Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ÎLE DE GOZO

ÎLE DE GOZO

CARTE POSTALE DE MALTE

 

 

C’est toujours avec enthousiasme que l’on boucle les valises, l’attente du départ, est un commencement au voyage, la promesse d’aller vers, le désir Malte m’a pris un jour déjà lointain dans l’enfance sans doute quand les chevaliers de mes rêves franchissent des ponts-levis armés de leurs glaives épris de justice.

 

Malta l’île aux chevaliers à la croix blanche, les protecteurs des pèlerins, les soignants de l’âme et du corps épris d’amour et de justice. La croix blanche a rougi. Le soleil se couche tôt à cette époque, il glisse lentement sur les pierres dorées des fortins, à l’abri desquels des ombres s’agitent.

La décollation de St Jean Baptiste- Caravage- Co-Cathédrale St John à Malte

 

Dans la Co-Cathédrale Saint-Jean, les prestigieuses chapelles de l’ordre des chevaliers, les 369 pierres tombales de marbre polychrome sépultures des chevaliers, précèdent l’oratoire la où se presse la foule des visiteurs pour contempler « La décollation de Saint-Baptiste », le précurseur, l’œuvre sublime de Michelango Merisi da Caravaggio, dit le Caravage. La lumière se propage sans limites sur les murs saturés d’or, splendeur du style baroque, plus proche de l’esprit de Pierre que de l’esprit de Jean. Le passage de l’espace sacré à l’espace profane du parvis est brutal, sur les marches au bas du parvis, quelques bouquets de fleurs fraîches entourent une photo de Daphne Caruana Galizia qui fait face comme une supplique au palais de justice de la Valette la capitale de l’île.

 

C’est la photo de cette journaliste morte le 16 octobre 2017, dans l’explosion de sa voiture piégée, assassinée pour avoir dénoncé la corruption de certains représentants de l’état Maltais. La vente de passeports maltais à des oligarques des pays de l’est, à des mafieux, dénoncée dans ses articles a provoqué une indignation et perturbé ce trafic. La journaliste, a mis aussi le doigt sur les comptes bancaires offshores d’autres politiques, découverts dans les Panama papers

 

Depuis des mois les Maltais, indignés, humiliés, outragés, manifestent et réclament justice dans la dignité. Ils ne veulent pas que leur pays soit considéré comme une obscure dictature. Malte fait partie de l’Union Européenne depuis 2004 et de la zone Euro depuis 2008. La vente de ces passeports à des oligarques, mafieux voulant bénéficier de tous les avantages de l’Union Européenne est parfaitement légal et autorisé par l’Europe ! Ces migrants-là ne posent pas de problème moral à nos représentants politiques européens. (Un passeport se négocie autour d’un million d’euro, il existe paraît-il une centaine d’agences spécialisées dans ces transactions rien qu’à Malte.)

 

Comment une jeune république européenne (Et les autres pays de l’union Européenne) dont le patron est Paul de Tarse a-t-elle pu se dégrader ainsi ? Se laisser aller à accueillir les riches mafieux et rejeter les pauvres, oubliant les paroles de Paul dans son épître aux Galates :

 

« Il n’y a ni hommes, ni femmes, ni Juifs, ni Grecs, ni hommes libres, ni esclaves, vous êtes tous un en Jésus-Christ. »

 

Les chevaliers manquent à Malte et ailleurs !

 

                                                             Jean-François.

 

 

Malte a toujours été une terre d’accueil, en se rendant à Rome Paul de Tarse fit naufrage et arriva à Malte, extrait du récit relaté dans l’Acte des Apôtres :

 

28- « Une fois sauvés nous apprîmes que l’île s’appelait Malte. Les indigènes nous traitèrent avec une humanité peu banale. (…) Le premier de l’île nommé Publius (….) nous hébergea complaisamment pendant trois jours. Le père de Publius était en proie aux fièvres et à la dysenterie, était alité. Paul alla le voir pria, lui imposa les mains et le guérit. Sur quoi, les autres malades de l’île vinrent le trouver et furent guéris. »

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog