Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
QUIBERON BRETAGNE

QUIBERON BRETAGNE

LE CHEMIN DES TÉNÈBRES

 

Celui qui n’a pas connu les ténèbres, comment pourrait-il accéder à la lumière. La main qui m’a guidé vers la porte de l’obscure caverne, m’a mis face à l’ombre de moi-même, des apparences trompeuses qui se reflètent sur les parois humides couvertes du salpêtre, ce nitre, le sel de la vie, l’esprit-de-sel proche du V I T R I O L. Là je suis mis dans une position de purification de ma pierre extérieure, qu’il va falloir éclater, réduire en poudre, purifier, pour la cristalliser de nouveau, c’est le début du grand œuvre dans le noir des ténèbres. Mais quel usage je vais faire de cette nouvelle pierre reconstituée ?

ESPRIT DE SEL

La main fraternelle a déposé aussi devant mes yeux une faible lumière qui vacille irréelle dans le miroir profond qui élargit sa flamme. Puis soudain le coq chante au levant. J’enferme cette lumière au fond de moi. Des années plus tard elle brille, elle a grandi, elle brûle d’un feu éclatant, qui de jour en jour régénère mon esprit, grossit mon âme. La rose chaque matin ouvre ses pétales pour recevoir la rosée céleste.

 

Le feu, lumière éternelle de la vie ne s’éteint jamais, il n’y a plus d’espace et de temps. La lumière est vie comme l’eau qui purifie.

« Insensé l’homme qui s’abreuve à la mare et oublie la fontaine au cœur de sa demeure. » (Angelus Silesius Livre I- 300) « La lumière au-delà de la lumière ne se contemple jamais mieux en cette vie qu’en cheminant dans la ténèbre. » (Angelus Silesus Livre IV-23)

 

Le cabinet de réflexion, le cabinet de l’œuvre au noir est donc lumière !

 

JF.  


Parole de chanson Le moulin de Guérande

Le bourg de Batz debout sur les marais
Le Croisic tout au bout du grand trait
Sous les veilleurs, les souvenirs m'attendent
Et l'enfance en moi comme un matin

R:
Par-dessus le manteau d'Arlequin
Où les œillets se fendent sous le sol de Saint-Guénolé
Tournez, tournes les ailes du moulin de Guérande
Sur les grains de mes jours envolés
Sur les grains de mes jours envolés


Chemin de mer pour talus de rochers
Entonnoir de granit écorché
Passaient nos jeux, passaient nos vies gourmandes
Sur le clair sablier de Port-Lin

La mer a fuit l'auge de Saint-Goustan
A l'orée des lents oiseaux distants
Mon père, penché, ramassait des amandes
Des fruits de nacre et des couteaux marins

Sur son balcon allumé de bouquets
Ma grand-mère qui regarde les quais
Et les marais balançant des guirlandes
De bateaux beaux comme des ravins

Des soirs dorés des vieux cars fabuleux
Le soleil dans le pare-brise bleu
Citron brûlant éblouissante offrande
De l'été déjà sur le déclin

Commenter cet article

JF 17/09/2018 11:51

De Cincinnatus
‌JF a su répondre avec humour et humilité à ma « leçon » laquelle dans mon esprit devait rester confidentielle !
Il a jugé bon de la publier, honneur à lui !
Pour te consoler cher JF sache que mes connaissances en alchimie sont sans doute du même ordre que les tiennes en...chimie!
L'important est d’être à l’écoute et de prendre les choses avec bonne humeur !
Cependant ne parlons pas, si tu le veux bien, des « quatre éléments » chers à l’illustre et grand coquin de Cagliostro, sinon l’émule de Lavoisier que je suis va piquer une crise de nerfs et "bouffer la moquette" !

Réponse de JF on n'est jamais assez rapide pour défendre la vérité !

JF 17/09/2018 06:41

DE CINCINNATUS

Il ne s'agit pas là d'un commentaire ( ...à publier tout au moins!) , mais d'une remarque fraternelle de celui qui fut en son temps, parait il, "maître.... de conférences" en chimie analytique!
Le "salpêtre" ou "nitre" n'est que du vulgaire nitrate de potassium, KNO3 pour les experts(!), c'est un sel, alors que "l'esprit de sel " lui est un acide, lequel n'a strictement rien à voir, ni dans sa composition, ni en ce qui concerne ses propriétés, avec les nitrates!
C'est tout simplement l'acide chlorhydrique (HCl) appelé autrefois "muriatique"!(mot d'origine latine et qui , je crois signifie saumure)
Quant au VITRIOL, lequel n'a aucun lien avec celui du cabinet de réflexion, c'est aussi un acide, l'acide sulfurique, H2SO4, effectivement cousin du précédent et tous deux acides forts!
Pour couronner ce qui précède je te dirai que le salpêtre,lui, est un sel de l'acide nitrique, HNO3

JF 17/09/2018 06:50

Bonjour CINCINNATUS
Merci au professeur de cette leçon, mais cela m'attriste je perds toutes mes illusions, cela remet en cause toute ma démarche teintée d'alchimie, la science aura eu raison, de mon imagination, fini la purification, la distillation, la décoction, l'élévation de l'esprit qui sort en volutes de la cornue, l'oeuf alchimique brisé donne naissance à quelques formules bien rationnelles, je suis face au miroir de mon ignorance. Cela m'apprendra à ne pas confondre Connaissance et savoirs. J'aurais du commencer par savoirs pour aller vers la Connaissance, à vouloir tourner trop vite les pages du livre on saute les paragraphes ! C'est de l'humour bien sûr
Fraternellement

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog