Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le
FRANC-MACON EN 2020

FRANC-MAÇON EN MAI 2020.

 

 

La crise sanitaire sans précédent, nous conduits à nous interroger sur notre modèle de société, sur notre passé nos réussites, nos erreurs, notre vie au présent et nos espoirs pour notre avenir et celui de nos enfants.

Le Franc-Maçon est constructeur de sa vie matérielle et spirituelle, sa quête le dépasse, le rend plus humain, élève son esprit graduellement. Il tente ainsi de devenir un homme plus juste, plus bienveillant, plus fraternel et solidaire. Traçant avec mesure les plans pour une société plus belle, plus accueillante pour tous.

 

La Franc-Maçonnerie est une vénérable dame de plus de 300 ans, une mère pour toutes les obédiences qui sont ses filles, chacune est différente, mais elles partagent en commun de nombreuses valeurs, elles sont toutes respectables. Il y a plusieurs pièces dans la maison mère.

 

À la lumière de cette pandémie universelle, les Francs-Maçons peuvent ils faire du collectif, du solidaire ?

 

La culture maçonnique des différentes obédiences, leur vision est discernable au travers de leurs professions de foi ou de leurs communiqués  récents  donne une indication sur les actions dans l’avenir. Quand  l’ensemble de la société se met à réfléchir sur le monde d’après. Les francs-maçons doivent-ils-eux aussi se soumettre au questionnement, à un doute constructeur, le doute n’est-il pas après tout le début de la quête initiatique.

 

La somme des prises de position des différentes obédiences sur la crise actuelle et ses conséquences fournissent un éclairage à leurs membres et à leur influence sur notre société. Reste un clivage important et je dirais récurrent quant à la méthode, la manière de faire poids dans la balance des décisions sur le plan politique et économique. Les obédiences les plus traditionnelles se référant aux fondements de la franc-maçonnerie, refusent toutes  les interventions, les  propositions à caractère politique, ils veulent améliorer l’homme, qui ensuite améliorera la société à titre personnel par son exemplarité. D’autres obédiences ont une position je dirais médiane, avec une quête humaniste et spirituelle, elles ne s’interdisent pas une prise de position collective sur des grands sujets de société, qui part leur nature devraient faire consensus au-delà des clivages politiques. Enfin une troisième mouvance plus franchement sociétale et humaniste, ces obédiences interviennent souvent et directement sur beaucoup de sujet affirmant des prises de position, plus claires et déterminées. Toutes ces obédiences refusent les extrêmes.

 

Extraits d’interventions récentes :

De la Grande Loge de France

 

Dans une lettre réservée aux frères de cette obédience son Grand Maître, rappelle que la fraternité est un devoir maçonnique, cette fraternité assure la pérennité de la tradition. Le Grand Maître rappelle également l’engagement humaniste de son obédience. Il met en garde ses frères sur leur choix soit d’une société matérialiste, individualiste ou spirituelle et fraternelle. Que faire pour faire vivre cette société ? D’abord loin de toute polémique être meilleur, pour faire le monde meilleur.

Il demande à ses frères d’êtres des citoyens éclairés, de sortir du confort de l’ombre et de l’inaction. Il faut apporter une réponse collective. À l’appui des ces affirmations il cite un ancien Grand Maître de l’Obédience Henri Tort Nougès – (1920-2001) professeur de philosophie qui fût Grand Maître entre 1983 et 1985 :

 

« Le franc-maçon, n’appartient pas à un ordre qui se veut uniquement et seulement contemplatif mais il se veut être un homme d’action, un bâtisseur, et dans le cadre de la cité et de la société où il vit un homme responsable qui s’efforce de traduire son idéal dans ses actes. »

 

Le Grand Orient de France.

Le Grand Maître lors de la traditionnelle réunion du 1er mai, a fait cette année en l’absence de réunion, une déclaration dans laquelle il insiste : sur l’humanisme universel, la solidarité, la nécessité de faire nation, il affirme la référence de son obédience à l’esprit des lumières. Son opposition aux dogmes, à une orthodoxie mondiale, il constate la fragilité de notre condition. Il prône pour un humanisme d’urgence, il faut être des militants de l’égalité, du progrès et de l’émancipation. Il va jusqu’à évoquer une mystique républicaine. Il appelle à notre désir du commun, nous engage au dépassement du réel. Le projet est de poursuivre le chantier inachevé de notre société, en pesant sur l’économie, pour un respect de notre environnement.

 

La Grande Loge Nationale Française.

Qui se présente comme la seule obédience traditionnelle et régulière est plus avare dans ses communiqués. Elle refuse toute participation active à la vie de la société. Se référant à la stricte tradition, elle s’interdit toute action politique. Dans la page d’accueil du site il est écrit :

 

« La Grande Loge Nationale Française demande de séparer le temps des cérémonies de Loge du divertissement de ses occupations professionnelles, familiales, sentimentales, culturelles, sportives ou politiques. »

 

Plus loin le Grand Maître a écrit :

 

« Pas de controverses politiques et religieuses… »

 

La Grande Loge Féminine de France.

La plus importante obédience exclusivement intervient avec sa spécificité dans la sphère publique. Les travaux de ses sœurs sont réputés pour leur qualité.

L’obédience est intervenue sur les violences faites aux femmes, les discriminations et les inégalités sociales, elle appelle à un esprit européen en faveur des femmes.

Une prise de position aussi remarquée concernant le traçage numérique dans le cadre de la pandémie coronavirus.

Enfin un appel intéressant concernant la solidarité au niveau européen, avec une référence à la convention d’Istanbul, « Aspirant à créer une Europe libre, permettant avec les budgets nécessaires de concevoir un cadre global des politiques et des mesures de protection et d’assistance. »

 

La Grande Loge Féminine de France propose un chemin philosophique, spirituel et humaniste. Pour une société harmonieuse et équitable, avec une transmission graduelle de la connaissance.

 

Belle formule qui prend une acuité particulière en ces temps de réflexion sur notre avenir.

 

Je terminerais par :

 

La Fédération du Droit Humain.

 

C’est sans aucun doute le corps maçonnique le plus prolixe en matière de communiqués ou d’interventions dans la sphère publique, souvent rédigés sous forme d’appels :

 

  • Appel à la dignité humaine à la lutte contre les violences familiales, l’urgence sanitaire imposant une veille de tous les instants.
  • Europe Confinée, Europe Confirmée 9 mai 1950 et 9 mai 2020. 70 ans après où en est  le projet européen ?
  • Rechercher ce qui rassemble, plutôt que ce qui divise.
  • Respect strict des libertés individuelles.
  • Assumer la souveraineté et l’autonomie de l’Europe dans le domaine de la santé, une bataille décisive.

 

Ces brefs exemples à l’exception de la Grande Loge Nationale Française, le désir d’intervention dans la cité et la société des obédiences maçonniques. Le franc-maçon de 2020 peut-il, doit-il rester indifférent à la vie de la société, en se protégeant par les règles de la tradition. Peut-il doit-il faire des propositions sur les grands sujets de société, y-as-t-il un sens à vouloir être en dehors de la société et proposer une amélioration, un perfectionnement de l’homme. Dans quelles limites le franc-maçon peut-il intervenir, sachant qu’il s’engage à faire triompher le bien, le beau et la justice. Comment mettre faire vivre la Liberté, l’Égalité et la Fraternité sans être au plus près de l’action. Vous allez me répondre en agissant dans un autre cadre en dehors de la Franc-Maçonnerie, parti politique, associations diverses et variées, mais quand l’on voit l’état des partis politiques, le nombre de leurs membres actifs, et également l’état des corps intermédiaires, la sous-représentation des syndicats etc…

 

Il est intéressant de se rappeler par exemple comment les francs-maçons de Belgique ont réussi à faire vivre l’école Laïque, qui en Belgique s’appelle libre. Ils ont donné l’impulsion mais ils n’ont jamais participé directement à la gestion directe.

 

Les francs-maçons pourraient être des inspirateurs, dans monde contemporain ils pourraient être des influençeurs.

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Jean-François Guerry.

 

PS: N'ayant pas eu connaissance de communiqués récents de la Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française je n'ai pas pu rédiger d'article.

FRANC-MACON EN 2020

Commenter cet article

Isabel FESSER DE GRACIA 23/05/2020 18:46

oui!!! Les francs-maçons pourraient être des inspirateurs, dans monde contemporain ils pourraient être des influençeurs.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog