Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
VIOLENCE ET DOUCEUR

VIOLENCE ET DOUCEUR

 

 

Dans un monde de violence, ou la compétition, la performance, la célébrité, sont les règles, la violence apparaît maintenant comme la seule manière de se faire écouter.

 

Les francs-maçons s’efforcent de fuir le vice et de pratiquer la vertu, dans la liste des vertus l’on trouve les cardinales, les théologales, mais aussi les plus modestes, la douceur en fait partie. Il faut malheureusement faire appel aux anciens pour retrouver le goût de la douceur, Voltaire disait : « La modeste douceur donne un prix aux vertus et sied à la valeur. »

 

La douceur est une vertu féminine paraît-il, mais les vertus ont- elles un sexe ? On oppose souvent la brutalité, la virilité à la douceur féminine, où se trouve la vérité qui elle n’a pas de sexe ?

 

 Les événements récents laisseraient à penser qu’il y a du courage dans la violence, ce serait facilement oublier que l’on s’abandonne à la violence, et que la douceur demande bien plus d’efforts et maîtrise, elle n’est pas une faiblesse, elle est mère de la bienveillance dont l’action est la bienfaisance. Elle installe la paix et l’harmonie intérieure loin des tumultes et des confusions, elle résonne dans l’âme.

 

Il y a de la sagesse, et de la force dans la douceur qui mène à la compassion et à l’amour de l’autre. La douceur s’oppose à la stérile brutalité. Cesare Pavese le poète, écrivain Italien, victime du fascisme à écrit :« Tu seras aimé le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l’autre s’en serve pour affirmer sa force. » Avant de se suicider en 1950, il a laissé sur une table de son hôtel ces quelques mots : « Je pardonne à tout le monde, et à tout le monde, je demande pardon. »

 

Le philosophe André Comte Sponville nous rappelle également ce que disait Spinoza à propos de la douceur : « Le sage agit avec humilité et douceur. » Les francs-maçons qui recherchent dans leur démarche spirituelle initiatique une forme de sagesse, et de paix intérieure, pratiquent la douce bienveillance, il est écrit à peu dans leurs rituels cette injonction : Efforce toi de faire le bien que tu voudrais que l’on te fasse.

 

La politique, est paraît-il brutale, ses acteurs manquent souvent de modestie, s’ils pouvaient introduire un peu de douceur, de bienveillance, de générosité, de respect envers les plus faibles, je pense que cela apaiserait la violence. « Souvent la douceur des paroles employée à propos, a triomphé là où la violence aurait échoué. » Appolonos de Rhodes.

 

L’exemple de l’écoute de leurs frères en loge donné par les francs-maçons est de nature à apporter de la douceur dans les rapports humains. Les exercices spirituels pratiqués également en loge font une place à la douceur, à cette vertu modeste mais qualifiée d’invincible par l’empereur philosophe Marc Aurèle.

 

JF.

 

« Vous êtes plus forte que moi.

  • Non, je crois que c’est vous le plus fort.
  • Vous vous trompez, parce que vous êtes douce ; et qu’il n’existe rien de plus fort au monde que la douceur.

Dialogue dans le film : La Colline de l’Adieu de Henry King 1955.

 

Pour continuer en douceur vous pouvez lire :

 

 Puissance de la douceur  de Anne Dufourmantelle, aux Éditions Payot.         

 

Éloge de la douceur de Aurèlie Godefroy Éditions de l’Observatoire.                                                                       

Vous voulez écrire au Blog, Vous voulez écrire dans le Blog:

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog