Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
CONSERVER L'ÊTRE

CONSERVER L’ÊTRE

 

 

L’avoir de notre société moderne, celle des post lumières, celle du capitalisme, du mondialisme, du libéralisme, ressemble à une dégradation, une déviation des lumières, aboutissant à une perte de l’universel, les lumières sont multiples, diverses dans l’espace et le temps. L’on confond le développement des sciences et des techniques avec les lumières, sensées libérer l’homme du joug des religions. L’on est passé de la liberté de Voltaire à la soumission à Google. (à lire : L’héritage des Lumières de Antoine Lilti, chez Gallimard EHESS)

 

Le passage de l’avoir à l’être fondement de l’initiation maçonnique, pour découvrir vraiment « ce que je suis.» Opérer une métamorphose, une transmutation, accéder à mon être intérieur, par construction, reconstruction d’un homme neuf, autre et le même à la fois. Il faut sortir de cette barbarie de l’avoir, qui tous les jours demande des sacrifices, destruction de la nature, de ses richesses pour satisfaire non pas l’être, mais un ersatz de l’être le pseudo bien être, favorisant l’individualisme.

 

 

Le sujet est soumis à la possession des objets, l’avoir exerce sa dictature sur l’être. On ne se parle plus, le verbe, le souffle qui vient de l’intérieur, de l’intime, de l’être est bloqué par le mur de nos écrans. Nous ne nous parlons plus à nous-mêmes, alors les autres !

 

Le philosophe, professeur, écrivain Rémi Brague (voir Biographie en fin de texte) dans son livre Les Vérités Folles nous démontre que la civilisation est à la fois la conservation de la tradition et sa continuité, autrement dit les Lumières du passé éclairent l’avenir.

Le refus de transmettre et de communiquer nous renvoi à la barbarie des origines au chaos. Il écrit :

 

« Là où la conversation n’est pas devenue possible par la communication langagière, la violence devient quasi inévitable. L’ostracisme est le premier pas en direction du meurtre. (….) La civilisation signifie fondamentalement conversatio civilis.(1) »

 

Il faut conserver l’être, celui qui converse. La transmission initiatique maçonnique ainsi que d’autres voies, se sont fait oralement, les rituels maçonniques n’étaient pas imprimés, ils se transmettaient par le souffle du verbe, véritable communication. De nos jours il y a encore, les mots secrets, les mots sacrés, les rituels de communication. On doit s’attacher à la signification profonde des mots, qui permettent la communication, la conversation, donc la civilisation, et la fraternité humaine : « donner moi le mot », je saurais qui vous êtes.

 

 

Jean-François Guerry. 

 

 

 (1) Conversatio civilis : la conversation civile.

CONSERVER L'ÊTRE

Spécialiste de la philosophie médiévale arabe et juive, et connaisseur de la philosophie grecque, il enseigne la philosophie grecque, romaine et arabe à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne et à l'université Louis-et-Maximilien de Munich. Il est membre de l'Institut de France.

Il est connu depuis son ouvrage Europe, la voie romaine, paru en 1992, ainsi que pour ses essais sur la religion chrétienne. Ses recherches actuelles relèvent de l'histoire des idées à très long terme et de la comparaison entre christianisme, judaïsme et islam.

Biographie

Rémi Brague perd son père à l'âge d'un an, tué pendant la guerre d'Indochine.

Élève à l'École normale supérieure en 1967, il devient agrégé de philosophie en 1971, puis soutient sa thèse de doctorat en 1976, sous la direction de Pierre Aubenque. En 1986, il soutient une thèse d'État sous la direction du même professeur.

Professeur émérite de l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, où il a dirigé le centre de recherche « Tradition de la pensée classique », Rémi Brague a aussi enseigné jusqu'en 2012 la « philosophie des religions européennes » à la Ludwig-Maximilian-Universität de Munich (Allemagne), où il occupe toujours la chaire Romano Guardini. Il a été aussi John Findlay Visiting Professor à l'université de Boston (États-Unis).

En 2009, Rémi Brague devient un membre de l'Académie catholique de France, avec Pierre ManentPhilippe CapelleThierry Escaich, et Nathalie Naber. Il est également membre de l'Académie européenne des sciences et des arts ainsi que de l'Académie des sciences morales et politiques

 

En avril 2011, il débat avec l'anthropologue des religions Malek Chebel lors d'une conférence-débat organisée à l'Institut d'études politiques de Paris par le Centre Saint Guillaume sur l'histoire du dialogue entre christianisme et islam.

Il est aujourd'hui membre du conseil d'orientation de l'institut Thomas More.

 

Travaux

Son domaine d'étude est très vaste : bien qu'officiellement spécialiste des philosophies médiévales juive et arabe, il a d'abord travaillé sur la philosophie grecque ; d'abord sur Platon, puis sur Aristote. Sa thèse de 3e cycle portait sur le Ménon de Platon (publiée sous le titre Le Restant). Sa thèse de doctorat d'État est une étude sur la notion de monde chez Aristote. C'est ensuite que sa recherche s'est tournée sur le Moyen Âge arabe, juif et latin. Il a publié sur saint BernardRazi et Maïmonide. Rémi Brague est aussi un commentateur de l'œuvre de Heidegger et un spécialiste de Leo Strauss.

L'ouvrage qui l'a fait sortir du cadre de l'expertise philosophique érudite est Europe, la voie romaine, traduit en plusieurs langues. Son travail actuel se développe en un triptyque qui concerne d'abord la représentation de la notion de monde (La sagesse du monde), ensuite la manière dont la pensée s'est représentée historiquement la loi de Dieu (la Loi de Dieu) ; le troisième volume, paru en 2008, porte sur les manières dont l'homme a cherché historiquement à s'émanciper de la nature et de Dieu.

Rémi Brague parle notamment anglais13,14 et allemand, il lit le latin, l'hébreu et l'arabe.

 

SOURCE WIKIPÉDIA

Commenter cet article

Alouette 09/01/2020 13:24

Je vous dis régulièrement merci et encore aujourd'hui pour toutes les personnes que vous me faites découvrir et leurs paroles qui me donnent matière à réfléchir et méditer. Grace à vous j'ai quelques minutes de bonheur absolu chaque jour. MERCI.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog