’amour spirituel reçu dans l’amour lui permet de vivre et renaître « plus radieux que jamais » et d’irradier le monde.

 

Ainsi l’homme s’élève vers la lumière en suivant son chemin initiatique.

 

« Le spirituel ainsi revêtu, fait que l’homme peut vivre ici-bas rationnellement et moralement, et par là spirituellement. »

 

« La réception de cette influence est conforme à l’état d’amour et de la sagesse dans l’homme. »

 

JF.

 

 

A LIRE : ce traité est disponible en version PDF à la BNF. Vous y trouverez un passage intéressant sur le prologue de l’évangile de Jean et également sur les alliances.   

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog