Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE GRAND VOYAGE

LE GRAND VOYAGE

 

 

C’est toujours avec les préparatifs que commence l’aventure. Nous avons entassé dans nos bagages toutes nos connaissances, puis soudain l’on s’interroge ai-je besoin de ceci ou de cela. Tous ces vêtements le seront-ils utiles, nécessaires, là où je vais ? Je trouverai sûrement ce dont j’ai vraiment besoin sur le chemin, il me suffira de regarder, de prendre mon temps, de chercher, de demander et je trouverais.

 

Donc c’est décidé je ne prendrais que l’essentiel, ce qui a motivé mon départ, pour cette nouvelle aventure, que j’attendais depuis longtemps, sans vraiment le savoir, j’en avais seulement l’intuition, il devait y avoir y avoir quelque chose derrière ce miroir.

 

 

Tout cela a commencé un matin comme un autre ou différend peut-être, j’ai pris conscience qu’il y avait autre chose que cette vie ordinaire, qu’il y avait comme un désir d’autre chose au-delà d’une simple envie passagère, qu’il fallait ajouter quelque chose, un peu de rêve, un supplément d’âme, de l’amour, de la joie. Donner du sens et un sens à cette grande et belle aventure de la vie.

 

Il fallait devenir un homme neuf ou simplement plus conscient, de son soi véritable, être soi, faire une place plus grande à cet homme intérieur, en faire son maître.

Le choix de l’homme intérieur, plus grand, plus vaste, sans limite, vanité, orgueil, ambition ou humilité et compassion devant l’infini, espérance et volonté d’être enfin libre.

 

Connaître le vertige des profondeurs est un passage, pour pouvoir entreprendre l’ascension de la montagne. Continuer à douter pour pouvoir avancer, se motiver, persévérer et travailler sans relâche pour ce maître intérieur exigeant. Ne plus clôturer le travail, simplement le suspendre pour des temps de repos entre les paliers, pour prendre du recul et repartir au combat, vers d’autres conquêtes.

 

Découvrir le bonheur d’être sur le chemin, même en sachant que la possibilité d’atteindre le but est improbable. C’est l’apprentissage de l’humilité, de la tolérance, de la tempérance initiatique, la capacité d’ouvrir son cœur à l’autre.

 

Pour ce grand voyage il faut se rendre disponible, disponible pour écouter d’abord son cœur en toutes circonstances, écouter sa conscience, son soi, qui nous guide vers l’autre.

 

Je vous souhaite, je nous souhaite en ce début d’année, avec ce retour de la lumière, un beau, un bon bout de chemin vers votre terre promise avec vos proches.

 

JF.

LE GRAND VOYAGE

 

Le 31 décembre.

 

Ouvrir la vue

 

« Créer au-dedans de soi une grande et vaste plaine débarrassée des broussailles sournoises qui bouchent la vue. »

 

Ainsi se termine le recueil des 365 Méditations quotidiennes de Etty Hillesum paru sous le titre « Faire la paix avec soi »

Éditions Points Vivre

 

 

Une collection d’épanouissement intérieur dirigée par Anne Ducrocq.

 

« On naît, on grandit, on vit, on prend des coups, on s’étonne. On esquive, on mûrit, on guérit, on avance.

 

Et parce que la vie est la vie et quelle nous veut du bien, on rencontre sur le chemin des livres de sagesse et d’épanouissement intérieur : on apprend à respirer avec le cœur ; la vie s’y faufile, vaste et libre, toujours en train de commencer.

 

Car il ne suffit pas d’être, il faut renaître à l’essentiel.

 

 

Des histoires personnelles aux expériences universelles, de la foi au combat spirituel, des épreuves à l’amour, des blessures à la fin de vie.

 

 

                          Tout est à vivre.

 

Anne Ducrocq.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog