Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
TRANS HUMANISME

TRANS HUMANISME

LE CHOIX OU L’INNOCENCE

 

 

Les colloques se multiplient sur le thème du «  Trans humanisme », les francs-maçons sont particulièrement appelés à réfléchir sur ce thème eux qui prônent l’amélioration de l’homme, par l’homme, le combat contre l’ignorance, avec ou sans l’aide du Grand Architecte, encore faut-il savoir ce que l’on met dans le mot amélioration. Le trans humanisme propose une amélioration au moyen des sciences et des techniques, pour ce qui est de notre partie charnelle, cela pose des problèmes, mais les véritables problèmes arrivent quand on envisage de manipuler collectivement nos gènes, c’est déjà dans les faits.

 

J’ai pu prendre connaissance récemment d’un travail remarquable fait par l’un de mes frères sur ce sujet, je vous en propose quelques extraits ci-dessous, le titre de son travail : Entre l’Intelligence artificielle et le Trans humanisme, aurons-nous encore notre liberté de penser ?

 

Le sujet pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses, mais il est urgent de ne pas l’ignorer, il est en marche chez nous, il courre en Chine où les considérations d’éthique ne sont pas un frein aux progrès scientifiques.

La vie sera-t-elle encore vivable au sens actuel que nous connaissons tous ? Je n’en suis pas certain et je vous livre mes réflexions sur ce type de progrès qui attend nos enfants et petits-enfants donc un avenir très proche. 

Le progrès est permanent et nous sommes des hommes de progrès. Toutefois, l’histoire nous a aussi appris qu’il était à double usage, l’un le bien le mal, l’autre facteur d’inégalités. 

Nous avons appris à être vigilant et à agir en conséquence mais avons- nous réellement un pouvoir sur l’avancée inéluctable des sciences ? Nous ne pouvons pas le contrôler et ce malgré toutes les bonnes volontés des commissions d’éthiques. 

Que devient notre éthique dans tout cela malgré toutes les promesses qui entourent le milieu scientifique ? 

Les hommes seront-ils encore libres où allons-nous découvrir une nouvelle forme moderne d’esclavage intelligent ? 

Il y a donc beaucoup de questions, c’est « un parcours initiatique » au terme duquel nous devrons décider entre le choix et l’innocence.

Quand on relie le transhumanisme et l’eugénisme, l’on tremble et l’on pense immédiatement aux pratiques de l’état Nazi, dont le but était d’améliorer la race, enfin celle des élus !

Aujourd’hui l’eugénisme s’apparente plus à des pratiques de dépistage de maladies graves, à des principes de précaution chers à notre société qui refuse le hasard et tous les risques, ces choix sont individuels et aussi collectifs, imposés comme la vaccination, mais qui peut souhaiter de voir se répandre de graves pandémies, à part quelques individualistes ou adeptes des  théories du complot ?

L’homme prend le contrôle de son évolution. L’augmentation de ses capacités physiques et intellectuelles, c’est le bonheur perpétué à l’infini. 

Le revers de la médaille est que tout le monde n’aura pas les moyens de s’offrir la santé, la jeunesse, l’augmentation de ses capacités, l’allongement de sa durée de vie, voire l’immortalité. 

Le nouvel eugénisme va donc nous offrir de plus en plus de possibilité de choix avec l’avancement inéluctable des progrès scientifiques (choix du sexe de ses enfants, du mode d’accouchement, utérus artificiel ou pas, degré de QI, etc…), avec leurs développements ils deviendront accessibles pour tous.

 

Se retrancher derrière la notion de normalité, ne tient pas, car la normalité évolue comme la vie. Faire des procès en justice, où se retrancher derrière des dogmes pour freiner cette évolution semble bien hasardeux, non décidément il faudra bien choisir, refuser de faire un choix, c’est aussi en faire un.

Je ne sais pas si nos robots munis d’une intelligence artificielle et/ou les hommes améliorés ou augmentés auront conscience de ces phénomènes, s’ils chercheront une solution acceptable pour notre humanité. 

La qualité de notre existence dépendra finalement de ce que l’on pourra nommer « l’intelligence spirituelle » si on arrive à concilier les deux.

Le franc-maçon croît au perfectionnement de l’homme, il existe même des loges dédiées à ce perfectionnement, mais il faut s’entendre sur ce qu’est le perfectionnement, pour moi c’est une voie qui conduit à l’élévation spirituelle naturelle progressive, sans recours à un quelconque ersatz scientifique, pour aboutir à une loi universelle d’amour fraternel.

Alors faire ce choix du perfectionnement sous le prisme de l’intelligence artificielle, me paraît être un renforcement de l’ignorance du beau, du vrai, mon humanité sera-t-elle augmentée, si je mesure 1,85 m, si je suis blond aux yeux bleus et indemne de toutes maladies ? Si je refuse toutes les différences, après l’homme unique, le clone, on peut imaginer, la dictature d’une pensée unique, d’une religion unique etc… Le tripatouillagede nos gènes par quelques-uns d’entre nous, est-il un véritable choix ?

   Peu importe, nous disposons d’une conscience et c’est par elle que nous nous élevons vers une spiritualité choisie. 

Cette spiritualité, notre liberté de penser, implique un genre de relation spéciale entre individu et cosmos, et reste par essence une affaire personnelle, voire privée. C’est une expérience directe du fait que nous rencontrons un domaine appartenant à un ordre supérieur de réalité, lequel est sacré et différent du monde matériel. 

On en revient à notre dilemme le choix ou l’innocence, le trans humanisme ressemble déjà à un dogme, refuser de le choisir c’est faire une faute, prendre le risque d’avoir une maladie grave, des enfants différents, la notion de risque zéro introduit une forme de culpabilité, qui plus est notre société recherche un idéal d’égalité, qui exacerbé se transforme en égalitarisme, plus l’on nous impose une responsabilité non consentie, plus l’on diminue notre innocence.

Alors le choix ou l’innocence ? Vous avez deux heures, ou l’éternité peut-être pour trancher.

JF.

Source du texte en italique, extraits du Travail du F. M. N. de RENNES.

Réflexion sur les innocents : Ils peuvent avoir les mains sales, ou les mains pleines.

 

« Les innocents ne savaient pas que la chose était impossible, alors, ils l’ont faite » Apocalypse de Saint-Jean

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog