Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
DE JERUSALEM A BABYLONE

DE JERUSALEM A BABYLONE

 

 

Ils sont sur la route, ils ont été chassés de leur logement, trop cher, trop insalubre. Ceux que l’on appelle les accidentés de la vie, les licenciés sans retour, trop vieux, trop jeunes et pas assez. En divorce avec la société, sans avocat.

 

Ils n’ont pas l’espoir des migrants, ils sont chez eux, chez nous. Dans la chaleur des bouches du métro, dans la file d’attente des restos, ils tirent leur misère, comme leurs chiens. On the road again, again…

Ils vont tous à Babylone, ils viennent des grandes villes du monde entier, poussés dans les périphéries de la lumière, puis dans la nuit du désert. Comme aux États-Unis d’Amérique, ils usent de la gomme des routes sans fin, dans leurs camping-cars, nomades, ils survivent échoués sur des parkings. Ils ont la peau noircie au soleil, comme leur travail à 8 dollars de l’heure.

 

Le rêve américain en berne, 9 millions d’américains âgés de plus de 65 ans travaillent pour vivre, 60 % de plus qu’il y a 10 ans. Pendant ce temps nous nourrissons les GAFAM l’optimisation fiscale. 

La Jérusalem Céleste

 

A quand le chemin de Babylone à Jérusalem, les billets ne sont pas encore imprimés, la route est en projet, on discute beaucoup de choses que l’on connaît, combien valent ces vies, quelle est la côte  de l’angoisse à la city, à Wall Street, ça monte à Paris…

 

Nous ne pouvons pas rester tranquilles, nous devons renoncer à nos certitudes, nos raisonnements formatés, uniformes, habituels. Retrouver le chemin de l’amour fraternel qui mène de Babylone à Jérusalem, être fou peut-être, ou naïf, mais être. Comme Cyrus le Grand, ouvrir la porte…

 

Jean-François. 

Combien de fois faut-il parler d’amour.

 

Combien de fois faut-il parler d’amour

Combien de temps faut-il vivre

Combien de fois ses chemins faut-il suivre

Pour qu’il demeure à l’entour

Combien de nuits, combien de jours

Combien de fois : Je vous aime …

 

 

Combien de fois faut-il rester le même

Combien de fois faut-il parler d’amour

 

Combien de fois faut-il parler pays

Combien de chants et de danses

Pour que ton cœur apprenne sa cadence

Et qu’il se trouve obéi

Combien de fois me voir trahi

Par mon pareil par mon frère

Pour retrouver mes vieux itinéraires

Combien de fois faut-il parler pays

 

Autant de fois que feuille tremble au vent

Autant de fois qu’on y pense

Aussi souvent qu’au bruit meurt le silence

Aussi longtemps que mille ans

Autant de fois que fleurs aux champs

Autant que larmes en pluie

Autant que brins de neige en poudrerie

Il faut parler d’amour aussi souvent …

 

Paroles de Gilles Vigneault.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog