Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
L'INTERPELLATION MAÇONNIQUE

L’INTERPELLATION MAÇONNIQUE

 

 

Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas cette fois-ci au moins, dans un glossaire maçonnique le terme interpellation, je vous exhorte pourtant à y réfléchir car ce terme interpelle. Prononcez bien les deux ll de l’interpellation, même si l’académie recommande dans l’usage ordinaire de n’en prononcer qu’un seul.

 

L’interpellation maçonnique n’est pas ordinaire, solitaire, comment procéder à une interpellation en étant seul, il faut bien un interpellant et un interpellé !

 

On n’interpelle pas dans une loge maçonnique au sens commun d’une interpellation visant à mettre à l’abri, à couvert disons-nous dans notre langue des oiseaux, une sœur ou un frère ayant commis un crime ou un délit et qui pourrait présenter un danger pour la société.

 

C’est même totalement le contraire, cette interpellation particulière va permettre un éveil, pour une réflexion sur le sens de la vie, de notre vie.

 

 

Cette interpellation peut être, le point de départ, le commencement l’intiatio, d’une indignation contre l’indifférence, l’ignorance, les despotismes politiques ou religieux. Cette interpellation est donc propre à l’éveil de la pensée libre, propre à faire régner la tolérance, à penser par soi-même, et toi ma sœur, mon frère qu’en penses-tu ?

 

Cette interpellation, agit comme une injonction, comme les  exhortations maçonniques, que l’on trouve dans certains rituels maçonniques, exhortations pratiquées aux cours de cérémonies d’augmentation de grade. Cette interpellation nous rappelle notre devoir de pratiquer les vertus et de fuir les vices.

 

Cette interpellation est celle aussi des sœurs et des frères plus prompts à la critique qu’à l’action, et toi que fais-tu dans ta loge, dans ton obédience, dans la vie en général et pour les autres enfin ? Comment mets-tu en application dans le monde profane les valeurs, les enseignements reçus en loge ? Voilà de saines interpellations qui sont de nature à nous rendre plus humbles dans nos critiques.

 

L’initiation maçonnique spécifique, révèle notre être intérieur, le maître intérieur qui doit nous permettre de maîtriser nos passions, il sommeille souvent en nous, il attend une interpellation, c’est notre inconscient personnel, et l’inconscient collectif qui nous interpellent, cette mémoire ancestrale, originelle, universelle du bien.

 

Cette interpellation puissante, nous fait prendre conscience,  que nous  nous étions endormis, que la flamme de notre être intérieur était vacillante, les travaux écouter en loge, raniment souvent ce désir du bien et du beau.

 

Il est courant de constater que quand une sœur ou un frère donne un travail en loge sur un thème particulier, qu’elle, ou qu’il a choisi, son travail nous interpelle, entre en correspondance, en résonance avec notre pensée, que nous partageons des valeurs développées dans ce travail. Cela nous met du baume au cœur, à l’âme, nous sommes en écho, en union avec sa pensée. S’il y a quelques différences d’interprétation du sujet, il y a surtout un sens commun, une direction commune, un regard commun, la différence n’existe que par le prisme personnel de notre esprit.

 

Nous sommes soudain interpellés par ce travail et demandons la parole, non pas, pour critiquer, mais pour ajouter, pour embellir encore l’ouvrage, avec notre sensibilité propre, il faut plusieurs ouvriers pour construire une cathédrale, la Lumière traverse plusieurs vitraux différents, nous sommes ces vitraux, mais la Lumière est la même.

 

Plus la parole circule dans une loge, plus l’ouvrage personnel et collectif se construit, plus les sœurs et les frères reçoivent leurs salaires, plus la chaîne d’union s’élargit et se fortifie. Si les grains tombent par milliers en terre, la récolte sera bonne.

 

Les interpellations fécondes, nourrissent l’œuvre, elles suscitent l’éveil et l’essor de l’Art Royal.

 

« Ainsi la Maçonnerie devient le Centre d’Union et le Moyen de concilier une véritable Amitié parmi les personnes qui auraient dû rester perpétuellement éloignées. » Extrait des Constitutions du Pasteur Anderson 1723.

 

Quelle belle interpellation que cette constitution !

 

Jean-François Guerry.

L'INTERPELLATION MAÇONNIQUE

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog