Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
L’ÉSOTÉRISME UNE VOIE VERS L’HARMONIE

L’ÉSOTÉRISME UNE VOIE VERS L’HARMONIE

 

                          « Je suis persuadé qu’un jour viendra où le physiologiste, le poète et le philosophe, parleront la même langue et s’entendront tous. » Claude Bernard.

 

 

Cette citation ouvre un chapitre traitant de la doctrine ésotérique dans le livre d’Edouard Schure « Les Grands Initiés » édité à la Librairie Académique Perrin.

La science et la religion ne cessent de s’affronter depuis des siècles comme des ennemis irréductibles. Ce combat perturbe tous les esprits. Les églises refusant de renoncer à certains de leurs dogmes, se vident de leurs fidèles. Les partisans, les intégristes de la science, les scientistes, ne parviennent pas à répondre à toutes les interrogations, ce qui est normal, mais ils nourrissent dans les esprits les plus faibles les plus incroyables théories du complot.

 

Certains sont écartelés entre la foi du charbonnier et les insuffisances de la science. La science et ses progrès sont utiles à l’homme, elle le libère de contraintes matérielles dans sa vie quotidienne c’est incontestable. Mais cela ne saurait suffire à la complétude et l’harmonie d’une vie. L’homme a besoin de spiritualité.

L’ésotérisme maçonnique, qui ouvre la porte de l’intérieur c’est une voie pour une harmonie. Il révèle les Mystères cachés, c’est cette tradition orale, qui se transmet donc de « bouche à oreille », le cœur parle par le souffle de la bouche, résonne pour les initiés. Il n’y a là rien de cérébral, c’est une communication d’esprit à esprit par l’intelligence du cœur. On n’enseigne pas, on communique, on suggère, on incite les yeux qui savent voir, les oreilles qui savent écouter. À l’aide d’images, de symboles, de signes, de mots couverts on réveille, puis on éveille, quand les voiles tombent, quand la furie du vent s’apaise, le calme de la lumière apparaît.

 

L’ésotérisme, et son langage symbolique permettent le passage, du visible à l’invisible. Il n’y a pas d’incompatibilité, ni de contradiction, pour le franc-maçon entre la connaissance scientifique et la connaissance ésotérique, mais plutôt complémentarité.

Les francs-maçons ne sont pas des « illuminés » dans le sens péjoratif du terme, ils sont à la recherche de la lumière intérieure, qui illumine tout homme.

 

L’ésotérisme, la découverte des grands Mystères de la vie, qui sont voilés par le monde des apparences, est une voie de recherche de la sagesse. Les figures de proue de cette voie, sont les grands initiés de toutes les traditions, dont les francs-maçons s’inspirent en prenant le meilleur de leurs valeurs humaines, de leurs vertus, de leur spiritualité. Ils ne prétendent pas à les rejoindre dans leur panthéon, mais à être humblement des simples ouvriers dans cette construction universelle, pour rendre le monde un peu meilleur, un peu plus beau.

Il est pour les francs-maçons, comme pour les marins, nécessaire d’avoir des repaires, des amers, des maîtres, des phares. Afin de conduire au mieux leur navire, qui n’est autre qu’eux-mêmes, à travers les écueils de la vie, dans le labyrinthe des étocs, des roches trop brutes, qu’il faut éviter quand c’est nécessaire, ou polir quand elles peuvent être utiles. Ainsi le franc-maçon trace la route de sa vie, prend connaissance de son environnement, le respecte, il reste à sa place dans le cosmos (prenez place mes frères !).

 

En libérant son esprit, des préjugés et des contraintes, il aspire à être une bonne âme, présentable dans le monde. Il sait que le feu qui brûle en lui, est un feu sacré régénérateur, il est comme une salamandre capable de se reconstruire sans cesse grâce à son feu intérieur. Il s’efforce de vivre en écoutant en toutes circonstances son maître intérieur, il construit ses actions avec ses outils symboliques.

Son esprit s’inspire de toutes les traditions, dont il absorbe le meilleur. Ils regardent toutes les choses de la vie avec l’œil du cœur.

 

Jean-François Guerry.

 

 

Extrait Hymne Védique :

 

« O Agni ! Feu Sacré ! Feu purifiant ! (…) tu es  le cœur du sacrifice, l’essor hardi de la prière, l’étincelle divine cachée en toute chose et l’âme glorieuse du soleil.

 

Extrait Baghavadgita :

 

« Car celui qui trouve en lui-même son bonheur, sa joie et en lui-même aussi, sa lumière est un avec Dieu (…)

 

Mystères d’Égypte :

 

« O âme aveugle ! Arme-toi du flambeau de Mystères, et dans la nuit terrestre, tu découvriras ton double lumineux, ton âme céleste. »

 

Mission d’Israël.

 

« Il n’était rien qui fût voilé pour lui, et il couvrait d’un voile l’essence de tout ce qu’il avait vu. »

 

« Le plus difficile et le plus obscur des livres sacrés, la genèse, contient autant de secrets que de mots et chaque mot en cache plusieurs. »

 

Mystères de Delphes :

 

« Le sommeil, le rêve et l’extase sont les trois portes ouvertes sur l’au-delà, d’où nous viennent la science de l’âme et l’art de la divination. »

 

Mystères d’Éleusis :

 

« Au ciel apprendre c’est voir ; sur terre, c’est se souvenir. »

 

« Heureux qui a traversé les Mystères ; il connaît la source et la fin de la vie. »

 

Mission du Christ.

 

« La lumière était dans le monde, et le monde a été par elle mais le monde ne l’a pas connue. »

 

« L’avènement du fils de l’Homme sera comme un éclair qui sort de l’Orient et va jusqu’en Occident. »

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog