Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
A MES AMIS, AMES SOEURS, AMES FRERES

A MES AMIS, AMES SŒURS, AMES FRERES

 

 

Rémy Le Tallec, mon ami, mon frère, contributeur du Blog, nous propose en ce début d’année où la spirale du temps monte à nouveau vers la lumière, un texte de Jean Vasca, comme un cri de fraternité, qui nous rappelle que francs-maçons nous avons la chance d’avoir trouvé une voie de pratique spirituelle individuelle et collective, un lieu de rencontre des âmes peuvent s’élever en fraternité, mais que celle-ci doit être cultivée, entretenue, défendue et transmise, c’est notre devoir, car elle est fragile dans un monde où les violences de toutes sortes accablent les hommes et en premier les plus faibles d’entre nous. 

Puisse le Grand Architecte ou l’esprit, nous soutenir pour dominer la matière, puisse nos dirigeants avoir du respect dans leurs pratiques et dans leurs expressions pour ceux qui sont dans la détresse.

 

 

A nous humbles colibris de l’esprit de faire notre part de l’effort, car la force est en nous, tant que nous nous indignerons contre l’injustice, nous aurons l’espérance de voir régner la paix sur la terre et la joie dans les cœurs.

 

JF. 

De Jean Vasca, un texte proposé par Rémy.

 

Amis soyez toujours

 

 

Amis soyez toujours ces veilleuses qui tremblent

Cette fièvre dans l’air comme une onde passant

Laissez fumer longtemps la cendre des paroles

Ne verrouillez jamais la porte à double tour

Je suis là cœur battant dans certains soirs d’été

A vous imaginer à vous réinventer

 

Amis soyez toujours ces voix sur l’autre rive

Qui prolongent dans moi la fête et la ferveur

Des fois vous le savez il fait encore si froid

Le voyage est si long jusqu’aux terres promises

Je suis là cœur battant dans tous les trains de nuit

Traversant comme vous tant de gares désertes

 

Amis soyez toujours l’ombre d’un bateau ivre

Ce vieux rêve têtu qui nous tenait debout

Peut-être vivrons-nous des lambeaux d’avenir

Et puis nous vieillirons comme le veut l’usage

Je suis là cœur battant à tous les carrefours

A vous tendre les mains dans l’axe du soleil.

 

Jean Vasca      

(1940- 21.12.2016)                       

Commenter cet article

REMY LECOEUR 03/01/2019 08:57

MEILLEURS VOEUX A TOUS
LECOEUR Y EST

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog