Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA NATIVITÉ DU PRINTEMPS

LA NATIVITÉ DU PRINTEMPS

 

 

Tout à une fin, assènent les plus déterminés d’entre nous, la vie est un éternel renouvellement affirment d’autres. Je suis sceptique. Le printemps qui s’annonce bien tôt sous l’effet du réchauffement, démontre que tout se régénère, que rien ne meurt, que la graine plantée en terre donnera encore ses fruits.

 

Celui qui ouvre et qui ferme les portes, tel Janus, annonce la croissance de la Lumière. Le temps cyclique est re naissance, perpétuelle. Je vois votre sourire, il glose comme le bon Lapalisse.

 

Je ne puis cependant m’empêcher de m’émerveiller à chaque renaissance du printemps, bien sûr la sève monte, mais dans cette sève est comme la boisson des dieux, un nectar qui parfume notre esprit, élargi notre joie. Le printemps sera bientôt là. Ce maître radieux des horloges, qui lève les premières fleurs, qui sonne à travers les clochettes du muguet.

Je crois qu’il n’y a rien de plus beau, que la nature, elle nous inspire le bien, la simplicité.

C’est une belle, qui se pare sans cesse, on attend son retour, avec impatience, dans l’espérance, en regardant les arbres, en regardant le flot continu des vagues.

 

Christiane Rancé qui accompagnait récemment François Cheng dans l’émission la Grande Librairie, a succombé aussi au charme du printemps dans sa chronique hebdomadaire du journal La Croix, parue sous le titre Aux premières jonquilles. Elle ne résiste pas au charme du printemps elle cite Victor Hugo :

 

« Jeanne, George, accourez, puisque voilà des fleurs. Accourez, la forêt chante, l’azur se dore. Vous n’avez pas le droit d’être absents de l’aurore. »

 

Aujourd’hui, demain, renoncez aux tablettes, aux écrans, aux smartphones, allez embrasser les jonquilles, elles vous attendent, elles sont revenues, plus belles, plus radieuses que jamais.

 

Jean-François Guerry.

Commenter cet article

claudius 15/02/2020 19:08

Mon cher F:., bravo pour ton éclatante érudition, tu as certainement gardé une printanière jeunesse de l'esprit, j'espère que dans ton parcours maçonnique, dans le tracé de tes planches, tu les as certainement simplifiées, afin qu'elles ne soient pas soporifiques et qu'elles évitent les bâillements !!!
Pour moi, une loge ne vit que par une érudition pragmatique des Frères, cette érudition se doit d'être complémentaire afin de rafraichir les différents degrés de culture trop souvent phagocytés dans le monde profane.Un Orateur devrait être un homme de synthèse, par son choix des sujets, utiles au rafraichissement de ses F:.,autant que pour lui-même!!!! Citons Albert Schweitzer: il savait éviter les tournures savantes, il savait qu'il s'adressait aussi aux gens modestes, mais il n'abaissait pas pour autant le niveau de sa pensée, c'était bien plutôt le fait de son charisme de savoir exprimer les pensées les plus profondes en termes simples, si bien qu'il pouvait intéresser simultanément les auditeurs de niveaux intellectuels différents. Son style n'était pas abstrait, mais il débordait d'allusions qui parlaient à l'imagination.Une des vertus à privilégier en maçonnerie c'est l'humilité!!!!
Claudius

Galinier 16/02/2020 12:50

Mon cher Claudius, je m'accroche. La maçonnerie et ses symboles,mon BAF Frère, vous tous, me maintiennent en vie. Vous êtes l'espoir et les rêves d'un printemps qui s'annonce. Vous représentez la jeunesse, l'avenir sur quoi tout repose. Je ne suis rien, un vieil esprit usé qui flotte parmi les atomes. J'essaie de comprendre. La maçonnerie ma maîtresse préférée, ne m'a jamais trompée. Je souhaite à tous d'y trouver le bonheur de la raison entre les sciences et la philosophie. Le Grall, est un plat vide, mais lumineux. Il y a aussi le chaudron magique des Celtes pour la résurrection. Le Grand Lama Tibétain juste avant sa main mort, indique à ses frères le lieu et l'adresse pour trouver son remplaçant. C'est à méditer. C'est là ou se trouve notre avenir maçonnique mon BAF, Claudius, Je t'embrasse. C.G

Galinier 15/02/2020 12:33

Le printemps, c'est l'espoir à l'image de toute une vie. La renaissance de la nature qui donne sans cesse aux hommes, véritable corne d'abondance. Le printemps est dû à l'inclinaison de l'axe central de la terre dans l'espace, faute de quoi, il n'existerait pas. Il donne de l'énergie aux hommes. Il est un bienfaiteur de la démographie terrestre, à l'image d'un Dieu qui s'adresse à Abraham, soyez aussi nombreux que les étoiles. Le vieillard, fait quelques pas dans la nature, afin de regarder le bourgeon éclore, alors qu'il est en phase terminal. La Vie, l'amour puis la mort. Le temps ne dure qu'un instant, mais pour Einstein, il n'existe pas. Pour Bouddha la vie n'est qu'un songe. Pour Galaad, dans la forêt de Brocéliande, il a une extase mystique, lorsqu'il découvre ce qu'il y a à l'intérieur du Grall. Il ne découvre rien d'autre que lui-même, mais " lui-même ",qui n'est plus déchiré par des contradictions illusoires. C'est le miroir Grall, du maçon, qui doit envers et contre tout, se bonifier. Le gardien du Grall est le Roi Pêcheur. Je pense au Christ initié aussi par le symbole du poisson. Le saumon était un Dieu pour les Celtes. Le poisson provient des profondeurs des eaux, et le saumon connaît tous les mystères de la vie. L'homme est issu comme toutes choses des abimes des eaux, pour nos anciens les Druides et Celtes. Au printemps l'eau se réchauffe et, Merlin dans son château au fond de son lac, s'apprête à regagner la rive terrestre. Il se transforme à volonté. Il est poisson, oiseau, arbre et même cerf qui est grand symbole celtique. Le maçon se transforme aussi par la connaissance. Nous apprenons beaucoup, mais en ce qui me concerne, il me semble ne rien savoir. Devant l'Univers et, l'enfant du printemps, qui prend les dimensions et proportions divines, pour devenir un humain, dans le ventre athanor donc alchimique d'une mère. Nous sommes tous dépassés par ce mystère. Même le plus grand gynécologue du monde, ne sait rien de cette fabrication cachée qui associe les nombres d'OR, pour l'enfant ROI. Frat. G C

claudius 15/02/2020 10:04

Dépêchons nous d'embrasser les jonquilles, dont la belle couleur jaune vient caresser nos yeux et stimuler notre esprit vers ce qui nous reste de la beauté de la nature, celle-ci massacrée par la rapacité et la stupidité de ceux qui se prennent pour des élites, incapables d'endiguer les ravages de tous ordres qu'ils provoquent, consciemment et inconsciemment.
Dans ce blog vous citez en permanence les grands penseurs d'une grande lucidité d'esprit, qui à leur époque, foulaient une terre vierge , selon la modernité des mots, elle était BIO, alors que les méfaits du progrès humain, nous font marcher sur un sol empoisonné , destructeur de toutes les beautés de la nature. Vous manipulez avec érudition la recherche des mots, mais il vous manque la puissance de l'action pour être efficaces, c'est aujourd'hui le cas de la Franc Maçonnerie.
Claudius

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog