Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE TEMPS, LE SACRE, L'INTERIORITE, L'HARMONIE

LE TEMPS, LE SACRE, L’INTERIORITE, L’HARMONIE

 

 

Notre vision occidentale, classique, historique du temps, est linéaire, c’est-à-dire fracturée entre le passé, le présent et l’avenir. Cela créé en nous et avec le monde qui entoure une disharmonie. Notre héritage culturel, judéo-chrétien nous fait croire que nous sommes maîtres des horloges et du temps, que nous avons vocation à dominer la nature, et non d’en être un de ses éléments.

 

Les traditions et cultures que nous qualifions, par prétention sans doute de primitives, anciennes, alors que les nôtres seraient évoluées, modernes, par vanité sans nul doute quand l’on voit l’état dans lequel nous avons mis notre planète. Les traditions que je qualifierais plus tôt donc de premières, voient le temps comme circulaire, sphérique, formant un tout cohérent, il y a une notion d’harmonie générale. Une interdépendance entre la nature, les êtres vivants et les hommes. Dans cette vision de l’univers le matériel et le spirituel sont indissociables, inséparables, il y a un lien entre la spiritualité et l’écologie.

 

Ces sociétés premières sont intégrées dans la nature et vivent dans de grands espaces, elles sont habitées par ces espaces, la notion d’infini est pour elles naturelle, alors que notre vue se limite souvent au bout de notre rue, ou à notre clocher.

 

Ces peuples vivent encore suivant leurs traditions sans cesse renouvelées, ce sont les aborigènes, les amérindiens, certains indiens, leurs traditions se sont perpétuées par la mémoire orale, par leurs cérémonies rituelles ainsi ils sacralisent leurs cultures. Leurs interrogations font l’objet d’un catéchisme contenant un ensemble de questions-réponses, propres à l’initiation des plus jeunes.

 

Cela nous rappelle les rituels maçonniques autre fois transmis uniquement par oral. La répétition des maximes, des sentences, éveillent la réflexion, ouvrent la porte de l’intériorité.

Comprendre le monde, son histoire, permet de voir sa valeur, ses beautés qui doivent être protégées, pour que règne l’harmonie.

 

L’homme en recherche de spiritualité comprend que l’espace qui l’entoure est sacré autant que lui-même, il ne peut y avoir de séparation, de domination entre lui et le monde, il y a une interdépendance.

 

Les francs-maçons du siècle des lumières se sont intéressés à l’alchimie, cette tradition ancienne égyptienne. Cette alchimie qui fait lien, qui rapproche les êtres, les régénère, par le miracle de la coagulation des éléments, ce qui fait que nous pouvons vivres en harmonie avec notre terre mère.

 

Dans une loge maçonnique le président, le vénérable maître est un chef d’orchestre, il a en main le maillet, la baguette magique, alchimique, il oriente ses sœurs et ses frères, pour créer une harmonie entre eux, il fait de la loge un lieu sacré ou règne la justice, la fraternité, le désir de sagesse. Il œuvre à l’éveil du maître intérieur, spirituel qui siège dans notre sanctuaire personnel. 

Quand le contact se fait le temps linéaire est aboli, après avoir parcouru la circonférence, les sœurs et les frères maîtres se retrouvent au centre apaisés dans un monde harmonieux, c’est particulièrement ressenti par tous dans la chaîne d’union fraternelle, véritable cercle d’amour qui entoure le tableau de loge image du cosmos.

 

JF.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog