Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
DEVIENS QUI TU ES !

 

 

DEVIENS QUI TU ES !

Pierre-Marie Adam Grand Maître de la G L D F

 

 

Le numéro 193, de « Points de Vue Initiatiques », la revue de la Grande Loge de France, est paru. En première de couverture l’injonction « Deviens qui tu es ! » Résonne comme une nécessité, une supplique, puis viens un rapport d’enquête où l’on trouve toutes les pistes de réflexion pour parvenir à la quête de soi, de son soi.

Les contributeurs à la revue francs-maçons ou non participent à la recherche dans le droit fil ce qui est écrit au chapitre I de la constitution de la Grande Loge de France pour extrait :

 

« (…) Dans la recherche de la vérité et de la justice, les Francs-maçons n’acceptent aucune entrave et ne s’assignent aucune limite.

 

Ils respectent la pensée d’autrui et sa libre expression. Ils recherchent la conciliation des contraires et veulent unir les hommes dans la pratique d’une morale universelle et dans le respect de la personnalité de chacun. »

Apothéose III Fred Kleinberg

 

La quête de soi est une quête initiatique qui peut s’accomplir dans le collectif d’un corps maçonnique respectueux de l’individu puisque fraternel.

La quête de soi, de son soi n’est pas un égocentrisme ou un individualisme réducteur. L’identité peut se conjuguer avec l’universel à condition d’avoir le compas de l’esprit suffisamment ouvert.

Cette connaissance, cette quête de soi est la porte ouverte à liberté de son être intérieur, pour qu’il puisse grandir, il n’y a pas de limite à l’esprit humain, à sa perfectibilité, l’on prend alors la mesure du travail à accomplir en loge, dont le résultat est l’espérance d’atteindre non pas des savoirs, mais une spiritualité plus grande, en restant conscient et humble face à notre qualité d’humain.

Le Penseur de Rodin

 

Devenir ce que nous sommes vraiment, et trouver ainsi l’harmonie en nous-mêmes et notre juste place dans le cosmos, c’est recherche l’ordre dans le chaos des potentialités humaines.

 

Un ordre qui réunirait la Sagesse, la Force et la Beauté comme l’écrit Robert de Rosa dans son éditorial.

 

Dans son mot d’accueil aux lecteurs le grand maître de la Grand loge de France, Pierre-Marie Adam nous dit :

 

« (…) Nous sommes symboliquement tout à la fois l’ouvrier, l’outil et la pierre, que nous sommes amenés à transformer. (…) »

 

 

Dans l’article : Devenir Vrai Jean-Émile Bianchi traite de la : « La Voie du perfectionnement Maçonnique. » Il cite le sage Sri Ramakrishna :

 

« Celui qui ne trouve pas la divinité en soi-même ne la trouvera jamais hors de soi-même. »

 

Jean-Émile Bianchi constate que le Rite Ecossais Ancien et Accepté par sa méthode permet de révéler que : 

 

« Que tout se trouve en l’homme parce qu’il possède en lui cette part de lumière universelle et éternelle qui tira le monde du chaos des origines. »

C’est bien ce que ressent le profane, mis face à lui-même dans le cabinet de réflexion et en contact permanent en loge avec la lumière éternelle.

 

Dans la Progression MaçonniqueÉric Puech, nous rappelle que l’initiation maçonnique :

 

« (…) Vise à un perfectionnement en connaissance et en conscience. L’initiation ne consiste pas en un savoir à acquérir ou à apprendre, mais en une expérience personnelle élaborée au travers d’une démarche initiatique qui s’appuie sur des symboles. »

 

Olivier Balaine dans : Contemplation et Action soulève l’apparent paradoxe en ces deux manières d’être. Cela agite souvent les frères des loges qui s’interrogent parfois sur leur utilité dans le monde. Olivier Balaine cite Albert Camus :

 

« Il vient toujours un temps où il faut choisir entre contemplation et action. »

 

Olivier Balaine nous propose une substitution de Sagesse, force et beauté par connaissance, action et contemplation. Il nous rappelle à la fin de son article l’influence conjointe des bâtisseurs et des templiers chevaliers de l’esprit, sur la franc-maçonnerie, interrogeant ainsi notre capacité à descendre de l’échelle pour agir d’en le monde d’en bas. 

 

Homo n+1 ou l’amélioration technologique de l’humain par Philippe Moingeon. Après avoir évoqué les risques liés aux techniques d’améliorations de l’humain, jusqu’à sa transformation en Golem. L’auteur termine sa réflexion sur une note optimiste :

 

« Faisons le pari que ce mystère de l’homme restera imperméable à l’intelligence artificielle. »

 

Ce numéro de Points de Vue Initiatiques accueille la philosophe Françoise Bonardel pour une interview menée par le rédacteur en chef Robert De Rosa.

 

La philosophe après une critique non voilée, de l’idéologie du bien-être exploitée par les marchands, elle défini trois axes de recherche pour traiter : « Ce qu’est le soi ».

L’alchimie, le bouddhisme et la psychologie des profondeurs de Jung, je cite :

 

« Le bouddhiste préconisera le lâcher prise libérateur, le psychologue des profondeurs le laisser advenir, et l’alchimiste une fois sa matière mise en œuvre, laisse agir le processus tout en veillant sur la transformation en cours. »

 

Je retiendrais aussi dans la conclusion de cette interview son jugement sévère mais réaliste sur l’école, et son éloge de la méthode maçonnique.

 

« Plus je connais les maçons, plus je prends conscience du travail accompli dans les loges.

A ma connaissance, aucune institution n’en propose de semblable.

L’école est devenue le terrain de la compétition intellectuelle, et renonce à former des esprits indépendants et des citoyens éclairés. De plus elle est gangrenée par des problèmes sociaux devenus ingérables qui contribuent à un abaissement général du niveau des élèves. (….) l’individu est renvoyé à lui-même dans un dénuement spirituel qui le conduit à trouver seul son chemin au milieu de la confusion du siècle. »

 

Compte tenu de la densité de ce numéro de Points de Vue Initiatiques, je reviendrais demain ou dans les prochains jours sur les autres articles. Je ne puis que vous encourager à souscrire un abonnement à cette revue de qualité, qui servira de référence aux francs-maçons dans leurs travaux en particulier et à ceux qui cherchent la lumière d’une manière générale.

 

                                                                                          Jean-François.

Françoise Bonardel

Françoise Bonardel

Pour s'abonner, commander des numéros de Points de Vue Initiatiques, etc. : cliquer sur le menu " Boutique PVI".

Renseignements auprès de la Grande Loge de France : par e-mail à redaction@gldf.org ou par courrier postal : PVI - 8, rue Puteaux - 75017 Paris

Découvrez Points de Vue Initiatiques sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram:

Notre revue a désormais sa page officielle sur Facebook: suivez ses actualités et likez via le lien : https://www.facebook.com/Points-de-Vue-Initiatiques 

et un compte officiel Instagram https://www.instagram.com/pointsdevueinitiatiques/ 

Commenter cet article

claudius 09/10/2019 13:43

Étant un fervent du pragmatisme, que dire des civilisations qui nous ont précédées, elles ne sont qu'un gigantesque musée des horreurs dues aux pratiques destructrices engendrées par la nature instinctive et vindicative de l'homme.

Elles habillent aussi un musée des merveilles créatrices de l'esprit humain: la musique, les arts aux multiples disciplines, notamment l'expression écrite, mémoire de la pensée, des sentiments.

Je ne suis pas sensible aux divagations spirituelles des religions, qui ne sont qu'un parapluie des frayeurs inhérentes de la vie, à chacun d'ouvrir ou de fermer ce parapluie.

Que dire de la nôtre actuellement ,de notre civilisation ? En dehors des scientifiques qui ne construisent que du concret, ceux qui ne le sont pas, passent leur temps en élucubrations, littéraires, philosophiques et surtout politiques, quels en sont les impacts dans l'esprit de 9 milliards d'individus???? Individus cultivés, incultes, aux multiples cultures souvent primitives, difficiles à communiquer et à comprendre par la diversité des langues, dialectes.

Comment bâtir une morale universelle???? Nous sur ce blogue,nous tentons d'être entendus en nous appuyant sur de multiples travaux littéraires pensés par des écrivains,des philosophes,des fervents de poésie, voire des religieux, tous d'une grande sincérité !!!!!!
Comme l'exprime notre F:. Cincinnatus: qui a la solution? Comment éveiller des esprits capables de fédérer la diversité des peuples et la rendre vivable dans la sérénité.
Claudius

Jean-François 06/10/2019 19:14

Un commentaire de Cincinnatus revenu en pleine forme !

"Ils respectent la pensée d’autrui et sa libre expression. Ils recherchent la conciliation des contraires et veulent unir les hommes dans la pratique d’une morale universelle et dans le respect de la personnalité de chacun. »
Que voila une jolie phrase mais que signifie t'elle au juste?

Parlons tout d'abord de cette fameuse morale "universelle", qui saura nous la définir , qui nous donnera les règles du jeu?
Ce n'est qu'à la condition de les connaître que l'on pourra discerner ce qui est "bien" de ce qui est "mal". De beaux esprits pourraient ils nous expliquer la chose, sachant que "Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà" comme aurait dit l'illustre Pascal (oui oui j'ai des lettres!)
J'avais cru comprendre que ce rôle incombait au volume de la loi sacrée, est ce toujours d'actualité?
J'en doute, quand je constate les libertés que l'on prend avec la Bible par exemple, laquelle pourtant selon le rituel , constituerait un guide infaillible.

Quant au "respect de la personnalité de chacun, qu'est ce à dire? il est bien évident que l'on ne saurait respecter celles d'individus qui bafouent ce que l'on pourrait appeler les droits "naturels" de la personne humaine.
Hélas, la religion qui prétend réunir les hommes, est souvent à l'origine de ce mépris exprimé envers l'autre!
Qui a la solution

el hassane paul hassana sidibe 06/10/2019 14:39

je crois que l'ecole par ses bribes nous instruit nous eduque dans notre nature brute et nous devons la sublimer a cote de la famille pour le petit homme que nous naissons pour decouvrir l'excellence par ceux qui sont nos aines:voila le salut de la masse et le sein qui alimente l'elite expression de la divine providence des LUMIERES.

cincinnatus 07/10/2019 17:50

"pour découvrir l'excellence par ceux qui sont nos aines"
Nos ainés pendaient, égorgeaient, décapitaient, empalaient , tous ceux avec qui ils étaient en désaccord!
Br.....
Donc si indubitablement l'expérience de nos anciens peut être utile aux nouvelles générations, notamment en ce qui concerne les valeurs de la famille, la politesse naturelle, la galanterie bien comprise et le respect dû aux personnes âgées ou handicapées , il ne faut pas non plus reprendre toutes leurs traditions.
Hélas, sous prétexte de ces dernières, dans bien des pays où la FM est implantée pourtant, on continue à mépriser les femmes et à les considérer plutôt comme des objets que des êtres humains!
Que fait on dans les loges pour mettre un terme à cette situation?

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog