Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Le Bois d'Amour

Le Bois d'Amour

PONT-AVEN, UN PONT VERS LE SUBLIME

 

Le franc-maçon part à la conquête de la Lumière, de la Vérité, ses sens et au-delà son intuition, le mène vers son âme. Il va atteindre à force de travail sur lui-même des moments extatiques au contact des merveilles de la nature. Des moments où s’assemble son homme extérieur et intérieur pour ne faire qu’un. Il des lieux propices à cette alchimie, des cités mystérieuses, qui sont des ponts pour le relier au sacré, de ces cités montent, des sons qui résonnent en nous, des parfums odorants, des couleurs fortes. Notre cœur s’ouvre alors à ces extases esthétiques et cosmiques, Pont-Aven fait partie de ces lieux de sublimation de l’esprit. La nature nous prête sa beauté, pour ces instants magiques, en écrasant sous nos pas les premières feuilles ocrées par l’automne, en écoutant le chant de l’Aven qui dévale des montagnes noires et passe sous le pont de pierre ou en contemplant le bois d’amour.

 

Les peintres de tous les pays ont posé leur chevalet dans ce pays de la Cornouaille Bretonne, ils lui ont donné son caractère universel, un lieu où l’esprit construit, à la recherche de l’harmonie. Paul Sérusier a écrit :

« Les signes qui traduisent l’amour et la beauté sont les éléments constitutifs de l’œuvre d’art.

La beauté est l’amour que nous vouons à un objet, abstraction faite de toute idée d’utilisation à notre profit, amour inspiré par un aspect qui satisfait en même temps nos organes visuels et notre intelligence, parce qu’il réalise l’arrangement que nous souhaitons pour notre plus grand bonheur : l’harmonie. »

 

« Sans quelque trace de ce langage universel, il n’existe pas d’œuvre d’art. »

L’art devient une quête du beau, du sublime, c’est dans le silence que l’apprenti reçoit les premiers rayons de l’art sublime, de l’art royal. Il redécouvre sa capacité à s’émerveiller, développe  son énergie intérieure en voyant le soleil feu qui s’élève, alors tout devient pour lui miracle, mystère, vraie vie. Cette vie qui s’élargit vers la spiritualité, il devient enfant de la Lumière.

 

« Nombreux sont ceux qui étudient la façon de prolonger la vie quand il faudrait plutôt l’élargir. » (Luciano de Crescenzo)

 

JF.

Le Talisman de Paul Sérusier

Le Talisman de Paul Sérusier

À la fin du XIXème siècle, un courant de mysticisme traverse le monde donnant naissance à une créativité spirituelle dans l’art. La Bretagne  devient une terre d’inspiration inépuisable. Fasciné par la spiritualité Paul Gaugin mène cette quête. Maurice Denis renouvelle quant à lui la vision du sacré en l’ancrant dans le quotidien. Enfin Paul Sérusier aborde cette quête spirituelle par une recherche constante du nombre d’or dans ses œuvres. (Musée de Pont-Aven)

Tétraèdre de Paul Sérusier

Tétraèdre de Paul Sérusier

 

Paul Sérusier découvre un art hiératique fondé sur une étude approfondie des mathématiques sacrées, « les Saintes mesures » qui entrent en résonance avec ses recherches symbolistes et son intérêt pour la cosmogonie se matérialise par des formes géométriques se détachant sur des fonds abstraits. (Musée de Pont-Aven)

 

 

Musée de Pont-Aven du 30/06/18 au 06/01/19 Expo temporaire : Le Talisman de Paul Sérusier une prophétie de la couleur. (en collaboration avec le Musée du Quai d’Orsay)

 

CONTACT : museepontaven@cca.bzh

SITE : www.museepontaven.fr

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog