Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
CONSEIL DE LECTURE : L'ÉLOGE DE L'INÉGALITÉ

CONSEIL DE LECTURE : ÉLOGE DE L’INÉGALITÉ.

 

La théorie politique de Montesquieu, « L’esprit des lois. » son œuvre majeure, interroge sur la justesse des lois, tenant compte des variables qu’elles soient culturelles, liées aux traditions, ou naturelles.

Jean-Philippe Delsol avocat, écrivain, maniant l’art de la provocation nous propose une réflexion sur l’inégalité, dans un moment ou nous serions éblouis par le concept de l’égalité, qui reste théorique, hors sol, hors temps, dans une société ultra individualisme en recherche du collectif qui manque pour faire une cohésion, sans la mièvrerie du vivre ensemble.

Faut-il pour autant renoncer au principe d’égalité, ou plutôt humblement, essayer de tendre vers ce principe, il y a l’esprit  et la loi. Aurions-nous perdu l’esprit au profit de lois inapplicables ?

 

Ne devons nous pas combattre l’illusion de l’égalité, qui se transforme en égalitarisme  cette horizontalité  doctrinale, dogmatique, faut-il jeter le bébé avec l’eau du bain ?

Faut-il cliver encore plus par l’éloge des premiers de cordée, qui montés en haute de l’échelle sociale et matérielle sont aveuglés et incapables de redescendre sur terre. Les arbres ne montent pas au ciel, et l’échelle mystérieuse, mystique, de Jacob vous donnerez le nom que vous voudrez, contient autant de barreaux, de vertus valables dans sa montée, que dans l’humilité de la descente (avis personnel). Les plus faibles ne seraient pas nos frères en humanité ?

 

À force de matérialisme on en vient à plaisir de l’égalitarisme, à une forme d’hédonisme, soumis à la dictature de la chair, alors la tentation prends corps sous prétexte d’élever son esprit, de succomber à une verticalité, quasi mystique, hors de notre humanité.

 

Autant de questions sans doute évoquées dans ce livre provocateur (que je n’ai pas encore eu le temps de lire, il m’a été conseillé par un lecteur du blog  Christian dont je connais, l’acuité, il est donc sans aucun digne d’intérêt) 

 

Jean-François Guerry.

NOTE ÉDITEUR : 

 

Il y a de la provocation bien sûr dans le titre de ce livre, comme Jean-Philippe Delsol Érasme en avait usé dans son Éloge de la Folie. Il s’agit de s’insurger contre cette doxa contemporaine qui voudrait que l’égalité soit la mesure de toute chose. Pire, seul prévaudrait désormais l ‘égalitarisme au point de ne plus vouloir considérer les personnes dans leur identité et leurs différences, mais dans leur conformité à un modèle commun, toutes semblables sans distinction de valeur. L’égalité est devenue l’obsession maladive de notre monde tandis que la jalousie ordinaire le taraude pour faire de l’inégalité son bouc émissaire préféré.

L’égalité est la même promesse confiée à chacun de pouvoir trouver sa voie librement. Et cette liberté permet ainsi à chacun de bâtir son identité singulière et inégale. Mieux vaut une certaine inégalité qui ré-enchante l humanité plutôt que la grisaille morne et volontiers violente de l égalité imposée. Le combat éternel des hommes est de trouver un juste milieu, comme le remarquait déjà Montesquieu en soulignant que « le principe de la démocratie se corrompt, non seulement lorsqu’on perd l esprit d égalité, mais encore quand on prend l’esprit d’égalité extrême ».

CONSEIL DE LECTURE : L'ÉLOGE DE L'INÉGALITÉ

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog