Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Ithaque

Ithaque

RADIO NOSTALGIE

 

 

La première fois que j’ai écouté Radio Nostalgie, cela m’a fait sourire, ce n’est déjà pas si mal. Chaque air diffusé s’associait avec un souvenir agréable, un bon souvenir. Comme une carte postale que je me serais expédié avec pour seuls mots meilleurs souvenirs de..

 

Aujourd’hui il est presque indécent d’être nostalgique, la nostalgie se confond avec un passéisme « ringard » voire réactionnaire, il faut du neuf, il faut oublier la douceur des événements qui nous ont constitués, on ne doit absolument plus dire c’était mieux avant ! Pourtant quand on observe les ravages de la quantité, de la modernité sur notre planète, un soupçon de nostalgie ne fait pas de mal ! « Les modernes » reviennent de plus en plus à l’ancien monde, celui sans pesticides, sans colorants, sans chimie…

Pourquoi sommes-nous nostalgiques, parce que nous voulons, conserver en nous la douceur des bons événements vécus, c’est du vécu dit l’ancien, du vrai ! Ont voudrait prolonger ces événements de manière infinie, les rendre éternels. Cela nous-mêmes à la métaphysique, nous pousse vers le bien, surtout vers le beau. La nostalgie c’est une sorte de tendresse pour le beau qui nous fait du bien.

 

Les francs-maçons parlent : « Des lumières du passé qui permettent de se diriger dans le labyrinthe de l’avenir. »

Nous consultons naturellement plus les vieux sages, que les jeunes fous, (facile je vous le concède, je me rattrape) mais les deux sont nécessaires.

 

Écouter quelqu’un parler de ses bons moments du passé est toujours une découverte de l’être, de son être propre, un éclairage sur ses sentiments, sur ce qu’il est vraiment, on découvre ce qu’il aime, dont sa capacité d’amour. Connaître son passé, c’est connaître le pourquoi de son présent et envisager son avenir, les diseuses de bonne aventure le savent bien.

 

Radio Nostalgie, diffuse des ondes, des sons, des airs, mais aussi des odeurs, des gestes, de la vie. Tout un monde, un paradis oublié, perdu, ces ondes bien chargées relient notre être à sa terre de naissance, c’est le retour d’Ulysse à Ithaque, nous étions en exil, ces ondes nous ramènent chez nous. On trouve ainsi notre place dans le cosmos, il règne une douce harmonie en nous.

 

Être nostalgique c’est se souvenir des choses, c’est en avoir la mémoire, sans cette mémoire comment se construire un avenir. Il y a bien plus de tristesse dans la perte de la mémoire, que dans la nostalgie. Ceux qui accompagnent les malades d’Alzheimer, le savent bien. Vive la nostalgie !!

 

Jean-François.

Commenter cet article

cincinnatus 01/08/2019 22:51

Il fallait bien sûr que le RF chimiste se manifeste n'est ce pas!
S'agissant des pesticides, oui et non, ce qu'il faut c'est mieux les utiliser.
Il en va ainsi de nombre de produits et d'inventions, lesquels hélas engendrent un appétit du gain qui se f...pas mal des conséquences pour l'humanité, de l'emploi mauvais ou excessif qui en sera fait.!

cincinnatus 01/08/2019 19:18

« Les modernes » reviennent de plus en plus à l’ancien monde, celui sans pesticides, sans colorants, sans chimie…"
Parfait cher JF, mais sans chimie adieu les médicaments, les pneus, nombre de tissus, le carburant, l'énergie nucléaire, les piles et batteries, les matériaux modernes, les colles, les peintures, et tous ces produite que l'on ne cesse de critiquer et qui pourtant nous sont indispensables!
Bien sûr on peut revenir en arrière, se vêtir de peaux de bêtes, se déplacer à bord de véhicules dont les moteurs lâchent du crottin plutôt que des micro particules, s'éclairer à la lampe à huile, et remplacer l'aspirine par une décoction de feuilles de saules, mais les gens y sont ils prêts?

jean françois 01/08/2019 20:52

Bonsoir Cincinnatus
Oh là mon texte est au 2ème degré tu l'avais bien sûr compris, science sans conscience .... Pour la peau de bête je réfléchis bien sur ! Par contre pour les pesticides, les perturbateurs endocriniens je me suis fait une religion c'est non. En clair la qualité de temps en temps je suis pour. Mais bon j'apprécie une certaine modernité à condition qu'elle soit toujours pour le bien général.
J F

maryse 01/08/2019 07:54

merci, merci pour tout et en pour ce message

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog