Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
RECENSION 2- CAHIER DE L'ALLIANCE

RECENSION 2 LE CAHIER DE L’ALLIANCE

 

SPIRITUALITÉ INITIATIQUE UNE INVITATION AU SACRÉ

 

Hier je vous ai proposé un voyage à travers les articles du troisième Cahier de l’Alliance, sur le thème de la spiritualité en général et maçonnique en particulier. Dans le prolongement de cette quête se réalise l’accès au sacré.

 

Jean-Paul Holstein compositeur de musique, musicologue, auteur de nombreux ouvrages musicologiques, ouvre la partition avec son article sur L’Actualité du Sacré.

 

Décelant : « La permanence d’une actualité du sacré, c’est-à-dire du souci du sacré dans l’âme humaine, qui pourrait être la preuve d’une forme d’éternité en elle, contredisant le présent et donc la simple actualité. »

 

Il constate qu’après la raison du siècle des lumières, le matérialisme du XIXème siècle, le libéralisme du XXème siècle, il se fait jour une renaissance « des poussées de fièvre spirituelle »

Le XXIème siècle ne sera peut-être pas religieux, mais sera peut-être spirituel, le rêve d’un monde parfait se discerne par le philtre du sacré. Il voit une sorte de tromperie dans la société actuelle :

« Qui semble se satisfaire de l’homme de surface, elle rêve en fait de l’homme des profondeurs, celui que la maçonnerie traditionnelle tente de révéler dans l’initié. »

 

Une sorte de quête qui vient de l’infini pour y retourner. Il nous met en garde contre l’homme Dieu, le transhumanisme ersatz du sacré.

Gaston-Paul Effa propose quant à lui : « l’expérience du sacré. » Comme une traversée, un passage vers une terre à découvrir, une expérience somme toute maçonnique il écrit :

 

« L’expérience du sacré nous mène de la périphérie au centre et du centre à la périphérie. Expérimenter le sacré est un appel à habiter véritablement son être. Ce voyage est fait d’épreuves qui sont autant de pauses pour apprendre à méditer. Nous allons les appeler des moments de rectification… »

 

Cela nous rappelle l’injonction d’un rituel maçonnique : « Que le bandeau lui soit enlevé, qu’il voit et qu’il médite. »

 

François-Xavier Tassel membre de la GL AMF, Grand Orateur du Chapitre Français conclura par un article au titre de : Sacré et Sacralité. En prologue à son article une citation de Régis Debray :

 

« C’est ce qui nous dépasse qui nous rassemble. »

 

Il fait une distinction entre beauté, esthétique, culture de l’instant, primat de l’émotion.

 

« La nature parce que belle serait alors déifiée et la conjonction de la beauté et de la divinité ouvrirait la voie à la vérité. »

 

Le paragraphe suivant de son article traite de la sacralisation de l’espace. Une notion bien présente dans les rituels d’ouverture des travaux maçonniques, une confusion parfois entre temple matériel et loge sacralisée, les métaux sont déposés à la porte de la loge et non du temple de pierre.

 

Ce qui mène tout naturellement l’auteur à s’interroger sur : La Sacralisation dans la geste de la cité.

L’espace sacré n’est plus confiné au cœur de la demeure, il devient commun. Une évocation distinction est faite entre la dédicace du temple matériel et la consécration d’une loge maçonnique, les rituels spécifiques sont bien différents dans leur symbolisme. Je cite l’auteur :

 

« La finalité même des travaux en loge est là la condition sine qua non de la sacralisation de l’espace- temps, espace ouvert sur la voûte sacrée pour bien marquer symboliquement la relation établie entre le GAD L’U et les hommes réunis en son nom. »

 

Ce cheminement du sacré à la sacralisation devrait voir sa fin et son commencement dans la sacralisation de l’homme.

L’auteur énonce ainsi sa certitude :

 

« L’homme, tout homme, chaque homme, est un espace ou un vase sacré, non parce qu’il a été sacralisé par un cérémonial  de transmutation quelconque, mais parce qu’il est ontologiquement habité par la présence, le verbe de Dieu dès sa création. »

 

J’ajouterais pour ma part, que pour mettre en œuvre cette prise de conscience, cet éveil et cet essor, il faut un choc initiatique, une rupture révélatrice, une réception à la lumière et un travail constant de degré en degrés pour gravir l’échelle mystérieuse, avec l’aide de l’indispensable collectif constitué par les sœurs et les frères.

 

Cette pérégrination dans le sacré est une source de joie pour les cœurs ouverts, disponibles pour le beau, le bien et le bon, joie sans cesse renouvelée par la participation aux travaux maçonniques en loge, qui finiront bien par n’être jamais clos !

 

Jean-François.

 

Cet article a été réalisé grâce l’aimable autorisation de Jean-Claude Tribout maître d’œuvre des Cahiers de l’Alliance, qu’il en soit remercié.

 

Les Cahiers de l’Alliance sont disponibles pour tous en écrivant à :

La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française 8, Rue Gesnouin 92110 Clichy.

Ou par le net à l’adresse suivante :

cahiers.abonnement@gl-amf.net

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog