Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA SOUFFRANCE NE PEUT PAS GAGNER !

LA SOUFFRANCE NE PEUT PAS GAGNER !

 

D’où je viens, qui suis-je, où je vais et pour quoi faire ? Le chemin initiatique propose une propédeutique qui donne du sens à notre vie. En prenant notre essor pour comprendre ce que nous sommes, comment est le monde qui nous entoure, puis en découvrant  ce qui est au-delà de notre raison, ce qui est en nous caché, qui nous augmente, nous dépasse, nous projette dans l’action avec la force de notre volonté, nous libère, nous humanise.

 

Comme une évidence alors nous apportons notre pierre, nos pierres sur le chantier, pour voir s’élever ce qui hier nous semblait impossible, on se construit, on construit non par orgueil mais par amour de soi et des autres, en toute humilité, en toute simplicité l’on fait son devoir, en le soumettant en toutes circonstances à sa conscience.

 

Alain et Cédric,étaient de ces hommes-là, des hommes de devoir, des hommes augmentés. Prêts à donner jusqu’au sacrifice de leur vie, pour que nous puissions continuer à croire en l’homme et contempler le beau. Ils ont dépassé la souffrance pour donner aux autres, le meilleur d’eux-mêmes.

 

 Espérons ensemble en confiance que leurs proches sauront surmonter la souffrance immense, qu’ils ont vaincue pour accomplir leur devoir. Il ne faut pas que cette souffrance domine leur vie grâce Alain et Cédric ils peuvent voir le soleil chaque matin s’élever par leur fenêtre, voir l’enfant qui passe dans la rue en souriant à la vie, les boutons des fleurs qui éclatent et répandent leur rosée de lumière, sentir la douceur de la brise sur leurs joues, qui sèche leurs larmes. Souhaitons en confiance qu’ils soient dans l’espérance.

 

Jean-François.

 

 

« Bleus de la profondeur,

Nous n’en finirons pas

d’interroger votre mystère.

 

L’illimité n’étant

Point à notre portée,

il nous reste à creuser , ô bleus

 

Du ciel et de la mer,

Votre mystère qui n’est autre

que nos propres bleus à l’âme. »

 

Extrait de La vraie gloire est ici de François Cheng. 

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog