Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI

LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI !

 

La Vérité, du latin veritas, le vrai, le réel, s’oppose à l’erreur, le franc-maçon est à la recherche de la vérité, il fait cette démarche de sa propre volonté, il veut devenir un enfant de la Lumière et de la Vérité, il a soif du réel, faim de la connaissance. Partir sur le chemin de la Vérité est un véritable défi dans ce monde formaté, où les mêmes informations uniformes circulent en boucle et prennent l’apparence de la vérité.

 

On assiste non plus à une quête du sens, mais à la recherche du scoop, du buzz, à l’immédiateté de la diffusion, la communication devient essentielle donc essence. La dialectique et la rhétorique se sont mises au service du sophisme.

 

Dans un monde d’images et sons, la presse écrite ne subsiste qu’avec la perfusion des subventions d’état, à l’heure de la montée des démocraturescela interroge. Elle est condamnée à une diffusion réduite, à hauteur du bon vouloir de ses annonceurs publicitaires et de ses points de diffusions en régression. Son contenu asservi au nouveau monde de la finance limite sa pluralité d’opinion, heureusement la qualité et la liberté de ton de certains journalistes, préserve son indépendance, ils sont les derniers remparts contre les Fake News.Quand on voit le mépris de certains hommes politiques chargés  de la vie de la cité pour les journalistes, nous avons de quoi être vigilants.

 

Le franc-maçon connaît la vanité et l’orgueil qui détruit les temples matériels, il sait aussi qu’il lui faut construire un temple de l’esprit en lui-même et dans le monde.

Il n’accepte aucune limite à la recherche de la Vérité.Cette formule figure  dans la constitution générale de la Grande Loge de France, obédience maçonnique spirituelle et pluraliste, refusant toute pensée dogmatique. Le franc-maçon croît en la force de sa conscience, il sait que pour franchir ses limites, pour aller vers la Vérité, il va devoir livrer un combat contre lui-même, son ego et les forces extérieures, il devra lutter sans cesse pour faire régner la justice et la paix en lui-même et sur la terre.

Il devra dépasser son ego pour atteindre la Vérité, c’est un véritable combat spirituel.

Il lui faut des outils pour cette mission, au premier rang de ceux-ci est son rituel, livre de pratique des petites et des grandes vertus, qui sont les pierres à travailler, à mettre en place dans ce temple spirituel au centre duquel s’épanouit l’amour du prochain. Construire ce temple s’est remettre en cause, ses idées pré conçues, ses certitudes, savoir imaginer l’inimaginable, écouter sa conscience, sa raison, mais aussi au-delà son intuition du bien, renoncer à toutes les vérités imposées, programmées, pour chercher sans cesse la Vérité la plus objective possible, sachant qu’elle ne sera jamais atteinte, mais il faut aller sur le chemin, muni de sa foi maçonnique et de son espérance en l’homme. Ce travail constant sur lui-même n’est possible que grâce à l’espérance et la conviction de sa perfectibilité.

 

Les vérités scientifiques ne s’établissent que grâce à un travail acharné, une expérimentation constante. Notre recherche de la Vérité impose aussi une ascèse, des exercices spirituels constants. Nos rituels célèbrent la gloire du travail,le compagnon constructeur de lui-même, partage sur sa route le pain avec ses frères. Il est capable de se délester du poids de sa vanité, de reconnaître son ignorance, pour marcher humblement sur la voie de la sagesse, cela lui demandera du temps qui ne compte pas, puisqu’il connaît l’étoile qui brûle d’amour dans son cœur. Il est armé de son courage et de l’indispensable corde qui lui tende ses frères qui ont parcouru le chemin devant lui, ceux qui sont passés de l’autre côté du sommet de la montagne, qui ont franchi, abolis toutes leurs limites pour connaître la Vérité et qui sont toujours présents dans la chaîne d’union fraternelle, celle qui réunit les véritables enfants de la lumière et de la Vérité.

 

JF.

LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI
LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI

Commenter cet article

JF 13/10/2018 07:15

Bonjour Un commentaire de Cincinnatus sur le thème de la Vérité !

‌Voici un beau sujet de philo pour des élèves de terminale mais aussi un excellent thème de planche pour les « REAA », lesquels sont toujours très friands de ce genre de chose quand les pratiquants du rite « Emulation », eux, le sont beaucoup moins !
Souffrez donc qu'un adepte convaincu du dernier rite cité, se glisse sous le tablier (ho !) d’un Ecossais et joue lui aussi au conférencier, priant le GADLU que des ronflements fâcheux n’aillent point troubler le profond silence qu’il est d’usage de respecter quand quelqu’un s’exprime sur un si grave sujet.

Venons en donc au fait, et tout d’abord posons nous la question suivante :
Existe-t-il « une Vérité » ou « des vérités », celle-ci est elle immuable au cours du temps ou bien mouvante, sinon versatile, est elle gravée dans le marbre ou simplement écrite à la craie sur un tableau noir et donc susceptible de s’effacer et d’être remplacée par une autre tout aussi éphémère?
l'illustre Pascal nous avait déjà précisé le caractère relatif de la vérité par l’adage bien connu : « vérité en deça des Pyrénées, erreur au delà", c’est tout dire, aussi restons prudents !
Chacun d’entre nous, en fonction de l’époque qui l’a vu naître, du lieu où il vit, de l’éducation qu’il a reçue, et en particulier de la religion qui est la sienne, peut croire détenir LA vérité mais est ce le cas ?
Ce n’est là qu'un mirage, la vérité est très certainement multiforme et conjecturelle, elle dépend de nombre de facteurs aussi bien temporels que géographiques et culturels , « ma » vérité ne sera pas celle de mes voisins ni celle de mes ancêtres ou de mes…descendants , elle ne peut en aucun cas être réduite à une simple expression qui serait pérenne en tous temps et en tous lieux, et c’est sans doute là le drame !
Seule une tolérance bien comprise pourra donner l’illusion qu’il n’existe qu’une vérité !
Mais, ne soyons pas hypocrites, ce sera la…mienne, bien sûr
!

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog