Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE RITUEL, LES RITUELS

DU RITUEL, DES RITUELS MAÇONNIQUES

 

 

Les rituels sont la parole du rite, comme il y a plusieurs rites maçonniques, il y a donc plusieurs rituels le capitaine Jacques de la Palisse n’aurait pas dit mieux, et pourtant souvent dans les loges on entend du parler du rituel et non de notre rituel.

 

Posé le fait incontestable que le rituel est la parole du rite, c’est donc son véritable maître initiatique, il est porteur de la tradition d’où l’obligation d’une pratique rigoureuse, presque rigoriste. Puisqu’il est le vecteur de la transmission du rite, tout écart, transformation, modification doit en préserver le sens, la pureté, les modifications sont souvent réalisées avec sagesse en prenant le temps nécessaire, si le maître des cérémonies veille à l’organisation de la loge, l’expert sera attentif au respect du rituel.

Pourquoi ce que d’aucuns considèrent comme du pointillisme, justement parce que chaque point du rituel a une signification, à l’origine les rituels se transmettaient oralement on attachait de l’importance à chaque lettre, à chaque mot, l’expansion des corps maçonniques en même temps que le développement de l’imprimerie a rendu nécessaire l’écriture des rituels, des erreurs de transcription sont apparues au fil du temps, elles n’ont pas toujours été corrigées, cela est dommageable à la compréhension du rite et sa transmission, mais, peut être corrigé, par la vigilance de frères qui pratiquent vraiment.

Plus grave à mon sens ce que je qualifierais d’intellectualisation du rituel, cette propension à vouloir faire l’exégèse de chaque mot, de chaque ligne, on en arrive à des élucubrations dignes des sophistes. L’intellect à mon sens doit rester un levier de compréhension, pour une acquisition personnelle des valeurs contenues dans chaque rituel.

Le travail initiatique oblige la connaissance de son rituel et comment mieux comprendre son rituel qu’en le pratiquant régulièrement, c’est l’effet, l’éveil qu’il produit sur l’initié qui le fait avancé dans la voie de la Connaissance degré après degré. Il y a là quelque chose d’incommunicable par le seul intellect. 

C’est un peu comme en philosophie faire de la « Platonisation »sans avoir lu ni compris Platon.

 

Les rituels se vivent, c’est leur partie vivante qui initie fait remarquer Alain Pozarnik. C’est ce vécu des rituels qui libère l’initié de ses connaissances, de ses certitudes, il devient en quelque sorte nu, libéré de ses apparences, du vernis de ses connaissances et se met dans un état propice à accueillir son être véritable au-delà, au-dessus du paraître. Le rituel vit en lui-même il est comme un exercice spirituel, du même type que ceux que pratiquaient les philosophes antiques, le rituel produit dans l’adepte une transformation, il humanise, la pratique collective renforce et soutient cette transmutation.

 

 

Le rituel permet la construction ordonnée, graduée, d’un homme nouveau, neuf, je cite encore Alain Pozarnik : « le rituel d’apprenti explique comment travailler à se connaître, celui de compagnon y ajoute la découverte des lois qui régissent le monde et l’univers, celui du maître complète achève le travail par la prise de conscience d’un être intérieur assassiné par nos comportements. »

 

Le rituel impose donc le travail, si la raison prend sa part dans son étude, sait surtout l’expérience qui permet l’initiation. L’instruction et la pratique sont indissociables. Il faut raison mais surtout expérience. C’est un aspect du secret maçonnique renfermé dans le cœur de l’initié, incompréhensible même par les hommes les plus cultivés.

 

JF.   

HUMOUR

HUMOUR

Commenter cet article

fleury28 21/08/2019 14:00

bonjour à tous! ça n'a pas vraiment de rapport avec la franc maçonnerie mais ça peut toujours servir! j'ai trouvé un site qui permet de toucher un petit salaire en répondant à des sondages en ligne. on touche en moyenne 6 euros de l'heure, c'est pas beaucoup mais c'est mieux que rien et surtout, l'inscription est gratuite! bref, je vous laisse le lien du site pour qui ça pourrait intéresser:
https://www.joinhiving.com/3927ABA2-A7DC-4DD9-AAA9-D5DC131F5B78

Rémy Le Tallec 20/11/2018 17:16

Lu avec bonheur, comme chaque jour, ton article sur le Rituels, les Rituels. J'ai été heureusement surpris de constater que la différence entre l'expression souvent entendue en Loge "le rituel" et "notre rituel". que j'emploie toujours. J'y voyais simplement - même si je le déplorais, et le déplore toujours - le niveau d'implication, qui illustre parfaitement le niveau d'appropriation de nos rituels et de ce qui fait l'essence de la maçonnerie, par chaque maçon, selon ce qu'il est venu chercher en franc-maçonnerie. Cela fait donc le plus grand bien de partager ses réflexions et ses interrogations.

Et, dans cet ordre d'idées justement, je viens de lire l'ouvrage de Marc Halévy intitulé
"Catéchismes et tableaux de Loge" (Editions Oxus, octobre 2018), dans lequel il reprend phrase par phrase les questions et réponses des catéchismes des 3 premiers grades du Rite Français,
Il y a très longtemps que je n'avais plus entendu ce mot de "catéchisme", que mes premiers surveillants et vénérables utilisaient naturellement, et, au-delà de cette, peut-être, nostalgie, d'une maçonnerie engageante, cette méthode d'apprentissage nous fait encore découvrir chaque jour quelque chose de neuf et d'enthousiasmant.

Avec ses propres méditations, commentaires, éclaircissements, qui aident à la réflexion et à l'appropriation de nos Rituels du Rite Français, Marc Halévy leur donne pourtant un éclairage nouveau.
Sans doute grâce à un ton naturel, mais sans complaisance sur la spiritualité maçonnique, et un regard lucide sur la réalité maçonnique, souvent bien éloignée des fondamentaux de la franc-maçonnerie, de sa philosophie et de sa spiritualité.

Ma grille de lecture de cet ouvrage semblerait contredire ton propos sur les arguties lexicologiques et les sophismes de certains exégètes professionnels ou amateurs des rituels, que nous entendons parfois en Loge, et les propos d'Alain Pozarnik dans son dernier ouvrage magistral.

Dans mon esprit, ce n'est pas du tout le cas, et j'y verrais :même à l'inverse, comme une illustration pratique de l'un à la réflexion philosophique de l'autre. Et la parution quasi simultanée de ces deux ouvrages est une vraie source de réflexion.

L'un et l'autre (comme leurs fervents lecteurs) ne manqueront sans doute pas de contredire mes interprétations, mais je dois dire que j'ai plaisir à m'enrichir le cœur et l'esprit de leur lecture, à l'un comme à l'autre, depuis une bonne vingtaine d'années, ce en quoi je ne peux que leur en être reconnaissant.
Voilà ce qui peut arriver lorsqu'on parle Rituel…
Rémy Le Tallec

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog